EcoCité de la Métropole de Lyon : 11 nouveaux projets sélectionnés

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) pour la seconde tranche de l’action «Ville de demain» vient d’attribuer 11.28M€ d’aides à la Métropole et ses partenaires dans sa stratégie EcoCité.

11.288 012 euros. C’est la somme que vient d’attribuer le Programme d’investissements d’avenir (PIA) pour la seconde tranche de l’action «Ville de demain». La démarche vise à concilier le développement du territoire avec le souci constant de la sobriété énergétique et de l’innovation. L’enveloppe financière sera gérée par la Caisse des dépôts et consignations.

Lors de la première tranche du projet, les fonds versés à la Métropole et ses partenaires avaient eu un effet de levier important pour concrétiser des projets ambitieux et innovants sur le territoire métropolitain. 11 projets nouveaux ont été retenus sur 4 grands secteurs, à savoir La Part-Dieu, La Confluence, Gerland, et La Vallée de la chimie.

Il s’agit de poursuivre la dynamique de transition écologique du territoire autour de trois enjeux prioritaires : l’énergie, la mobilité durable, et l’adaptation aux changements climatiques

Concernant les enjeux de l’EcoCité de la Métropole, le plus important en termes de dotation est celui de l’efficacité et de la sobriété énergétique visibles notamment à travers trois projets, à savoir l’éco-rénovation du parc de logement social Tony Garnier dans le quartier de Gerland, où 2.9 millions d’euros sont débloqués par le PIA pour permettre la rénovation thermique des appartements.

Sont aussi concernés l’éco-rénovation privée, qui bénéficie d’une enveloppe de 2.69 millions d’euros – celle-ci va permettre de développer l’action déjà engagée par la Métropole avec sa plateforme Ecorenov’ - mais aussi la valorisation de l’énergie contenue dans les réseaux d’assainissement soutenue, à hauteur de 577.000 euros.

Expérimentation en mobilité durable

Dans le domaine de la mobilité durable, 2 850 000 € sont affectés à des expérimentations de régulation dynamique des trafics pour une optimisation de l’allocation de l’espace public à tous les modes de déplacements, s’appuyant sur le déploiement significatif de capteurs.

Notamment, une dotation de 116 000 € est consacrée à une expérimentation de couloir de bus dynamique en association avec le SYTRAL. Il s’agira de tester et de déployer un outil dynamique d’affectation des voies de bus. Celle-ci sera réalisée sur une zone test, pour à terme, éventuellement généraliser cette expérimentation sur l’agglomération.

Pour le Commissaire général au Commissariat général à l’investissement, Louis Schweitzer, qui commentait ce PIA dans un courrier à Gérard Collomb, « le projet présenté par le territoire du Grand Lyon construit sur un ensemble d’actions cohérent et adossé à une gouvernance locale forte, répond à l’objectif du PIA ‘Ville de demain’ de faire émerger de nouveaux modèles urbains, pour rendre la ville plus solidaire, attractive et résiliente. L’approche intégrée des enjeux de mobilité, de sobriété énergétique et de valorisation de l’héritage que représente la Cité Garnier doit renforcer et accélérer la démarche d’innovation urbaine ambitieuse que vous portez. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Mercialys : baisse limitée de la fréquentation

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a fait état d’une amélioration tendancielle du taux de recouvrement des loyers.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La convention Patrimonia 2020 ouvre ses portes pour 2 jours


Cette convention ouvre les 1er et 2 octobre au centre des congrès de Lyon, à la Cité internationale, dans le 6ème arrondissement.


Rénovation des copropriétés : les professionnels de l’immobilier s’engagent

Les professionnels de la FNAIM, de Plurience et de l’UNIS s’engagent sur la rénovation de 50.000 copropriétés sur trois ans.


Loi de finances 2021 : un budget logement de 16,2 milliards d’euros

Bercy a dévoilé ce lundi son projet de loi de finances 2021. La hausse du budget logement s’élève à 390 millions d’euros.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.