La FNAIM veut être plus accueillante pour les réseaux d’agences

L’assemblée générale de la FNAIM a décidé de ménager un accès facilité aux enseignes nationales, groupes ou encore réseaux de franchises d’agences.

La FNAIM veut faciliter l’entrée de gros réseaux d’agences dans la fédération. Elle a ainsi décidé « de ménager un accès facilité à ses rangs aux enseignes nationales, groupes ou encore réseaux de franchises d’agences ».

La fédération s’est en effet rendu compte que le mode d'adhésion à la fédération « reposait sur des logiques datées, inventées lors de notre syndicat après-guerre : les agences immobilières et les cabinets d'administration de biens étaient des entreprises familiales et artisanales. Le paysage professionnel est resté marqué pendant des décennies par la prépondérance de sociétés locales. Les années 80 et 90 ont vu apparaître et se développer d'autres formes d'acteurs, groupes nationaux ou interrégionaux de transaction et de gestion, ou encore réseaux de franchises d’agences ou de coopérateurs. »

La FNAIM fait ainsi une sorte de mea culpa vis-à-vis de ces réseaux : « les grandes fédérations ont tardé à comprendre la diversité nouvelle des professions qu'elles représentaient. Elles ont négligé de prendre en considération que, derrière certaines enseignes il y avait une organisation différente, avec la recherche d'un maillage territorial large et la multiplication des points de vente et des entreprises» admet Jean François Buet, le président de la fédération.

Adhésion collective

Le fonctionnement de La FNAIM, indique-t-il, « correspond moins à celui d'entreprises ou de réseaux marqués par des stratégies centrales. La FNAIM se devait de prendre en compte cet élément ». Dans les faits, les composantes d'une structure nationale pourront adhérer collectivement, pour tout ou partie d'entre elles, et la Fédération nationale sera l'interlocuteur unique de l'enseigne pour l'acte d'adhérer.

Il n’y aura plus autant de cotisations que de sociétés. Selon Jean François Buet, il sera appliqué aux enseignes, nationales ou régionales, une cotisation forfaitaire, négociée par la FNAIM avec le siège ou la tête de réseau.

Cette cotisation adaptée se justifie, selon le président, « non seulement par la recherche de la simplicité, mais aussi par la conscience que ces acteurs n'utilisent pas comme leurs confrères les services de la FNAIM ». Les réseaux utilisent en effet pour certains des outils corporate dédiés.

« Nous avons ainsi constitué pour eux un bouquet de services adapté, centré sur l'assistance, l'information et la formation juridique rendues obligatoires par la nouvelle loi ALUR, comprenant également le recours illimité au site d'annonces fédéral » indique Jean François Buet. Par cette adaptation, la FNAIM veut « plus que jamais, être le syndicat oecuménique des professions de service à l'immobilier ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’inflation s’établit à 6,1% en France

L’INSEE a fait part ce vendredi de son indice des prix à la consommation.


Le groupe de travail « logement » pour la sobriété énergétique a été lancé

Ce groupe a été lancé ce mercredi par les ministres Agnès Pannier-Runacher et Olivier Klein.


Fonds friches : les lauréats de la 3ème édition dévoilés


Cette troisième édition se traduit par 100 millions d’euros supplémentaires pour le recyclage de 675 hectares de friches.


La Ville de Lyon investit 7 millions d’euros pour améliorer les équipements publics

Cet été, la Ville de Lyon réalise près de 240 opérations.


Le premier tronçon de la Voie Lyonnaise 1 a été inauguré

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et par Grégory Doucet, le maire de Lyon ont inauguré le premier kilomètre aménagé de la Voie Lyonnaise 1 le long du Rhône.


Le CIEL 2022 a rassemblé 1.300 participants

La CCI a fait ce jeudi un point sur son offre événementielle au premier semestre 2022.


Malgré la hausse des taux, la production de crédit à l’habitat reste solide

La Banque de France a fait part ce mercredi de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers. Les intermédiaires


Le réseau des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes interpelle le gouvernement

Le réseau des villes de la Région s’est réuni à Lyon le 1er juillet et a interpellé dans un communiqué le gouvernement sur les annonces de futures ponctions fiscales.


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.