Brexit : quel impact pour l’immobilier ?

Pour le président de la FNAIM, vendredi a été un jour triste pour l’Europe. Pour le courtier Meilleurtaux.com, les conséquences en matière de taux d’intérêt ne devraient être très importantes.

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a suscité de nombreuses réactions dans le milieu politique, mais aussi dans les milieux économiques. Le secteur de l’immobilier ne fait pas exception. Pour Jean-François Buet, le président de la FNAIM, il s’agit d’un « jour triste pour l’Europe ». « La victoire du Brexit est une mauvaise nouvelle tant pour l’Europe que pour la France. C’est une mauvaise nouvelle pour notre économie, et pour notre secteur, l’immobilier » a indiqué le président.

Le responsable indique que ceci pourrait motiver des ventes de la part des résidents britanniques. «Nos amis britanniques résidant en France risquent, devant l’instabilité économique et politique qui commence, d’être contraints de vendre leur bien immobilier, quant à ceux désireux d’acheter, ils vont probablement devoir différer, voire annuler, leur projet » a souligné Jean-François Buet.

Ceci aura aussi, selon lui, des conséquences pour les expatriés français présents outre-Manche. « Que dire à nos expatriés établis en Grande-Bretagne ? Qu’ils ne s’inquiètent pas ? Loin de là, ils devront rentrer dans un pays toujours plus ankylosé et avec une économie peu attractive. Le retour sera difficile » a indiqué le président de la FNAIM.

Impact sur les marchés

Du point de vue du financement, le courtier Meilleurtaux.com envisage, à court terme, une forte volatilité sur les marchés action, Pour l’intermédiaire, « la BCE pourrait agir via une action forte pour calmer les marchés et rassurer sur la santé de l’Union Européenne en ouvrant comme elle l’a fait cette semaine une ligne de refinancement des banques à taux négatifs et en injectant massivement des liquidités. Conjointement, les autres banques centrales pourraient également agir afin de préserver une certaine parité avec l’Euro. Ces différentes actions devraient donc conduire à augmenter les liquidités dans la zone euro mais évidemment dans un contexte de crise forte mais ponctuelle ». Vendredi, la BCE avait indiqué se tenir "prête à fournir des liquidités supplémentaires, si nécessaire, en euros et en devises étrangères".

Il envisage également des effets à moyen terme. Le Royaume-Uni qui disposera de 2 ans pour organiser la sortie de l’UE, va sans doute, selon lui, remplacer les accords UE par des accords bilatéraux équivalents. Ceci ne sera donc, de son point de vue, pas une catastrophe ni pour l’UE, ni pour les banques françaises peu exposées aux risques UK. « La réponse est donc assez simple, pas de répercussion sur la distribution de crédit, ni sur les taux des crédits aux particuliers, ni sur la santé financière des banques de détail françaises à court et moyen termes», explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.


La production de crédit a baissé en 2020, selon Crédit Logement

L’observatoire CSA/Crédit Logement organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du crédit immobilier. Il décrit une baisse de la production et une hausse de l’apport l’an dernier.