Premier salon de l’immobilier du Portugal à Lyon

Le premier salon de l’immobilier du Portugal était programmé à Lyon ce vendredi et ce samedi. Le pays se présente comme un paradis fiscal, mais c’est aussi de ce côté de la Méditerranée un paradis pour  résider dans la durée.

Le premier salon de l’immobilier du Portugal se tenait vendredi et samedi au Palais de Congrès de la Cité internationale de Lyon. Les organisateurs, la Chambre de Commerce et d’industrie franco-portugaise et un trentaine d’exposants attendaient environ 5000 visiteurs. 

C’est en 2012 avec le salon de l‘immobilier du Portugal à Paris, que le Portugal a suivi l’exemple du Maroc, qui avait organisé son douzième salon de l’immobilier dans la capitale. « La situation qui a suivi les printemps arabes en 2012 a entrainé un retrait des touristes, mais aussi des investisseurs de l’autre rive de la Méditerranée, même au Maroc,  explique, Carlos Vinhas Pereira, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Portugal.

Pays tranquille, le Portugal n’a jamais connu à la différence de l’Espagne de bulle immobilière, donc pas de chute brutale du marché immobilier. Le tassement de la conjoncture économique suite à la situation financière de plusieurs pays d’Europe du Sud, a mis sur le marché de nombreux biens immobiliers. «  Au Portugal, les banques doivent racheter les biens d’acquéreurs surendettés, en difficultés. Elles disposaient dont d’actifs à écouler .» rappelle Carlos Vinhas Pereira.

Les professionnels sont allés prospecter la demande extérieure. Au même moment, le Portugal a souhaité drainer des capitaux  et flux monétaires pour stimuler une activité économique à redynamiser. Alors que des retraités de pays du Nord étaient à la recherche d’investissements, d’avantages fiscaux, de conditions de vie agréable.

Du côté immobilier le marché portugais est attractif, dans le neuf comme dans l’ancien rénové, à Lisbonne comme dans les villes ou dans le site côtier ou dans l’Algarve. Les Portugais sont de  bons constructeurs. Le choix est vaste.

A Lisbonne le prix du mètre carré neuf va de 2000  à 3000 euros le mètre carré. Une villa avec piscine dans un secteur touristique peut être proposée à 250 000 euros. Le marché immobilier semble assez raisonnable pour l’investisseur qui jouit de son bien.

Deuxième argument, des avantages font du Portugal un véritable paradis fiscal légal pour ceux qui disposent de revenus et de patrimoine moyens. À condition de résider sur place au moins 183 jours par an, suivis ou intercalés, comme propriétaire ou locataire, et de s’inscrire comme résident fiscal auprès d’un bureau local, il est possible d’obtenir le statut de Résident Non Habituel.

Le RNH ne paie pas d’impôt sur le revenu dans son pays de nationalité, ni au Portugal. Il ne paie plus dans son pays, éventuellement,  que la Taxe foncière où que l’Impôt de Solidarité sur la fortune (ISF).  Les pensions, du secteur privé, dividendes et intérêts ne sont pas imposés au Portugal. Les pensionnés du secteur public ne peuvent bénéficier de cet avantage.

Cela permet au Portugal de drainer des flux de revenus. Déjà environ 7500 Français apportent chaque mois leur pension sur le marché portugais où ils contribuent à doper la demande, la création d’emplois, à faire fonctionner le commerce. Car au Portugal le coût de la vie est sensiblement inférieur au coût de la vie en France : à Lisbonne les prix seraient de 20 % inférieurs à ce qu’ils sont en France, mais la différence serait de 40 % entre la France et des localités de régions.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Nous avons participé au Salon de l’Immobilier et du Tourisme au Portugal en tant qu’exposant et sommes extrêmement satisfait de cet événement. Nous avons sentis un réel intérêt de la part des lyonnais et préparons actuellement une session d’information sur l’installation au Portugal- aspect juridiques et immobiliers. Si vous êtes intéressé…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.