Plaintes des usagers du logement en hausse, selon la CGL

Selon la confédération générale du logement, les demandes d’informations et les réclamations d’usagers ont augmenté de 30% en 2013.

La confédération générale du logement faisait état ce lundi de son baromètre annuel sur les plaintes des usagers du logement, un indicateur qu’elle réalise depuis 2009. La Confédération recense et classe en effet depuis cette date les demandes d’informations et les réclamations des personnes qui contactent par email son siège.

Et en 2013, la CGL a observé une hausse de 30% des demandes par rapport à 2012, avec 2800 courriers et emails reçus. Un chiffre qui témoigne notamment, selon elle, « des difficultés souvent d'ordre financières rencontrées par les consommateurs ».

Parmi les 5 principaux thèmes de préoccupation des consommateurs qui la contactent le « locatif » truste trois quart des demandes (75,55%). Mais elle a aussi reçu des demandes sur « l’accession » (4,81%), « la propriété individuelle » (2,76%), « la copropriété » (6,64%) et la « consommation généraliste » (9,33%), thématique qui regroupe toutes les demandes ne relevant pas directement du domaine du logement.

Le dépôt de garantie, première préoccupation dans le locatif

Dans le locatif, pour la troisième année consécutive, la principale source de conflit concerne « le dépôt de garantie » (en général, non restitution par le bailleur) avec 16.01% des demandes, un pourcentage quasi identique au baromètre 2012. La CGL a en revanche enregistré moins de demandes relatives aux « troubles de jouissance » (9,26% en 2013 contre 15,41% en 2012).

Les demandes concernant les « charges locatives » viennent par la suite (8,98% en 2013 contre 6,66% en 2012). Elles concernent très souvent les régularisations de charges sur les cinq dernières années, ou encore une répercussion abusive et non justifiée de certaines charges sur le locataire.

Les « réparations et travaux » descendent à la quatrième place avec une légère baisse, 8,45% contre 9,23% l’année précédente. Elle regroupe les désaccords entre le propriétaire et le locataire. Notamment sur celui qui doit s’acquitter du montant de la facture (interventions de professionnels tels qu’électriciens, plombiers chauffagistes ou simples travaux de peinture).

Les questions relatives aux loyers en hausse

La CGL note que les questions consacrées aux « loyers » sont en nette hausse avec 6,36% contre 4,47% en 2012. « La plupart des demandes concernent les questionnements des usagers face à une augmentation soudaine et souvent non justifiée (selon les consommateurs) du montant du loyer » note la CGL.

La confédération constate que la situation ne s'arrange pas dans le domaine du logement, voire même, empire. Pour Michel Fréchet, Président de la CGL « c’est la faute d’une politique maladroite où les efforts et les bonnes volontés ne sont pas concentrées là où il faut. Le logement devrait pourtant être une priorité puisqu'il est une des dépenses essentielles des ménages et, qu’au même titre que l’éducation et la santé, un des besoins fondamentaux de l’être humain. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon a voté sa PPI 2021-2026

null
La programmation pluriannuelle des investissements totalise 3,6 milliards d’euros, dont 944,6 millions dédiés à l’urbanisme.


Les loyers pourront augmenter de 0,20%

L’indice de référence des loyers a été publié ce jour par l’INSEE.


L’Unis se veut médiateur entre commerçants et bailleurs

null
L’Union veut soutenir les indépendants dans leurs difficultés. Les professionnels veulent réaliser une médiation au cas par cas avec leurs clients propriétaires bailleurs.


Un marché locatif tendu à Lyon, anticipations sur l’encadrement

En deux ans, les loyers des nouveaux baux ont nettement augmenté sur Lyon et la Métropole. L’anticipation de l’encadrement des loyers par les propriétaires pousserait notamment ceux-ci à la hausse.


Encadrement des loyers : la candidature de Lyon et Villeurbanne est actée

Le ministère en charge du logement a communiqué ce mardi sur 8 intercommunalités et métropoles ayant manifesté leur volonté de rejoindre l’expérimentation d’encadrement des loyers.


48% des propriétaires veulent se couvrir contre les impayés de loyer

C’est le résultat d’une étude de Seloger, qui montre que cette proportion est encore plus importante en région parisienne.


Première réunion pour l’observatoire des impayés de loyers et de charges

Celui-ci s’est réuni pour la première fois ce lundi.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


Des mesures pour prévenir le risque de loyer impayé

Le ministère en charge du logement a dévoilé vendredi des mesures visant à prévenir le risque de loyers impayés en cette période de crise sanitaire.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.