L’annulation de la Fête des Lumières a plombé l’hôtellerie lyonnaise en décembre

L’hôtellerie lyonnaise a accusé le coup en décembre, suite à l'annulation de la Fête des Lumières.

La CCI dévoilait ce matin les chiffres de fréquentation hôtelière au titre de décembre 2015. Comme prévu, les performances du mois de décembre ont été affectées par l'annulation de la Fête des Lumières. On observe ainsi une nette baisse des taux d’occupation (-10,2%) mais aussi des prix moyens (-13,8%). Le revenu par chambre est aussi affecté par cette situation : le RevPAR toutes catégories confondues s'affaisse de 22,6%.

Du point de vue de la fréquentation, la comparaison entre 2014 et 2015 est cruelle : comparé aux quatre jours de festivités de décembre 2014, la fréquentation baisse de fait de 32,5% entre le 4 et le 8 décembre, ce qui se repercute également sur les prix moyens (-22,1%) et le RevPAR (-47,4%). La baisse des prix n'a pas permis de limiter la casse. De même sur le mois, la baisse des tarifs consentie par les hôteliers, qui s'est élevée à 13,8%, n’a pas permis d’inverser la tendance, d'autant que, cette année, l'absence du salon biennal Pollutec aura accentué le phénomène.

Dans ce contexte, c’est donc le tourisme d’agrément qui connaît les plus fortes baisses sur le mois avec une fréquentation en recul de -19,5% et un RevPAR en baisse de -32,6% au cours des week-ends.

Bonne performance du haut de gamme sur 12 mois

Par catégorie, on notera que ce sont surtout les catégories des hôtels 4/5*, qui ont subi le recul de RevPar le plus marqué (-24,6%), cette gamme d'hôtel étant traditionnellement prisée des touristes et des congressistes. La chute est également perceptible dans les catégories 2* et 3* voient avec des replis respectifs de 18,8% et de 22,7%. Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


Lyon 3 : transaction dans le Millenium

NAI Kyrios était conseil dans cette transaction.


Villeurbanne : cession de bureaux place Grandclément

nullRudigoz & Associés accompagnait Lyon Immeubles Vendôme dans cette transaction.


Saint-Martin-d’Hères : Lyon Immeubles Vendôme cède des bureaux

Rudigoz & Associés a accompagné la structure dans le cadre de la cession d’un actif.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


6e Sens Immobilier va éco-rénover la «Halle Caoutchouc»

Le groupe immobilier et Lyon Confluence ont signé l’acte de vente relatif à cette halle de 4.100 m² situé au sud de l’ancien marché-gare de Lyon.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Part-Dieu : vente à investisseur de 326 m² de locaux commerciaux

null
Valoris Real Estate a fait part d’une récente vente à investisseur dans ce secteur du troisième arrondissement de Lyon.


Lyon 3 : vente de 1.000 m ² de bureaux dans le Britannia

Cet immeuble est situé dans le 3e arrondissement de Lyon, à l’immédiate proximité du centre commercial de la Part-Dieu.


Lyon 1 : Lipstick Architecture s’installe sur 281 m²

null
NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.