Terraillon, Caserne Raby : dossiers majeurs pour l’habitat à Bron

Lors du gigot bitume de la résidence « l’Aparté » à Bron, Jean-Michel Longueval a fait le point avec Lyon Pôle Immo sur la politique de l’habitat et deux des grandes opérations urbaines de Bron.

En marge de son discours prononcé lors du gigot bitume de l’Aparté à Bron, Jean-Michel Longueval a expliqué certaines évolutions du secteur de Bron Terraillon, l’un des deux quartiers de la commune, avec Parilly, déterminés en renouvellement urbain.

Située au 3 rue Christian Lacouture, la résidence est dans la bande des 300 mètres du quartier Terraillon, lequel est inscrit en opération d’intérêt national dans le NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain). Elle se trouve donc à l’immédiate proximité de ce quartier, mais aussi à quelques encablures de la route de Genas, axe est-ouest majeur. Et si celle-ci s’avère souvent encombrée par la circulation automobile, elle a vocation, dans les prochaines années, à s’inscrire comme un axe majeur en termes de lignes de transports en commun, selon l’élu.

Route de Genas : moins de voiture, plus de transports en commun

Jean-Michel Longueval rappelle que « la route de Genas appartenait auparavant au département ». « Depuis la création de la Métropole, elle est maintenant métropolitaine. La Métropole vient d’aménager depuis cet été deux couloirs de bus tout au long de la route » souligne l’élu. La route est ainsi passée de 2*2 voies à 2*1 voie.

Il y a donc eu une restriction des capacités de fluidité de circulation automobile, suivant en cela le plan de déplacement urbain de la Métropole. « Nous cherchons à ce que la route de Genas, petit à petit, se régule. Les automobilistes sont attentifs à leur temps de parcours. Si ça passe bien, ils passent. Si ça ne passe pas bien, ils cherchent d’autres alternatives ».

A long terme, une ligne de transports en commun forte, la Centre Est, devrait partir de l’est de l’agglomération, à Chassieu et aller vers le centre de Lyon par la route de Genas. Cet aménagement des deux couloirs de bus latéraux est, selon l’élu, « une préfiguration du fait que cette route de Genas n’a pas vocation à être la plus grande pénétrante de l’est lyonnais vers Lyon ».

Une ville souhaitant un équilibre entre activité et logement

La ville de Bron bénéfice en outre d’une importante activité économique, générant des besoins en logements. « C’est une ville assez équilibrée, dans le sens où il y a une activité économique : c’est une ville où il y a plus d’emplois que d’actifs » précise le maire. Il souligne encore que la politique brondillante du logement permet de loger toutes les catégories de salariés, des cadres aux ouvriers. Si on compte 28% de logements sociaux au sein du parc de logements à Bron, on trouve également, au sein de celui-ci des programmes en première accession à prix abordable, des maisons de toute taille à tous les prix. « On nous souvent que l’on a une capacité à loger les salariés des entreprises, quels qu’ils soient, avec une attractivité de la ville liée à son développement économique mais aussi à ses équipements : médiathèque, cinéma, théâtre, services publics, écoles… » se félicite le maire.

Le maire souhaite donc que sa commune reste une ville équilibrée, attractive. Il ne s’attend pas en revanche à de fortes évolutions démographiques. Celle-ci devrait ainsi rester autour du seuil des 40.000 habitants, du fait d’un potentiel foncier restreint. « La ville fait 1.000 hectares, c’est une ville qui, en taille, n’est pas immense. Saint-Priest, à titre de comparaison, fait 3.500 hectares. Nous n’avons pas de réserves foncières » explique Jean-Michel Longueval.

