Première « Class action » contre Foncia

L'UFC a engagé une action en justice groupée contre le leader européen du service immobilier concernant la facturation, de manière régulière, à tous ses locataires de frais d'expédition de quittance.

« C’est le prolongement d’une première action contre groupe Foncia et qui a abouti à une décision de justice du Tribunal de Grande Instance de Paris qui les avait condamné, en leur disant qu’ils n’avaient pas à percevoir ces frais de quittance auprès des locataires. Les frais d’émission d’avis d’échéance, c’est une belle appellation pour ponctionner de l’argent aux locataires, qui est parfaitement indu» explique Alain Bazot, le président de l'Ufc-Que Choisir, qui estime le préjudice à 44 millions d’euros.

Les frais d'expédition de quittance à tous ses locataires représentent des sommes de 2,30 euros par mois et par locataire. Avec cette action de groupe, l’UFC veut obtenir le remboursement des sommes versées pendant des années par les 318.000 locataires gérés par Foncia. Ce qui pourrait représenter, selon l’UFC, 44 millions d'euros sur les cinq dernières années. Le président de l’UFC incite donc les locataires à garder les factures, et les quittances démontrant le paiement de ces sommes. Car l'association de consommateurs agit avec sept plaignants. Mais, à la fin de l’action de groupe, les autres locataires ayant versés ces sommes pourront réclamer leurs indemnités auprès du groupe, à condition qu’ils aient gardé la preuve de tels versements.

Les « Class actions », permises par le vote en première lecture par le Sénat du projet de loi sur la consommation intervenu le 12 septembre, pourraient donc représenter un facteur de risque supplémentaire pour le secteur, comme le faisaient remarquer plusieurs spécialistes, dont Henry Buzy Cazaux, qui parlait même récemment d’un « séisme » pour les professionnels de l’immobilier. «C'est un grand jour pour les consommateurs et la justice française, un combat ancestral pour le droit français», se réjouit Alain Bazot. Pour sa part, Foncia a indiqué au Parisien-Aujourd'hui en France avoir arrêté de facturer de tels frais «conformément à la loi Alur».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché locatif se rééquilibre


La crise du coronavirus a eu pour effet de rééquilibrer le marché locatif, auparavant perturbé par les locations de courte durée de type Aibnb. C’est ce que montre une récente étude du groupe Seloger.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l’édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


Cécile Mazaud, présidente de l’Association Foncière Logement

Les membres du conseil d’administration ont élu jeudi, à l’unanimité, la présidente de l’entreprise générale de bâtiment Mazaud, à la présidence de la structure.


Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.


Le report de la trêve hivernale adopté par l’Assemblée nationale

Ce report a été adopté par les députés ce vendredi.