François Fillon veut abroger la loi ALUR

L’ancien premier ministre a dévoilé hier ses propositions en matière de logement.

François Fillon veut abroger la loi ALUR

L’ancien premier ministre a dévoilé hier ses propositions en matière de logement.

François Fillon a dévoilé hier ses propositions en matière de logement, avec une politique qu’il souhaite plus « plus juste et plus efficace ». L’ancien premier ministre a en effet brocardé l’action de l’actuelle majorité sur ce sujet, et tiré un constat négatif sur la politique du logement menée, avec plus de 40 milliards d’euros investis chaque année par l’Etat. Elles se divisent pour moitié entre prestations sociales et producteurs de logement. « Soit l’équivalent de 2 points de notre PIB. D’autres pays n’en consacrent qu’un seul, pour des meilleurs résultats » rappelle l’élu.

Il n’a pas hésité à indiquer que la responsabilité du pouvoir actuel était « immense », rappelant qu’entre 2007 et 2011, alors qu’il était à Matignon, 540.000 logements sociaux avaient été financés, soit près de 110.000 par an. Il a en outre rappelé les engagements de François Hollande sur la construction de 500 000 logements par an, alors que les mises en chantier de logements n’ont, en 2014, pas atteint les 300 000 unités en 2014…

Il a par la suite fustigé la loi ALUR, qui, de son point de vue, « restera certainement comme l’une des lois parmi les plus néfastes du quinquennat ». «L’encadrement des loyers n’existe nulle part ailleurs qu’en France. Et pour cause : il introduit des blocages et des effets pervers qui ont une incidence majeure sur le marché » a indiqué l’ancien premier ministre. La loi a eu, selon lui, pour effet de faire fuir les investisseurs particuliers du marché du logement locatif.

Abroger la loi ALUR

Il a par la suite indiqué ses propositions autour de trois objectifs : redonner de la liberté à tous les acteurs et retrouver de la simplicité dans les règles, réduire les injustices en concentrant les efforts sur les ménages les plus modestes et les jeunes et en privilégiant une approche territoriale différenciée, et enfin retrouver de l’efficacité en réduisant les dépenses publiques inutiles.

Il souhaite ainsi une abrogation de la loi ALUR, une révision substantielle de la loi SRU, et une suppression de l’encadrement des loyers. Il veut également l’instauration d’une procédure accélérée pour réduire les délais d’expulsion en cas de non-paiement du loyer et la suppression de certaines garanties excessives demandées par le propriétaire aux locataires. Il souhaite également un allégement et une stabilisation de la fiscalité sur le logement. « C’est absolument nécessaire si l’on veut relancer les investissements et remettre de la confiance dans le marché » note François Fillon, qui souhaite que les règles de la fiscalité sur le logement soient établies pour 5 ans, et que le délai d’exonération de taxe sur les plus-values soit ramené à 15 ans.

Simplifier les normes

François Fillon veut également favoriser l’innovation dans l’industrie constructive, afin de faire baisser les coûts de conception, de construction et d’exploitation des bâtiments. Il a pour cela proposé trois mesures concrètes : d’abord la réduction des délais d’instruction pour les procédures de mise sur le marché des nouveaux matériaux et nouvelles techniques de construction. Il veut également passer d’une logique de réglementation de moyens à une réglementation par objectifs, sous forme de résultats à atteindre, et enfin, développer la maquette numérique.

Il également évoqué la simplification des normes et règlementations. « Il faut supprimer le superflu, toutes ces règles qui se sont accumulées au fil du temps et qui freinent la construction et la rénovation : construction d’une place de parking par logements, délais administratifs trop longs, niveau de détail aberrant dans les cahiers des charges… » a-t-il cité, prenant l’exemple de des réglementations relatives à l’accessibilité

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.