La part du locatif privé en hausse dans les constructions

Le locatif privé devrait représenter 15,4 % des logements construits cette année, contre 14,2% l’année dernière, selon une étude du Crédit Foncier.

La part du locatif privé augmente dans les logements construits. Celle-ci devrait atteindre, en 2016, 15.4 % d’entre eux, contre 14,2% l’année dernière, selon le Crédit Foncier, qui a réalisé, comme chaque année en amont de la convention Patrimonia, une étude consacrée aux attentes et motivations des particuliers investisseurs locatifs. Cette proportion remonte peu à peu depuis son nadir de 2013, où cette part avait atteint 13%.

Sur le profil des investisseurs, cette étude montre que le revenu annuel médian des investisseurs locatifs s’est accru en 6 ans, de l’ordre de 9 %, à 69 300 euros. L’âge moyen de l’investisseur est de 45 ans, les plus de 40 ans représentant 69 % du total des investisseurs locatifs particuliers.

Un choix qui s’oriente vers les appartements

Le choix des investisseurs s’oriente très majoritairement vers les appartements, les transactions portant, plus de 9 fois sur 10 sur ce type de biens, les maisons individuelles ne représentant à l’inverse que 8 % du total de leurs acquisitions.

Les investisseurs, pour la moitié d’entre eux, choisissent de plus en plus des petites surfaces : 2 pièces ou studios. L’étude estime à 45 m2 la surface moyenne du bien, pour un montant médian d’acquisition de 164 000 euros. Mais le cout médian de l’opération varie suivant la Région, avec un montant de 209 000 euros en Ile-de-France et de 165 000 euros en région Pays-de-Loire.

Auvergne-Rhône-Alpes parmi les régions plébiscitées

On notera toutefois une différence essentielle entre le neuf et l’ancien concernant le lieu d’investissement, lequel diffère suivant la nature du bien : s’il s’agit d’un investissement dans le neuf, celui-ci se fera souvent dans une zone géographique éloignée du domicile de l’investisseur (62 % des cas), alors que, dans le cas d’un investissement dans l’ancien, il se fera le plus souvent (67 %) dans un lieu proche de celui-ci.

L’étude montre que les investisseurs plébiscitent 5 régions, à savoir l’Ile-de-France (19%)et les 4 régions méridionales que sont l’Occitanie (26 %), Auvergne-Rhône-Alpes (12 %), Nouvelle Aquitaine (11 %) et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (11 %). En tout, l’investissement sur ces régions totalise 79 % des transactions en 2015, contre 73 % en 2010.

Des raisons essentiellement fiscales dans l’immobilier neuf

Sur les raisons qui poussent les investisseurs à acquérir un bien, on trouve 3 motivations essentielles, que sont la fiscalité, le patrimoine, et le fait de s’assurer un complément de retraite. La fiscalité est citée par un ménage sur deux (50 %), avec une proportion encore plus forte dans le neuf (71 % dans le neuf, contre 16 % seulement dans l’ancien). L’aspect de construction d’un patrimoine est cité par un investisseur locatif sur deux (47 %). Celui lié au complément de retraite est cité par 46 % des investisseurs locatifs.

Concernant le financement, la banque note que la baisse des taux a encouragé les investisseurs à avoir un recours plus important à l’emprunt. Le financement se monte en moyenne à 160 000 euros, soit 98 % de la valeur du bien acquis, contre 94 % en 2010. La durée de financement s’élevait à 19 ans et 10 mois au 1er semestre de cette année.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les loyers pourront augmenter de 0,20%

L’indice de référence des loyers a été publié ce jour par l’INSEE.


Une proposition de loi pour renforcer les dispositifs « anti-squat »

La commission des lois du Sénat qui se réunissait ce mercredi a adopté cette proposition de loi tendant à garantir le respect de la propriété immobilière contre le squat.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


Bientôt 10 tiers-lieux pour Etic Foncièrement Responsable

null
La société lyonnaise qui crée, finance et gère des centres d’affaires et de commerce dédiés aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, lance une nouvelle levée de fonds sur Lita.co pour trois nouvelles opérations.


Nette hausse du budget de l’Anah

Le dernier conseil d’administration de l’année a acté un budget de 2,7 milliards d’euros pour 2021.


Un marché locatif tendu à Lyon, anticipations sur l’encadrement

En deux ans, les loyers des nouveaux baux ont nettement augmenté sur Lyon et la Métropole. L’anticipation de l’encadrement des loyers par les propriétaires pousserait notamment ceux-ci à la hausse.


48% des propriétaires veulent se couvrir contre les impayés de loyer

C’est le résultat d’une étude de Seloger, qui montre que cette proportion est encore plus importante en région parisienne.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


Reconfinement général à partir de vendredi


Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé un reconfinement général à partir de ce vendredi pour lutter contre la reprise de l’épidémie de coronavirus.


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Mercialys : baisse limitée de la fréquentation

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a fait état d’une amélioration tendancielle du taux de recouvrement des loyers.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.