François Fillon veut abroger la loi ALUR

L’ancien premier ministre a dévoilé hier ses propositions en matière de logement.

François Fillon veut abroger la loi ALUR

L’ancien premier ministre a dévoilé hier ses propositions en matière de logement.

François Fillon a dévoilé hier ses propositions en matière de logement, avec une politique qu’il souhaite plus « plus juste et plus efficace ». L’ancien premier ministre a en effet brocardé l’action de l’actuelle majorité sur ce sujet, et tiré un constat négatif sur la politique du logement menée, avec plus de 40 milliards d’euros investis chaque année par l’Etat. Elles se divisent pour moitié entre prestations sociales et producteurs de logement. « Soit l’équivalent de 2 points de notre PIB. D’autres pays n’en consacrent qu’un seul, pour des meilleurs résultats » rappelle l’élu.

Il n’a pas hésité à indiquer que la responsabilité du pouvoir actuel était « immense », rappelant qu’entre 2007 et 2011, alors qu’il était à Matignon, 540.000 logements sociaux avaient été financés, soit près de 110.000 par an. Il a en outre rappelé les engagements de François Hollande sur la construction de 500 000 logements par an, alors que les mises en chantier de logements n’ont, en 2014, pas atteint les 300 000 unités en 2014…

Il a par la suite fustigé la loi ALUR, qui, de son point de vue, « restera certainement comme l’une des lois parmi les plus néfastes du quinquennat ». «L’encadrement des loyers n’existe nulle part ailleurs qu’en France. Et pour cause : il introduit des blocages et des effets pervers qui ont une incidence majeure sur le marché » a indiqué l’ancien premier ministre. La loi a eu, selon lui, pour effet de faire fuir les investisseurs particuliers du marché du logement locatif.

Abroger la loi ALUR

Il a par la suite indiqué ses propositions autour de trois objectifs : redonner de la liberté à tous les acteurs et retrouver de la simplicité dans les règles, réduire les injustices en concentrant les efforts sur les ménages les plus modestes et les jeunes et en privilégiant une approche territoriale différenciée, et enfin retrouver de l’efficacité en réduisant les dépenses publiques inutiles.

Il souhaite ainsi une abrogation de la loi ALUR, une révision substantielle de la loi SRU, et une suppression de l’encadrement des loyers. Il veut également l’instauration d’une procédure accélérée pour réduire les délais d’expulsion en cas de non-paiement du loyer et la suppression de certaines garanties excessives demandées par le propriétaire aux locataires. Il souhaite également un allégement et une stabilisation de la fiscalité sur le logement. « C’est absolument nécessaire si l’on veut relancer les investissements et remettre de la confiance dans le marché » note François Fillon, qui souhaite que les règles de la fiscalité sur le logement soient établies pour 5 ans, et que le délai d’exonération de taxe sur les plus-values soit ramené à 15 ans.

Simplifier les normes

François Fillon veut également favoriser l’innovation dans l’industrie constructive, afin de faire baisser les coûts de conception, de construction et d’exploitation des bâtiments. Il a pour cela proposé trois mesures concrètes : d’abord la réduction des délais d’instruction pour les procédures de mise sur le marché des nouveaux matériaux et nouvelles techniques de construction. Il veut également passer d’une logique de réglementation de moyens à une réglementation par objectifs, sous forme de résultats à atteindre, et enfin, développer la maquette numérique.

Il également évoqué la simplification des normes et règlementations. « Il faut supprimer le superflu, toutes ces règles qui se sont accumulées au fil du temps et qui freinent la construction et la rénovation : construction d’une place de parking par logements, délais administratifs trop longs, niveau de détail aberrant dans les cahiers des charges… » a-t-il cité, prenant l’exemple de des réglementations relatives à l’accessibilité

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les craintes des fédérations du bâtiment sur la RE2020

La FFB et son Pôle Habitat ont exprimé leurs craintes, suite à la présentation ce mardi de la nouvelle réglementation environnementale.


Rillieux-la-Pape communique les résultats de sa consultation sécurité

La ville de Rillieux-la-Pape a lançé en octobre une grande consultation citoyenne auprès de ses habitants sur le thème de la sécurité. Plus de 80% des répondants souhaitent que la Ville intègre le dispositif « Quartier de reconquête républicaine ».


Plantation du 1er arbre des vergers urbains de Lyon

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a planté ce jour le premier arbre des vergers urbain de Lyon au square du 14ème régiment de Zouaves dans le 8ème arrondissement de Lyon.


Lyon : 1er volet d’aides pour le fonds d’urgence culturel

Une délibération a été présentée jeudi devant le conseil municipal . Cette attribution prolonge les actions d’accompagnement du tissu associatif et de préservation les structures culturelles de la Ville.


Prolongement du métro B : déjà un kilomètre de tunnel creusé

Malgré le confinement en cours, le chantier continue d’avancer.


Décines/Meyzieu : un enrobé sans apport de bitume pour une piste cyclable

Une part importante des 6 kilomètres de cette piste qui longe le T3 sera réalisée avec l’utilisation d’un enrobé écologique sans apport de bitume.


Vers une extension de la ZFE dans la Métropole de Lyon

La Métropole vise à ce que, d’ici la fin du mandat en 2026, seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’Air 0 et 1 soient autorisés dans le périmètre de la ZFE.


La fréquentation du réseau TCL est à 45% en semaine

Pour la 3ème semaine de confinement, le SYTRAL a annoncé ajuster l’offre du reseau TCL


Un site de click and collect en soutien aux commerçants de Lyon


Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a annoncé la mise en ligne dès la semaine prochaine d’un site de « click&collect » pour mettre en relation les commerçants de proximité et les habitants.


La fédération des TP plutôt confiante sur l’activité dans la Métropole

Les responsables de la fédération ont noué de nombreux contacts avec l’exécutif de la Métropole de Lyon. Reste à savoir quel sera le délai de mise en œuvre des appels d’offres…


Lyon : les conseils d’arrondissement maintenus en présentiel


La Ville de Lyon a choisi de maintenir une partie des conseils d’arrondissement en présentiel.


France Urbaine demande à l’État de préserver les budgets des collectivités

43 élus de France urbaine, dont Bruno Bernard et Grégory Doucet, ont signé une tribune au sein de laquelle ils demandent au gouvernement de préserver les budgets des collectivités locales.


Vente de 5.600 m² au sein du parc « Urban’East »


La vente à investisseurs concernée a été réalisée au sein de ce parc qui développera à terme 138.000 m² d’activités mixtes, bureaux et services.


Appart Invest 3 acquiert 7 immeubles à Lyon

Cette acquisition du fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, concernait 11 immeubles d’habitation dans plusieurs métropoles.


Construction : la filière s’engage pour la continuité des activités du BTP

19 organisations professionnelles de la filière construction s’engagent via un appel commun.