Olivier Brachet revient sur sa démission

Dans une interview à Lyon Capitale, l’ex-vice-président à la Maétropole de Lyon indique les raisons qui l’ont poussé à la démission.

L’ex-vice-président à la Métropole de Lyon en charge du logement, Olivier Brachet, est revenu, dans une interview à Lyon Capitale, sur les raisons qui l’ont poussé à la démission. Il a expliqué que Gérard Collomb lui avait demandé de réaliser des efforts financiers importants, dans un contexte où la baisse des budgets touchait toutes les vice-présidences. « Ma position est de ne pas en faire. (…) Je m'entête là-dessus mais pour sortir de la crise du logement, il faut maintenir un haut niveau d'effort pendant 10 à 15 ans. Si on baisse les bras au bout de 8 ans, on ne peut pas dire que le logement est une priorité » indique l’élu dans cette interview.

Il a également pointé le budget alloué au foncier, et indiqué qu’il ne pouvait pas, dans le domaine du logement, faire mieux avec moins d'argent, dans un contexte où le prix des terrains est plutôt en hausse. « Lors du mandat précédent, j'ai connu des années à 25 millions d'euros pour acheter des terrains et sur ce mandat, on tombe à 12 millions » indique l’élu, qui souligne que dans certaines grandes villes, comme Paris, ce budget allait être en hausse sur le mandat.

Problème de gouvernance

Il pointe également la gouvernance de la Métropole, avec un arbitrage réalisé sans concertation avec les vice-présidents. « J'ai découvert mon budget une fois qu'il a eu été tranché. À quoi sert d'être vice-président de la métropole dans ces conditions » a expliqué Olivier Brachet. « Les vice-présidents font tourner la machine mais ne décide pas de la machine. Pourtant avec la création de la métropole, le rôle des élus devrait changer par rapport à l'intercommunalité que nous avions connu » poursuit-il.

Il explique également « un raidissement du discours sur la question sociale ». « Tous les gens au RSA ne sont pas des fainéants comme je peux l'entendre à la métropole. Ceux qui vivent dans des logements sociaux ne sont pas des gens qui ne veulent pas payer de loyer » fustige l’ex directeur de campagne de Gérard Collomb. Pour lui, ce sont le social et le rôle de l'élu qui sont au final « les grands absents de la métropole » conclut-il.

Les réactions à la démission d’Olivier Brachet ont été nombreuses. Après Nathalie Perrin Gilbert et Michel Havard lundi, François Noël Buffet, Sénateur-Maire d’Oullins, conseiller métropolitain et ancien Président du groupe UMP du Grand Lyon, a lui aussi regretté mardi dans un communiqué le départ d’Olivier Brachet de la Métropole.

« Olivier Brachet est un homme de conviction avec qui je partageais un certain nombre de points de vue » a indiqué François Noël Buffet, pointant lui aussi « les problèmes de gouvernance du Président de la Métropole que nous avons maintes fois dénoncés ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.