Premier salon de l’immobilier du Portugal à Lyon

Le premier salon de l’immobilier du Portugal était programmé à Lyon ce vendredi et ce samedi. Le pays se présente comme un paradis fiscal, mais c’est aussi de ce côté de la Méditerranée un paradis pour  résider dans la durée.

Le premier salon de l’immobilier du Portugal se tenait vendredi et samedi au Palais de Congrès de la Cité internationale de Lyon. Les organisateurs, la Chambre de Commerce et d’industrie franco-portugaise et un trentaine d’exposants attendaient environ 5000 visiteurs. 

C’est en 2012 avec le salon de l‘immobilier du Portugal à Paris, que le Portugal a suivi l’exemple du Maroc, qui avait organisé son douzième salon de l’immobilier dans la capitale. « La situation qui a suivi les printemps arabes en 2012 a entrainé un retrait des touristes, mais aussi des investisseurs de l’autre rive de la Méditerranée, même au Maroc,  explique, Carlos Vinhas Pereira, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Portugal.

Pays tranquille, le Portugal n’a jamais connu à la différence de l’Espagne de bulle immobilière, donc pas de chute brutale du marché immobilier. Le tassement de la conjoncture économique suite à la situation financière de plusieurs pays d’Europe du Sud, a mis sur le marché de nombreux biens immobiliers. «  Au Portugal, les banques doivent racheter les biens d’acquéreurs surendettés, en difficultés. Elles disposaient dont d’actifs à écouler .» rappelle Carlos Vinhas Pereira.

Les professionnels sont allés prospecter la demande extérieure. Au même moment, le Portugal a souhaité drainer des capitaux  et flux monétaires pour stimuler une activité économique à redynamiser. Alors que des retraités de pays du Nord étaient à la recherche d’investissements, d’avantages fiscaux, de conditions de vie agréable.

Du côté immobilier le marché portugais est attractif, dans le neuf comme dans l’ancien rénové, à Lisbonne comme dans les villes ou dans le site côtier ou dans l’Algarve. Les Portugais sont de  bons constructeurs. Le choix est vaste.

A Lisbonne le prix du mètre carré neuf va de 2000  à 3000 euros le mètre carré. Une villa avec piscine dans un secteur touristique peut être proposée à 250 000 euros. Le marché immobilier semble assez raisonnable pour l’investisseur qui jouit de son bien.

Deuxième argument, des avantages font du Portugal un véritable paradis fiscal légal pour ceux qui disposent de revenus et de patrimoine moyens. À condition de résider sur place au moins 183 jours par an, suivis ou intercalés, comme propriétaire ou locataire, et de s’inscrire comme résident fiscal auprès d’un bureau local, il est possible d’obtenir le statut de Résident Non Habituel.

Le RNH ne paie pas d’impôt sur le revenu dans son pays de nationalité, ni au Portugal. Il ne paie plus dans son pays, éventuellement,  que la Taxe foncière où que l’Impôt de Solidarité sur la fortune (ISF).  Les pensions, du secteur privé, dividendes et intérêts ne sont pas imposés au Portugal. Les pensionnés du secteur public ne peuvent bénéficier de cet avantage.

Cela permet au Portugal de drainer des flux de revenus. Déjà environ 7500 Français apportent chaque mois leur pension sur le marché portugais où ils contribuent à doper la demande, la création d’emplois, à faire fonctionner le commerce. Car au Portugal le coût de la vie est sensiblement inférieur au coût de la vie en France : à Lisbonne les prix seraient de 20 % inférieurs à ce qu’ils sont en France, mais la différence serait de 40 % entre la France et des localités de régions.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Nous avons participé au Salon de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal en tant qu’exposant et sommes extrêmement satisfait de cet événement. Nous avons sentis un réel intérêt de la part des lyonnais et préparons actuellement une session d’information sur l’installation au Portugal- aspect juridiques et immobiliers. Si vous êtes intéressé…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.