L’annulation de la Fête des Lumières a plombé l’hôtellerie lyonnaise en décembre

L’hôtellerie lyonnaise a accusé le coup en décembre, suite à l'annulation de la Fête des Lumières.

La CCI dévoilait ce matin les chiffres de fréquentation hôtelière au titre de décembre 2015. Comme prévu, les performances du mois de décembre ont été affectées par l'annulation de la Fête des Lumières. On observe ainsi une nette baisse des taux d’occupation (-10,2%) mais aussi des prix moyens (-13,8%). Le revenu par chambre est aussi affecté par cette situation : le RevPAR toutes catégories confondues s'affaisse de 22,6%.

Du point de vue de la fréquentation, la comparaison entre 2014 et 2015 est cruelle : comparé aux quatre jours de festivités de décembre 2014, la fréquentation baisse de fait de 32,5% entre le 4 et le 8 décembre, ce qui se repercute également sur les prix moyens (-22,1%) et le RevPAR (-47,4%). La baisse des prix n'a pas permis de limiter la casse. De même sur le mois, la baisse des tarifs consentie par les hôteliers, qui s'est élevée à 13,8%, n’a pas permis d’inverser la tendance, d'autant que, cette année, l'absence du salon biennal Pollutec aura accentué le phénomène.

Dans ce contexte, c’est donc le tourisme d’agrément qui connaît les plus fortes baisses sur le mois avec une fréquentation en recul de -19,5% et un RevPAR en baisse de -32,6% au cours des week-ends.

Bonne performance du haut de gamme sur 12 mois

Par catégorie, on notera que ce sont surtout les catégories des hôtels 4/5*, qui ont subi le recul de RevPar le plus marqué (-24,6%), cette gamme d'hôtel étant traditionnellement prisée des touristes et des congressistes. La chute est également perceptible dans les catégories 2* et 3* voient avec des replis respectifs de 18,8% et de 22,7%. Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 9 : Emdelen prend à bail 790 m² dans « Universaône »

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Vill’Arborea Plaza et Brickwall ont été inaugurés


GERLAND, LA MUTATION –
DCB International, 6e Sens Immobilier, et Nexity ont inauguré lundi cet ensemble immeuble en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.


Anaïs Pigeroulet rejoint le département investissement de JLL Lyon

Elle a rejoint la structure en tant que consultante senior.


Lyon 2 : 6eme sens retail acquiert un immeuble place Bellecour

nullLa structure devient propriétaire d’un immeuble mixte.


Nicolas de Driésen, directeur adjoint de 6e Sens Immobilier Entreprises

Le professionnel a rejoint l’équipe de Jacques Garces, directeur général associé de la filiale de 6ème Sens Immobilier.


Le site Fagor-Brandt sera transformé en centre de remisage pour le SYTRAL

Dès 2024, l’ancienne friche, qui fait pour l’heure l’objet d’une démarche d’urbanisme temporaire, sera aménagé en centre de remisage et de maintenance.


Saint-Fons : em2c lance Booster

nullCet ensemble mixte de laboratoires et bureaux sera situé au coeur de la « Vallée de la chimie ».


Dardilly : Radioproptech prend à bail des locaux

La société Rudigoz et Associés – Knight Frank était conseil de la transaction.


La Région en soutien d’une implantation de l’IVI

Un projet d’implantation d’un siège européen de l’ organisation internationale « International Vaccine Institute » est actuellement en cours.


Champagne-au-Mont-d’Or : Premium Finance acquiert un plateau de bureaux

nullValoris Real Estate était conseil de cette opération.


La logistique fluviale arrive bientôt à Lyon

null
La société strasbourgeoise ULS a remporté le premier appel à projets lancé par VNF et la CNR pour la création d’un service de logistique fluviale à Lyon. Dès 2022, des bateaux circuleront entre le port Herriot et le pont Morand, sur le Rhône, pour transporter des marchandises qui seront ensuite livrées par des vélos cargo électriques.


Immobilier de bureaux à Lyon : une demande placée de 180.531 m² sur 9 mois

nullAvec une progression de 12% sur un an, le rythme de commercialisation en 2021 revient à ses niveaux enregistrés avant 2018. JLL, qui a analysé le marché, prévoit sur l’année un niveau de demande placée assez proche de celui de 2020.


La Ville de Lyon et la Chambre des métiers signent une convention

Une visite d’acteurs de l’artisanat local du 9ème arrondissement était organisée par la Ville de Lyon et la Chambre des métiers et de l’artisanat, préalablement à la signature de cette convention visant à un développement économique local durable, créateur d’emplois et d’animation de proximité.


Le dispositif « loyers » autorisé par la Commission Européenne

Bercy s’est félicité de cette annonce.


Notapierre acquiert les parts de « Silky Way »

null
La SCPI a réalisé cette acquisition de parts de l’immeuble situé à Villeurbanne, dans le quartier du Carré de Soie. Une transaction réalisée par le département Capital Market de BNP Paribas Real Estate.