Le prix des forêts en hausse de 2.8%

Après une légère baisse en 2014, le prix des forêts est reparti à la hausse l’an dernier.

Le prix des forets a rebondi l’an dernier. Le marché des forêts était, depuis la forte hausse de 2011 (+9.5%), plutôt stable. La Société Forestière, filiale de la Caisse des Dépôts, et Terres d’Europe-Scafr, le bureau d’études pour la Fédération Nationale des Safer, ont présenté ce mercredi l’indicateur du marché des forêts en France. Et si en 2014, le prix des forêts n’avait quasiment pas bougé (+0.3% à 3930€ l’hectare), les prix sont de nouveau repartis à la hausse en 2015, avec un nombre de transactions qui progresse également.

Celles-ci ont été dynamisées par les échanges de parcelles de 1 à 10 hectares, qui augmentent régulièrement, avec un gain de 6,9 % en nombre et de 7,7 % en surface. Le nombre de transactions a, depuis 2007, augmenté de 32% et les surfaces correspondantes de 34 %. Sur ce segment, le prix gagne en moyenne 6% par an sur la même période. « Cette activité ne semble pas liée à l’instauration du droit de préférence en 2010, mais à la recherche d’un approvisionnement en bois de chauffage » notent la Société Forestière et les SAFER.

Baisse des grosses transactions

Les grosses transactions sont en revanche plus rares. « Le marché des forêts de plus de 100 hectares enregistre une baisse notable, les propriétaires préférant vraisemblablement conserver leur patrimoine, considéré comme une valeur refuge depuis la crise financière de 2008 » notent les institutions.

D’un point de vue des acheteurs, on notera que les particuliers augmentent de 4%, et constituent toujours les premiers acquéreurs du marché, avec 40 % des surfaces achetées. Pénalisées par la baisse des grosses transactions, les acquisitions des personnes morales privées sont inversement en repli de 15 % en 2015, mais restent malgré tout « sur une progression structurelle » notent la Société Forestière et les SAFER.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère

C’est le constat de LPI-SeLoger, qui fait état d’une raréfaction de l’offre de biens. Selon ce baromètre mensuel, la hausse des prix immobiliers en France est forte et générale.


Le marché immobilier français très dynamique, selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a, à l’occasion de son bilan trimestriel, tempéré ce constat en soulignant que Paris voyait son activité et ses prix marquer le pas


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


La crise sanitaire a un impact mesuré sur les prix, selon la FNAIM

La fédération a fait état en fin de semaine dernière de sa dernière note de conjoncture.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


« Nous sommes dans un marché où la demande est très forte »


Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui les grandes tendances observables depuis la fin du confinement sur le marché immobilier de Roanne et de Roannais agglomération.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.