Le pisé, centre d’une journée de formation à l’ENTPE

Une journée de formation sur la rénovation énergétique des bâtiments en pisé s’est déroulée vendredi 12 décembre.

130 professionnels du bâtiment ont participé à une journée de formation sur la rénovation énergétique des bâtiments en pisé. Cette journée s’est déroulée vendredi 12 décembre dans les locaux de l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat à Lyon (ENTPE).

Cette formation s’inscrivait dans la continuité de l’ECO BTP Tour 2014, avec pour principal enjeu de conserver les nombreuses qualités du pisé lors de sa rénovation. Il faut dire que l’enjeu est important, du fait d’une importante partie du patrimoine bâti rhônalpin (80%) avant 1947 est en pisé. Aussi, les professionnels de la construction sont appelés à travailler la terre crue, et très peu y sont formés. Une grande partie se tournent ainsi vers des matériaux souvent inadéquats, voire néfastes.

« Composés d’un matériau qui résiste fort bien dans le temps s’il est protégé de l’eau, les murs en pisé régulent remarquablement l’hygrométrie de l’air intérieur grâce à leur perméabilité à la vapeur d’eau. La densité du pisé lui confère également de précieuses qualités d’inertie thermique pour le stockage de la chaleur solaire et sa lente restitution ainsi que pour le confort d’été. La rénovation des murs en pisé nécessite donc l’intervention de professionnels formés aux propriétés de ce matériau de manière à conserver ses multiples qualités énergétiques » note la FFB Rhône-Alpes.

Réponses techniques

La journée d’information qui a ainsi montré des retours d’expérience, des réponses techniques et scientifiques à la problématique de l’entretien et de la restauration des constructions traditionnelles en pisé en Rhône-Alpes, comme la modélisation par les ingénieurs de l’ENTPE de la respiration du mur en pisé pour expliquer son hygrothermie et son hydromécanique, mais aussi la présentation par un entrepreneur artisan maçon adhérent à la Fédération Française du Bâtiment Région Rhône-Alpes des « Règles Professionnelles pour la mise en œuvre des enduits sur supports contenant de la Terre »

Des réponses qui passent aussi par l’élaboration d’un « Guide des bonnes pratiques sur la construction en Terre crue » par les membres de l’association TERA, ainsi que par le lancement de « Formations spécifiques » en Rhône-Alpes.

Parmi les principaux atouts du pisé, on notera qu’il s’agit d’un matériau abondant, résistant au feu. Il nécessite peu d’énergie pour sa fabrication, donc très peu d’émissions de CO2 et il ne génère pas de déchets. La construction en terre ne nécessite aucun emballage et son recyclage se fait sous la forme d’une réutilisation ou une simple restitution de la ressource aux milieux naturels locaux et sa mise en œuvre nécessite peu d’énergie grise.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Palmarès BBCA 2021 : Nexity et Woodeum-WO2 se distinguent

Au palmarès des maîtres d’ouvrage immobilier bas carbone français, les deux groupes se partagent la pôle position.


BIG, un programme sur l’empreinte biodiversité des projets immobiliers

Ce programme de recherche et d’actions est soutenu par 16 entreprises, dont Crédit Agricole Immobilier, Altarea, Nexity ou encore Bouygues Immobilier. Celles-ci se sont unies pour transformer les pratiques vers un modèle plus respectueux du vivant.


« Réunion de chantier », une web-série sur la RE2020

La FFB a lancé celle-ci pour accompagner pour les professionnels.


Villeurbanne vise un recul de 20% des émissions des gaz à effet de serre

Le maire de Villeurbanne, accompagné d’adjointes et adjoint, a présenté la semaine dernière un manifeste et un plan d’action pour la transition écologique.


Filière à responsabilité élargie des producteurs : un décret bientôt publié

Le gouvernement a précisé ce jour les modalités de mise en œuvre de la nouvelle filière pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.


Saint-Étienne : « La comète » a été inaugurée

nullLe site issu de la réhabilitation de l’ancien bâtiment de la Comédie de Saint-Etienne a été transformé en « une pépinière pour les talents stéphanois et l’émergence culturelle ».


La chaufferie biomasse de Givors inaugurée par la Métropole

Bruno Bernard, président de la Métropole et Philippe Guelpa-Bonaro, vice-président délégué au climat et à l’énergie étaient présents pour l’évènement. Cette chaufferie alimente 2.700 équivalents logements.


Le montant de la prime air-bois augmenté

La Métropole de Lyon a annoncé rehausser le montant de sa prime air-bois pour les ménages modestes vivant sur son territoire.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


Lyon 3 : fin des travaux de réhabilitation de la résidence Dauphiné

GrandLyon Habitat a achevé les travaux de cet ensemble datant des années 30, composé de 218 logements et 2 locaux commerciaux.


La Métropole de Lyon veut agir sur le bâti des collèges

La collectivité veut rénover ses collèges et apaiser leur environnement. Un plan métropolitain de 300 millions d’euros a été dévoilé il y a quelques jours.


Charly: inauguration de la station Vavilov

Cette station a été inaugurée vendredi en présence de représentants de la Métropole de Lyon et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».