Olivier Brachet revient sur sa démission

Dans une interview à Lyon Capitale, l’ex-vice-président à la Maétropole de Lyon indique les raisons qui l’ont poussé à la démission.

L’ex-vice-président à la Métropole de Lyon en charge du logement, Olivier Brachet, est revenu, dans une interview à Lyon Capitale, sur les raisons qui l’ont poussé à la démission. Il a expliqué que Gérard Collomb lui avait demandé de réaliser des efforts financiers importants, dans un contexte où la baisse des budgets touchait toutes les vice-présidences. « Ma position est de ne pas en faire. (…) Je m'entête là-dessus mais pour sortir de la crise du logement, il faut maintenir un haut niveau d'effort pendant 10 à 15 ans. Si on baisse les bras au bout de 8 ans, on ne peut pas dire que le logement est une priorité » indique l’élu dans cette interview.

Il a également pointé le budget alloué au foncier, et indiqué qu’il ne pouvait pas, dans le domaine du logement, faire mieux avec moins d'argent, dans un contexte où le prix des terrains est plutôt en hausse. « Lors du mandat précédent, j'ai connu des années à 25 millions d'euros pour acheter des terrains et sur ce mandat, on tombe à 12 millions » indique l’élu, qui souligne que dans certaines grandes villes, comme Paris, ce budget allait être en hausse sur le mandat.

Problème de gouvernance

Il pointe également la gouvernance de la Métropole, avec un arbitrage réalisé sans concertation avec les vice-présidents. « J'ai découvert mon budget une fois qu'il a eu été tranché. À quoi sert d'être vice-président de la métropole dans ces conditions » a expliqué Olivier Brachet. « Les vice-présidents font tourner la machine mais ne décide pas de la machine. Pourtant avec la création de la métropole, le rôle des élus devrait changer par rapport à l'intercommunalité que nous avions connu » poursuit-il.

Il explique également « un raidissement du discours sur la question sociale ». « Tous les gens au RSA ne sont pas des fainéants comme je peux l'entendre à la métropole. Ceux qui vivent dans des logements sociaux ne sont pas des gens qui ne veulent pas payer de loyer » fustige l’ex directeur de campagne de Gérard Collomb. Pour lui, ce sont le social et le rôle de l'élu qui sont au final « les grands absents de la métropole » conclut-il.

Les réactions à la démission d’Olivier Brachet ont été nombreuses. Après Nathalie Perrin Gilbert et Michel Havard lundi, François Noël Buffet, Sénateur-Maire d’Oullins, conseiller métropolitain et ancien Président du groupe UMP du Grand Lyon, a lui aussi regretté mardi dans un communiqué le départ d’Olivier Brachet de la Métropole.

« Olivier Brachet est un homme de conviction avec qui je partageais un certain nombre de points de vue » a indiqué François Noël Buffet, pointant lui aussi « les problèmes de gouvernance du Président de la Métropole que nous avons maintes fois dénoncés ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.


Travaux en cours pour le prolongement de la ligne de tramway T2

Dans l’optique de relier au printemps prochain Saint-Priest Bel-Air à Confluence, le SYTRAL démarre les travaux d’infrastructure.


La droite critique le cumul des mandats de Bruno Bernard


Le rassemblement de la droite et du centre à la Métropole de Lyon s’est fendu d’un communiqué critique suite à l’élection de Bruno Bernard en tant que président du Sytral.


Après la présentation du plan de relance, la FRTP veut des actes


Suite à la présentation de« France Relance », la fédération des travaux publics a salué « de réelles ambitions qui doivent se traduire en actes ».
» 6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


12ème salon du logement pour les jeunes à Lyon

Cet évènement, organisé par le CLLAJ de Lyon en partenariat avec le service logement de la mission locale de Vénissieux, se tiendra ce mercredi, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville de Lyon.


La ministre de la Ville se rend ce vendredi à Vaulx-en-Velin

Nadia Hai se rendra se rendra dans la ville pour une visite sur le thème de la rentrée scolaire dans les quartiers prioritaires de la ville.


Une journée dédiée aux modes de déplacement actifs à Villeurbanne

Cette journée se tiendra le 19 septembre à Villeurbanne avenue Henri-Barbusse.


Immobilier : Saint-Étienne sur le podium des villes les plus rentables

La préfecture de la Loire est, avec Limoges et Perpignan en tête du Top 10 des villes les plus rentables pour investir dans l’immobilier.