L’une des plus importantes opérations sur la commune, avec la démolition de l’UC1 sur le quartier de Parilly en 2018, reste la reconversion de la caserne Raby, une ZAC portée par Lyon Métropole Habitat, non loin de la résidence « L’Aparté ». Celle-ci devrait aboutir à la création de 1.000 logements familiaux, avec un potentiel de 2.200-2.300 habitants supplémentaires. « Mais même avec 2300 habitants, ce ne sera pas non plus l’explosion démographique. A Bron, le point mort - c’est-à-dire le nombre de logements à construire par an pour que la population reste stable – est de 160 logements par an » explique le maire. Aussi, cette opération majeure, qui s’étendra sur plusieurs années, permettra de répondre à ce besoin inhérent, tout en assurant une très légère croissance démographique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


54 nouveaux recyclages de friches en Auvergne-Rhône-Alpes

L’Etat a annoncé les nouvelles opérations retenues dans la région au titre du « fonds friches », au sein de France Relance.


Prolongation d’Action Cœur de Ville: lancement de la concertation

La consultation officielle des maires et présidents d’intercommunalités des territoires concernés a été lancée ce mardi auprès des maires des 234 villes bénéficiaires.


La ZAC de la Saulaie, projet majeur du sud-ouest de la Métropole, avance

Une réunion publique se tenait, il y a une dizaine de jours, sur l’évolution du quartier. 900 logements sont désormais prévus dans le cadre de cette ZAC.


Presqu’ile : moins d’autos et « un peu de temps » pour le T8

Bruno Bernard, président du SYTRAL et de la Métropole, a rappelé publiquement lors du lancement de la concertation sur le réaménagement de la rive droite du Rhône vouloir se donner un plus de temps pour le projet de tramway entre Bellecour et Part-Dieu. Il a évoqué l’impact possible de la réduction des voies dédiées à l’automobile.


Réaménagement de la rive droite du Rhône: la concertation a débuté

Une réunion publique de lancement était organisée ce mardi à l’Hôtel de Ville de Lyon.


Lancement de la concertation sur le transport par câble entre Francheville et Lyon

nullUne soirée d’ouverture de la concertation est organisée ce mercredi. Le SYTRAL et une partie des opposants au projet ont présenté lundi cette démarche lors d’une conférence de presse.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


La Métropole et Charly décident de remettre à plat le projet de cimetière

La Métropole de Lyon et la Ville, suite à une entrevue du président avec le maire, ont annoncé la relance des études quant aux sites potentiels du nouveau cimetière métropolitain.


Le cours Lafayette partiellement fermé à la circulation

Celui-ci est fermé dès ce mardi à la circulation et ce jusqu’en février entre la rue Ney et le boulevard Jules Favre Ceci va permettre la réalisation de travaux d’aménagement des espaces publics sur le boulevard Vivier-Merle.


Bruno Bernard appelle à un rééquilibrage des territoires

Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a pu, lors de la conférence de presse organisée mardi sur l’encadrement des loyers, réaffirmer les grandes lignes en matière de politique du logement.


Travaux du T6 : Villeurbanne accompagne les commerçants

La Ville a annoncé accompagner les commerçants dans le cadre de la suppression du marché Leclerc.


Agglo de Villefranche : la ZAC de l’Ile Porte devrait enfin voir le jour

Beau Parc. Tel est le nom choisi par la Communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône pour sa fameuse ZAC de l’Ile Porte, attendue depuis au moins quinze ans, et qui devrait enfin connaître concrétisation.


Vers la création d’une SAC entre les OPH de la Métropole de Lyon

nullLes trois offices publics de l’habitat pourraient s’associer au sein d’une société de coopération, pour s’unir notamment en matière d’aménagement. L’idée a été évoquée par Renaud Payre lors des rencontres « En aparté » organisées par l’AURA HLM.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


« Les terrasses » de l’Hôtel-Dieu récompensées par une pyramide d’argent

nullLa fédération des promoteurs immobiliers d’Auvergne organisait il y a 10 jours sa traditionnelle cérémonie des pyramides à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand. L’occasion pour les présidents de Clermont Auvergne Métropole et de la FPI régionale de faire un point sur ce marché plutôt dynamique.