Le redécoupage des Régions, entre bon sens et contresens

TRIBUNE. Pour Jean-François Buet, Président de la FNAIM, "la bataille du logement se gagnera au plan local, « sur le terrain »".

La bataille du logement se gagnera au plan local, « sur le terrain ». Toute réforme territoriale doit tenir compte de cet enjeu majeur, au même titre que l’emploi et la croissance. Avec les métropoles et l’intercommunalité, la récente loi de décentralisation va dans le bon sens. Il reste à corriger un contresens en allégeant le millefeuille administratif.

Avant la première décentralisation de 1982, il y avait Paris et le désert français. Depuis, de grandes capitales régionales ont fait un spectaculaire bond en avant. On pense bien sûr à Lille, Lyon et Marseille, mais aussi à Bordeaux, Montpellier, Nantes, Nice, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Ces villes, auxquelles s’ajoutent Brest, Grenoble et Rouen, ont désormais toutes le statut de métropoles, défini par la loi fraîchement votée « de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles », en date du 27 janvier 2014.

Ce nouvel élan donné à la décentralisation était nécessaire. Côté logement, par exemple, l’égalité des territoires n’est pas encore descendue de son ministère. Il n’est qu’à voir les prix pour se faire une idée des disparités : en moyenne, de l’ordre de 8 200 euros le m² à Paris, 5 400 euros en Ile-de-France, 2 500 à 3 500 euros dans les grandes villes et 1 200 à 2 400 euros dans les villes plus petites. L’écart est énorme entre zones tendues et zones rurales. Les marchés ont la cruelle manie de refléter leur environnement socio-économique. Les diktats de l’Etat ne les régulent pas, ils les cassent.

La décentralisation doit donc emporter avec elle la politique du logement afin de permettre un rééquilibrage des territoires par des actions de proximité plus fines et plus efficaces. A condition de ne pas reproduire, au niveau régional, le schéma jacobin issu de la Révolution : tout centrer sur la capitale.  La loi de janvier 2014 semble éviter cet écueil en créant l’intercommunalité. C’est, en effet, la dynamique d’un maillage territorial fondé sur les métropoles et les regroupements de communes qui favorisera l’émergence de bassins d’activités, d’emplois et d’habitats.   Cette loi de janvier 2014 a néanmoins commis un contresens qui oblige, à peine terminé, à remettre l’ouvrage sur le métier. En effet, en ajoutant deux strates à un millefeuille administratif déjà indigeste, elle dilue encore plus le pouvoir décisionnel : on ne sait plus qui décide quoi ! Au point d’avoir envisagé, un temps, d’instaurer un Haut conseil des territoires, chargé notamment d’arbitrer les litiges de compétences. Heureusement, le bon sens a prévalu. Le Haut conseil est mort-né et l’on accélère le mouvement d’allègement du nombre des instances locales.

Mais pour obtenir l’adhésion populaire indispensable à sa réussite, cette seconde réforme doit viser juste. Au-delà du redécoupage des Régions, aussi important soit-il, on attend de la nouvelle carte géopolitique du pays qu’elle apporte clarté, transparence et pérennité dans la répartition des pouvoirs et des moyens financiers qui vont avec. Ses objectifs, à l’exclusion de toute manœuvre politicienne, doivent être la croissance et  le développement harmonieux des territoires ainsi que l’épanouissement de leurs populations, bien logées partout en France.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.


Deux femmes à la barre du Sytral et des TCL

Le tempo est le même mais les causes ne le sont pas. A l’heure où toutes les têtes changent au sommet des institutions locales suite aux élections métropolitaines, on assiste également à un renouvellement des directions générales du Sytral et de Keolis Lyon, désormais assurées par deux femmes de très grande expérience.


Saint-Fons : un contrôle préventif incendie organisé sur le site Elkem Silicones

Un contrôle préventif classée Seveso seuil haut a été réalisé dans la vallée de la chimie par des inspecteurs des installations classées de l’unité départementale du Rhône de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.


Les Coulisses du Bâtiment organisées les 8 et 9 octobre par la FFB

La fédération française du bâtiment organise cette manifestation, malgré la crise sanitaire, avec des visites de chantier sur l’ensemble de la région.