CODERST du Rhône : Déclarations d’insalubrité pour des logements

Chaque année dans le Rhône une trentaine de logements sont déclarés irrémédiablement insalubres. Le CODERST placé sous l'autorité du préfet, décide de soustraire ces locaux à l'usage d'habitation au terme d'une procédure engagée par des locataires ou occupants.

La réglementation concernant les logements insalubres repose sur un cadre national qui peut être adapté au niveau des départements  sur plusieurs points, par exemple en termes de surface.

Des locataires ou occupants peuvent saisir les autorités  en charge de la surveillance de la salubrité des logements, ou de leur respect en termes de  surface. Les communes, les intercommunalités peuvent être saisis, comme les services de l’Etat.

Tout désaccord débute par une phase de dialogue mais des procédures  formelles peuvent mener à une instruction des services compétents, qui se rendent sur les lieux pour constater les éventuels désordres susceptibles de porter atteinte à la santé des occupants ou locataires.

Instruction devant le CODERST

 

S’il n’est pas remédié au différend entre occupant/ locataires, et propriétaires,  la procédure peut mener  devant une commission du Comité département des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) réunie  sous la présidence du Préfet ou d’un de ses représentants.
La commission  auditionne les plaignants, mais aussi le propriétaire du local en présence de représentants  des collectivités concernées, d’association de professionnels.

Un accord peut être trouvé avec le propriétaire pour engager des travaux en vue de remédier aux désordres. Mais si  le montant estimé des travaux dépasse la valeur du bien, la Comité peut estimer que le bien est irrémédiablement insalubre. Le  propriétaire ne peut le louer ou de mettre à disposition.

 

Il est alors libre de le conserver, de lui affecter un autre usage, de le démolir, ou de réaliser des travaux qui ramènent le locale aux normes d’habitabilité. Ce n’est qu’en ca de respect des normes que le locale sera reconnu comme de nouveau salubre.
Chaque année dans le Rhône, au terme d’une procédure longue, ce sont environ une vingtaine de logement qui sont declarés irrémédiablement insalubre. Ils appartiennent  parfois à des propriétaires eux-mêmes impécunieux qui peuvent vivre dans un logement lui-même insalubre.

Le conseil départemental de l’environnement et des risques technologiques (CODERST) du Rhône s’est réuni le 5 septembre (1) . Il  a donné un avis favorable  aux décisions suivantes dans le domaine du logement:
o Déclaration d'insalubrité au titre des articles L1331-26 et suivants du code de la santé publique de logements situés :

-277 cours Lafayette à Lyon 6ème (insalubrité irrémédiable),
-24 montée des Epies à Lyon 5ème (insalubrité irrémédiable),

-14 cours Franklin Roosevelt à Lyon 6ème (insalubrité irrémédiable),

-137 bis cours Tolstoï à Villeurbanne (insalubrité irrémédiable),
- 17 chemin des Chalets à Charbonnières-les bains (insalubrité remédiable)
- 27 rue du Commerce à Bessenay (insalubrité remédiable)
-  53 rue Raclette à ST Maurice sur Dargoire (insalubrité remédiable).

1) Le conseil est composé de représentants des collectivités locales, des chambres consulaires, d’associations de protection de la nature et de consommateurs, d’experts dans les domaines environnementaux et des services de l’Etat concernés. Elle examine notamment, après une phase d’étude et de consultation, les demandes d’autorisation des activités soumises à la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), les projets concernant le domaine de l’eau et des milieux aquatiques, et se prononce sur les dossiers liés à l’habitat insalubre.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il n’y a qu’une solution : habiter le meilleur quartier de Lyon, le triangle d’or !!!!!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne Tonkin : Temps d’échange sur le secteur « Les Terrasses Lakanal–Rossel »

La Ville organise un temps d’information et d’échange sur le réaménagement du secteur « Les Terrasses Lakanal – Rossel » dans le quartier du Tonkin.


Clermont-Ferrand a voté vendredi sa PPI

Le conseil municipal de Clermont-Ferrand a adopté vendredi la programmation pluriannuelle d’investissement de la Ville, qui se monte à 277 millions d’euros pour 70 projets d’investissements.


Transport par câble à l’ouest de Lyon : les implantations de station font déjà débat

Avant la concertation, la mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon a révélé l’implantation projetée de stations par le SYTRAL, qui a par la suite répondu à la commune de l’Ouest lyonnais.


Carré de Soie : passe d’armes autour du foncier Bobst en Conseil de la Métropole

La Métropole de Lyon a annoncé acquérir un terrain industriel de près de 4 hectares dans le secteur du projet urbain du Carré de Soie à Villeurbanne.


Nature en ville : Lyon Confluence lauréate des Défis Urbains 2020

null
La SPL a été récompensée pour l’aménagement du Champ.


Villeurbanne : la Métropole dévoile ses ambitions pour le quartier Gratte-Ciel


Préalablement à la réunion publique organisée en visioconférence ce jeudi, une visite du site était organisée ce mardi pour présenter les nouvelles orientations prises au sein de cette ZAC


Le Rooftop de la Part-Dieu inauguré

nullLe maire de Lyon et le président de la Métropole ont inauguré mercredi l’extension du centre commercial de la Part-Dieu et son toit-terrasse, dans le troisième arrondissement de Lyon.


Lancement de la première ligne du Réseau Express Vélo

null
Le projet d’une première ligne du réseau cyclable de la Métropole de Lyon de 17 kilomètres a été présenté ce vendredi à la presse.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Signature d’une charte pour la mobilisation du foncier ferroviaire

La ministre en charge du logement, Emmanuelle Wargon, et le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou ont signé cette charte dans l’optique d’une relance de la production de logements.


L’AUC désigné « Grand prix de l’urbanisme 2021 »


Le collectif, qui opère notamment dans le quartier de la Part Dieu à Lyon, a été désigné lauréat par un jury qui s’est réuni le 25 mai.


Le projet de ligne de Métro E revient sur le devant de la scène

null
En fin de semaine dernière, des élus de l’ouest lyonnais puis un collectif présidé par Yann Cucherat ont tour à tour organisé des évènements visant à soutenir le projet de ligne de métro E entre le centre de Lyon et Tassin.


Villeurbanne : Victoire d’or du paysage pour le parc Jacob-Hugentobler

nullCe parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été récompensé d’une « Victoire d’or du paysage », prix qui distingue les aménagements paysagers de France les plus réussis.


Samuel Linzau, nouveau directeur général de la SPL Lyon Confluence

Celui-ci a été nommé au cours du conseil d’administration qui s’est tenu lundi 17 mai.


Recyclage des friches : le gouvernement double le fonds dédié

Ce plan avait été annoncé en décembre dans le cadre du plan France Relance. Il atteindra désormais 630 millions d’euros.