Des changements pour le Prêt à taux zéro

Des changements entrent en vigueur ce 1er Octobre pour le PTZ+, afin de le renforcer dans les zones où son effet de levier est le plus grand.

Diverses dispositions entrent en vigueur aujourd’hui pour le prêt à taux zéro. Les plafonds de ressources sont modifiés dans certaines zones, certaines durées de prêt sont allongées, tout comme la durée du remboursement différé. Le montant du prêt accordé aux ménages est également relevé dans les zones moins tendues. Avec ce recalibrage du PTZ, le gouvernement pense que 80 000 ménages par an pourraient bénéficier du PTZ, contre 44 000 aujourd'hui, soit une augmentation de 80%.

Relèvement du montant du PTZ accordé

A partir de ce mercredi 1er octobre, les montants de PTZ sont relevés en zones peu et moyennement tendues, pour mieux tenir compte de la réalité des coûts de l'accession » précise le ministère. Pour une famille de 4 personnes, le plafond passe ainsi de 158 000 € à 200 000 € en zone C, de 172 000 € à 220 000 € en zone B2, et de 234 000 € à 270 000 € en zone B1.

Une durée de prêt plus longue

Une autre modification concerne les tranches des ressources déterminant les conditions de remboursement de prêt. Celles-ci sont relevées en zones peu et moyennement tendues. La durée du prêt pour certaines tranches de ressources sera plus longue que dans le dispositif précédent. Par ailleurs, la période pendant laquelle le début du remboursement du PTZ est différé sera allongée.

L'augmentation du plafond de ressources

En outre, le gouvernement a décidé d’augmenter le plafond de ressources selon la composition des ménages pour l’éligibilité de ces derniers au PTZ en zones peu et moyennement tendues. Et ce afin d'élargir l'accès au dispositif à plus de bénéficiaires. Pour une zone moyennement tendue, le plafond passe ainsi, pour une famille de 4 personnes, de 40 000 à 48 000 euros.

Le ministère avait début août pris l’exemple d’un ménage de Saint-Etienne, avec trois enfants disposant de 5 000 euros de revenus par mois. Ce dernier pourra bénéficier du prêt à taux zéro pour acquérir une maison d'une valeur de 260 000€, alors qu’ils n’étaient pas éligibles jusqu’ici. Elle pourra emprunter 53 000 euros à 0% d'intérêt sur 12 ans, ce qui fera baisser le coût total de leurs emprunts de 11 700 euros sur 18 ans.

Bientôt un retour du prêt à taux zéro dans l’ancien

Enfin, l’autre nouveauté concernant le prêt à taux zéro concerne le bien acquis. A partir du 1er janvier 2015, le prêt à taux zéro sera ouvert à l'achat de logements anciens sur quelques zones ciblées, afin de favoriser la revitalisation des bourgs ruraux. Il sera conditionné à des travaux de rénovation, afin de permettre l'acquisition et la réhabilitation d'un logement existant. Des dispositions devront toutefois être adoptées par le parlement dans le cadre de l’examen cet automne du projet de loi de finances pour 2015.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Pas d’inflexion de position pour le HCSF

Sur le front du marché immobilier résidentiel, le Haut conseil a uniquement rappelé sa recommandation de décembre relative aux évolutions en matière d’octroi de crédit.


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


Crédit immobilier : les taux ont baissé en août

Le taux des crédits à l’habitat s’est élevé à 1,24 % en moyenne en août contre 1.25% en juillet, selon CSA/Crédit Logement. Le taux moyen a reculé de 4 points depuis juin.


Des taux stables en août mais une baisse du taux d’accord de crédits


Les intermédiaires en crédit Cafpi et Emprunt Direct s’attendent tous deux à une baisse de la production de crédit. Le taux d’accord est, par ailleurs, en repli.


Une baisse des taux de crédit immobilier en juillet

CSA/Crédit Logement a publié ce mardi son dernier observatoire.


Un plus bas depuis 2 ans pour la production de crédit à l’habitat


La Banque de France a fait part ce lundi de sa traditionnelle étude mensuelle sur les crédits aux particuliers.


Renouvellement du Conseil d’administration de CNCEF Crédit

L’association professionnelle des IOBSP l’a élu le 6 juillet.


Nette reprise des flux de crédit à l’habitat en mai

La Banque de France a fait état ce lundi de son étude sur les crédits aux particuliers en mai.


Repli des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional mensuel.


Déception après le maintien de la position du HCSF

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce jeudi. Il a réitéré ses recommandations émises en décembre, au grand dam des intermédiaires en crédit.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La part des primo-accédants en hausse, selon Cafpi

Selon l’intermédiaire en crédit, une progression de la part des primo-accédants a été notée en mai. L’emprunt moyen de ces derniers est également en hausse en mai par rapport au mois précédent.


Crédit immobilier : les taux montent, la production chute

Crédit Logement / CSA a publié ce mercredi son observatoire pour le mois de mai. Si les taux sont ressortis en hausse en mai, ils repartent à la baisse en juin selon Emprunt Direct.


Immobilier : le mur du financement ?


Si la reprise des transactions tend à se concrétiser depuis le déconfinement, le financement des dossiers immobiliers s’avère de plus en plus compliqué depuis selon les intermédiaires en crédit.