« Smart Cities and Communities » : Lyon est candidate

La ville est candidate aux côtés de Munich et Vienne à cet appel européen.

Lyon Confluence, l’aménageur du quartier de La Confluence®, a annoncé le dépôt de la candidature de la Métropole de Lyon aux côtés de Munich et Vienne à l’appel « Smart Cities and Communities » (Villes intelligentes et communautés), dans le cadre de H2020, un programme européen de financement de la recherche et de l’innovation sur la période 2014-2020.

Cet appel « Smart Cities and Communities », clôturé le 5 mai dernier, est organisé par la Commission Européenne et bénéficie d’une enveloppe de 108 millions d’euros. Il vise, explique l’aménageur, « à déployer à large échelle des solutions qui intègrent l'énergie, les transports et les technologies à travers des projets phares pour des villes et des communautés intelligentes ». La réponse est attendue à l’automne, ajoute ce dernier.

Pour Pierre Joutard, directeur général de Lyon Confluence, « cet appel représente une réelle opportunité pour les métropoles européennes de se regrouper en consortium afin de travailler ensemble sur la mise en œuvre concrète de la ville intelligente. Forts de l’expérience que nous avons acquise dans le quartier de La Confluence depuis le lancement de ce projet urbain de grande ampleur il y a quinze ans, nous sommes ravis de la présence de Lyon dans cette candidature aux côtés des villes dynamiques que sont Munich et Vienne ».

La candidature, qui se nomme « Smarter Together » (« plus intelligents ensemble »), porte sur une demande de financement de 25 millions d’euros et réunit Lyon, Munich et Vienne mais également 3 « villes suiveuses », Saint-Jacques-de-Compostelle, Sofia et Venise, au fort patrimoine à éco-rénover. La candidature compte également des « villes observatrices », à savoir Kiev et Yokohama.

« Une chance unique »

Un démonstrateur, « Lyon Smart Community » est implanté depuis 2011 dans le quartier de La Confluence. Les expérimentations menées dans le cadre de ce dernier ont permis de définir 5 groupes de solutions concrètes intégrées qui pourront être déployées à plus large échelle dans le cadre du projet « Smarter Together », à savoir des lieux dédiés à l’information et à la concertation afin de prendre en compte le rôle du citoyen, un réseau de chauffage urbain connecté au réseau intelligent , une éco-rénovation de l’habitat existant intégrant des outils de maîtrise de la consommation énergétique, un système de gestion de l’énergie et des outils de pilotage, et une mobilité durable (véhicules électriques).

Par ailleurs, le consortium regroupe une trentaine de partenaires (instituts de recherche, bureaux d’études, industriels, collectivités…) comme ERDF et Toshiba qui vont apporter leur expertise dans les domaines de l’énergie, du transport ou des technologies, mais aussi le WWF et Nedo qui lui apportent son soutien.

« Cette candidature contribue fortement à faire de Lyon une ville encore plus durable et intelligente, en poussant plus loin l’éco-rénovation du bâti existant, la mobilité électrique, la production d’énergie grâce à la biomasse ou encore la maîtrise de la consommation. C’est une chance unique d’avancer avec d’autres métropoles européennes vers la ville de demain » souligne Pierre Joutard.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


La Métropole amplifie le dispositif «Ecoréno’v» pour la rénovation des logements

null
La collectivité amplifie ses efforts en termes de rénovation thermique des logements, avec l’adoption mardi d’un nouveau règlement pour le dispositif. Pour le présenter, une visite était organisée jeudi dans une copropriété du 8ème arrondissement de Lyon.


L’ex-collège Truffaut, futur lieu de vie du 1er arrondissement


Une visite du site qui accueillera à terme une résidence étudiante, un hostel, une crèche et des tiers lieux, était organisée mercredi en présence du maire de Lyon et du président de la Métropole.


La ZFE va être renforcée dès 2022

Le conseil métropolitain a acté un durcissement progressif de la zone à faibles émissions dans la Métropole de Lyon à partir de 2022. Le diesel sera, lui, banni dès 2026. D’autres sujets urbains étaient également à l’ordre du jour.


«Le BTP, dans le Rhône, a augmenté ses emplois salariés de 3 % en 2020»


Nous évoquons, à l’occasion de la présentation de l’exposition photos sur les métiers du BTP, les difficultés de recrutement du secteur avec Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole.


21 collectivités sélectionnées pour l’AMI «Schéma directeur immobilier et énergétique»

Ces collectivités en Auvergne-Rhône-Alpes ont été sélectionnées en janvier dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt.


Alliade Habitat explore le concept de ferme urbaine

null
La ferme urbaine implantée sur la ZAC des Girondins il y a quelques mois par Alliade Habitat commence à produire ses légumes. Avant d’être pérennisée sur le toit d’un immeuble, elle fait l’objet d’évaluations techniques, économiques. Prochainement, elle sera même l’objet d’une thèse d’architecture.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


RE2020 : les fédérations veulent une confirmation des bonnes évolutions

null
L’USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Fédération SCOP BTP, la CAPEB, l’UNSFA et l’UNTEC ont réagi suite aux annonces sur la RE2020. Ils souhaitent notamment une confirmation dans les textes et un suivi des impacts.


La RE2020 entrera finalement en vigueur le 1er janvier 2022

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont détaillé ce jour les conditions d’entrée en vigueur de la RE2020, qui est retardée de 6 mois.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


RE2020 : la fronde des fédérations

Les fédérations plaident pour « une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable ».


247.323 logements rénovés grâce à l’Anah en 2020

null
L’agence nationale de l’habitat a enregistré une hausse de 58,8% des rénovations de logements l’an dernier. Et compte financer la rénovation de 600.000 logements en 2021.


Plus de 2 bâtiments de bureaux sur 3 encore trop énergivores

C’est le constat d’une étude réalisée par Deepki, à l’occasion de la parution de l’arrêté « valeurs absolues » du décret tertiaire.


La mise en lumière de la passerelle Mazaryk a été rénovée

Ceci a permis une réduction de consommation substantielle.