Villeurbanne: Capio et Résamut ont posé la première pierre du Médipole

Les deux entités ont posé mercredi la première pierre du Médipole de Lyon-Villeurbanne, un équipement qui devrait être livré fin 2018.

Capio et Résamut ont posé mercredi la première pierre du Médipole Lyon Villeurbanne, un des futurs équipements structurants en termes d’offre de santé dans la deuxième ville de la Métropole et dans l’est lyonnais. Etaient présents pour l’occasion les deux dirigeants des deux maitres d’ouvrage, Antoine Catinchin, directeur général de Resamut et Pierre-Yves Guiavarch, directeur régional de Capio. Plusieurs élus avaient également fait le déplacement, tel Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, et David Kimelfeld, premier vice-président de la Métropole de Lyon. Véronique Wallon, directrice de l’agence régionale de santé (ARS) était également présente.

Le terrain de 5 hectares où est construit ce Médipole jouxte l’avenue Léon Blum et la rue Frédéric Fays. Ce terrain a été acquis pour édifier le futur établissement à quelques encablures seulement du périphérique Laurent Bonnevay. Décidé en 2013, présenté en janvier 2014, le projet obtiendra son permis de de construire en janvier 2015. L’immeuble de 26 mètres de hauteur qui sera édifié développera 53 000 m2 sur 7 niveaux et mesurera 170 mètres de long sur 80 mètres de large. Il regroupera une offre hospitalière jusqu’ici éclatée sur 5 sites. Sa construction est assurée par un groupement constitué par Bouygues Bâtiment Sud-Est et Citinea (filiale de Vinci Construction France).

Un « partenariat original dans une logique constructive »

Jean-Christophe Baudin, président de Résamut, a, dans son discours, évoqué un projet issu d’un « partenariat original dans une logique constructive, qui n’était pas innée ». Le partenariat entre Capio et Résamut a été évoqué par le dirigeant : « nous avons voulu rassembler les énergies et les moyens, pour tracer un projet original associant deux opérateurs de philosophie différente mais partageant des convictions communes ». Un regroupement incité par l’ARS, qui avait dans son appel à projets de septembre 2012, poussé à « développer les prises en charge ambulatoires et réduire les capacités d’hospitalisation complète, améliorer la qualité des pratiques et des soins aux patients ».
Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.


Valoris ajoute une nouvelle corde à son arc

Le cabinet créé par Juliette Caudard en 2015 poursuit son développement. Les recrutements se succèdent tandis qu’un nouveau service est apparu à la faveur du confinement : la visite virtuelle des locaux.


La Métropole de Lyon va exonérer de CFE les entreprises fragilisées

null
La collectivité a annoncé procéder à une exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.