Saint-Exupéry: les actionnaires locaux plutôt satisfaits de leur rencontre avec Macron

L’Etat souhaite céder la totalité des 60 % de parts de l’Aéroport de Lyon. Emmanuel Macron a reçu les responsables locaux afin d’établir, avant l’appel d’offres, un cahier des charges.

L’Etat veut se désengager des aéroports de Nice et de Lyon. En conséquence, Emmanuel Macron a reçu les responsables locaux de l’aéroport lyonnais, pour établir un cahier des charges préalable à un appel d’offres. Pour finaliser la phase de concertation engagée depuis début février entre l’État et les actionnaires locaux de la société des Aéroports de Lyon, le ministre a ainsi rencontré Emmanuel Imberton, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, Gérard Collomb, Président de la Métropole de Lyon, Laurent Wauquiez, Président du Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes, et Christophe Guilloteau, Président du Département du Rhône.

« Toutes les parties étaient à l’écoute et la réunion s’est avérée constructive. L’appel d’offre devrait être lancé prochainement » indiquent dans un communiqué commun les actionnaires locaux. Ceux-ci ont notamment rappelé au Ministre « leur conviction que la privatisation de la société des Aéroports de Lyon devait constituer un levier pour accélérer le développement de la connectivité européenne et internationale de la plateforme de Lyon-St Exupéry, aujourd’hui en deçà du poids et de la dynamique économique de la grande Région Auvergne Rhône-Alpes ».

Les acteurs locaux veulent un actionnaire attaché au développement de l’aéroport

Pour eux, la privatisation ne doit pas se traduire à terme « par une nouvelle mise sous tutelle des Aéroports de Lyon vis-à-vis d’un hub européen, à l’image de la situation actuelle vis-à-vis de Roissy ». Il est également important pour eux que la prise en main des Aéroports de Lyon par un actionnaire majoritaire ne soit pas guidée par la spéculation foncière et immobilière, en oubliant le développement aérien.

Les actionnaires publics locaux ont formulé un certain nombre d’amendements au projet de cahier des charges, comme le renforcement des exigences en termes d’expérience de gestion aéroportuaire pour la sélection des candidats éligibles à la reprise des parts de l’Etat, ainsi que les nécessaires précisions à apporter quant aux modalités de leurs associations aux différentes phases de la procédure d’appel d’offres.

Ces amendements comprennent également une meilleure prise en compte des stratégies et projets de développement du territoire dans les critères de sélection des candidats, une maîtrise des impacts des nuisances environnementales, et l’allongement de la durée obligatoire de conservation des parts de la société pour atteindre a minima 7 ans.

Un soutien pour les 2 vols de plus pour la ligne Lyon-Dubaï

En matière de gouvernance, ils comprennent par ailleurs un renforcement du poids des actionnaires minoritaires dans le conseil de surveillance et la mise en place d’un comité de suivi des engagements et des investissements, afin de pouvoir peser de manière claire sur les décisions du futur actionnaire majoritaire.

La réunion a également permis d’évoquer les droits de trafic. 2 vols hebdomadaires sont réclamés par les acteurs locaux depuis l’ouverture de la ligne Lyon-Dubaï en 2012, et ce avant la fin du processus de privatisation. La situation de Lyon est spécifique du fait de la proximité de l’aéroport de Genève, premier concurrent de Lyon-St Exupéry. Les actionnaires ont « sur ce point reçu un soutien appuyé du Ministre pour que ces ouvertures de lignes puissent aboutir dans les meilleurs délais ». Les actionnaires ont ainsi jugé qu’il s’agissait d’  « une excellente nouvelle» pour l’aéroport.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les réservations de logements neufs en nette baisse dans l’arc alpin

Celles-ci sont en net recul au titre du 1er trimestre. Les prix, eux, continuent à augmenter.


Bientôt des annonces sur la ligne LCO

La Métropole devrait dans les prochaines semaines dévoiler les arbitrages sur la ligne de transports Centre Ouest, qui reliera Ecully à la Part-Dieu.


L’ex-tour du CIRC au centre d’un appel à projet lancé par la Ville de Lyon

Le centre international de recherche sur le cancer étant amené à déménager à Gerland, la Ville de Lyon prépare l’après, avec le lancement d’un appel à projet pour une requalification future du site avec l’appui du C40.


Voies Lyonnaises : les travaux de la ligne 3 débutent

Les travaux vont débuter ce lundi sur le territoire de la commune de Couzon-au-Mont d’Or.


Le téléphérique Francheville / Lyon ne se fera pas

Dans un communiqué, le SYTRAL a fait part du bilan de la concertation portant sur l’opportunité de réalisation d’un transport par câble entre les deux villes. Celui-ci montre une forte opposition de la population.


La Métropole de Lyon lance la solarisation de son patrimoine immobilier

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé pour installer des installations photovoltaïques sur plusieurs de ses bâtiments.


A La Duchère, la résidence Albert Jacquard a été inaugurée

nullGrégory Doucet et plusieurs élus ont inauguré mardi dernier une résidence située dans ce quartier du 9e arrondissement de Lyon.


Vanina Nicoli, nouvelle préfète secrétaire générale de la préfecture du Rhône

Nommée par décret fin mars, la nouvelle préfète déléguée pour l’égalité des chances succède à Cécile Dindar, qui occupait ce poste depuis février 2020.


La hausse des prix s’amplifie

Les prix à la consommation augmenteraient de 4,8 % sur un an en avril, selon l’INSEE.


Baisse de 5,7% de demandeurs d’emploi au 1er trimestre dans la Métropole de Lyon

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’établit en moyenne sur le trimestre à 70.340.


Lyon 7 : Citya Bourguignon Palluat s’installe sur 758 m²

La transaction a été accompagnée par NCT et Rudigoz & Associés – Knight Frank.


Fitch Ratings confirme sa note « AA » pour la Métropole de Lyon

nullL’agence de notation a confirmé, pour la 5ème année consécutive, cette note.


Santé et sécurité au travail dans le BTP : un partenariat renouvelé

La CAPEB, la CNATP, l’IRIS-ST et l’OPPBTP ont indiqué poursuivre leur partenariat afin de sensibiliser les entreprises artisanales du bâtiment aux risques professionnels.


Villeurbanne : lancement de la concertation sur un parc autogéré à «l’Autre Soie»

Une concertation va être lancée ce samedi sur l’un des premiers parcs « autogérés » de France.


La Région presse l’État sur les accès français du Lyon-Turin

nullPour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, « l’État doit cesser de perdre du temps et prendre enfin une décision ».