Sylvia Pinel ministre du logement: les réactions

Les principaux réseaux d’agence, la FNAIM, et la FPI ont salué tour à tour l’arrivée de la nouvelle ministre.

Les principaux acteurs du secteur du logement ont commenté l’arrivée de Sylvia Pinel au ministère du Logement et de l’Égalité des Territoires. La fédération de l’immobilier, la FNAIM, a salué l'arrivée de cette nouvelle Ministre, tout en déclarant d'emblée dans un communiqué: « les ministres changent, les textes votés demeurent».

« Il reste que la loi ALUR a été votée. Il faudra donc composer avec elle, même si les critiques formulées à son encontre demeurent. La Fédération Nationale de l’Immobilier, par la voix de son président Jean-François Buet, s’était notamment inquiétée du décalage entre de nombreuses dispositions et le vécu quotidien des ménages » indique la FNAIM dans un communiqué, cette dernière ayant en outre rappelé qu’« au moment où les décrets doivent être rédigés, la Fédération est prête à apporter tout son concours à la nouvelle équipe au ministère pour rendre les textes d’application plus conformes à la réalité du terrain ». L'organisation a également réitéré sa proposition d’instaurer un bail solidaire, dans lequel les droits et devoirs des bailleurs et des occupants seraient équitablement répartis.

Pour sa part, le réseau Laforet estime que l’arrivée de Sylvia Pinel à la tête du ministère constitue une opportunité pour « recadrer certaines dispositions, redonner du sens à la politique du logement et traiter les réels freins de l’accès à la propriété ». Pour Elix Rizkallah, le patron du groupe, « les nouvelles dispositions destinées à encadrer les pratiques des professionnels de l’immobilier sont dans leur ensemble bien fondées. Même si, un grand nombre d’entre elles sont en vigueur depuis longtemps au sein des grands réseaux immobiliers, elles conduiront inéluctablement à élever le niveau général de la profession. Une intention positive qui participera à rendre les professionnels incontournables. »

"Territorialisation croissante des questions de logement"

Du côté des promoteurs, la nomination de Madame Pinel est également bien accueillie tout comme le maintien d’un ministère unique pour le logement et l’égalité des territoires. « En maintenant Logement et Egalité des Territoires sous l’autorité  d’un même Ministère, l’Etat reconnaît la territorialisation croissante des questions de logement et la nécessité d’apporter des réponses différenciées en fonction des besoins et des évolutions, notamment démographiques, des territoires » note la fédération, qui a félicité la Ministre pour sa nomination. La FPI indique espérer que « des moyens nécessaires » seront mobilisés « pour enrayer l’évolution très inquiétante de la production de logements».

Le président de la FPI, François Payelle, a ainsi indiqué que «la FPI attend du nouveau Gouvernement qu’il s’attaque drastiquement aux causes de blocage du foncier constructible et de renchérissement des coûts de construction. Les solutions sont identifiées ; il est maintenant urgent de les mettre en œuvre. C’est un enjeu essentiel pour la croissance et pour l’emploi. »

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Si les professionnels de l’immobilier sont ravis de cette nomination c’est qu’elle est bonne pour eux, donc néfaste aux rares acheteurs potentiels, lesquels vont encore retarder leurs acquisitions.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.


Marceau Immo crée sa première filiale à Lyon

Le spécialiste de l’acquisition et de la valorisation d’immeubles résidentiels anciens a pour objectif d’investir dès 2021 entre 10 et 20 millions d’euros en cœur de ville.


Clap de fin pour le feuilleton Rhônexpress


Le SYTRAL va verser 29,87 millions d’euros à la société Rhônexpress SAS et 1,9 millions d’euros à Transdev Rail Rhône du fait de la la résiliation de la concession.


Bruno Bernard devient 1er vice-président du GART

Il agira ainsi aux côtés de Louis Nègre, le président du groupement des autorités responsables des transports.


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.