La croissance des crédits à l’habitat s’amplifie

Selon la Banque de France, le taux de croissance annuel des crédits à l'habitat s’est établi à 3,8 % en septembre, marquant ainsi une accélération par rapport à août.

La Banque de France a fait état ce lundi de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers. Celle-ci a montré une nouvelle accélération de la production de crédits à l’habitat. Dans un contexte de baisse des taux de crédit immobilier, le taux de croissance annuel des crédits à l'habitat a de nouveau progressé de 3,8% en septembre, après une hausse de 3,7% en août. Car les taux d'intérêt des crédits à l'habitat à long terme à taux fixe sont bien, une nouvelle fois, en baisse selon cette étude. Ils diminuent de nouveau, à 1,68% en septembre, après 1,72% en août. La baisse des taux des crédits à l'habitat toutes durées s'élève à 65 points de base, à 2,33 % en décembre dernier.

La baisse des taux dynamise le marché

Au vu des baromètres des différents courtiers, nul doute que les taux devraient être en repli en octobre, et que cette tendance baissière des taux pourrait encore être observée en novembre, même si celle-ci s'avère d’une ampleur moindre ce mois-ci que les mois précédents, selon plusieurs courtiers. « Les taux affichés sont globalement en légère baisse notamment sur les moyennes. Ainsi, nous observons des taux plus bas avec -0,05% par rapport à début octobre » note Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. « Les banques prolongent, en cette fin de deuxième temps fort de l’année immobilière, un mouvement de baisse des taux de crédit immobilier qui s’était amplifié à la fin de l’été. Mais le ralliement progressif par un certain nombre d’établissements de leurs objectifs annuels tend à amoindrir les baisses, dans un contexte macroéconomique qui tend à évoluer» analyse pour sa part Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct.

Les banques accordent en effet leurs derniers crédits au titre de l’année en cours. « Si les banques persistent et signent pour conquérir de nouveaux clients en 2016, les marges de manœuvre pour les décotes au-delà des barèmes commencent à se réduire. Il faut dire que nous sommes sur les derniers jours de production » note Cécile Roquelaure, Directrice des Etudes et de la Communication d'Empruntis. « Si les banques ne remontent pas leur taux ce n'est pas par peur de manquer de dossiers, mais plutôt car aucune ne veut être la première sur une période qui s'annonce charnière : préparation du 1er trimestre 2017, période pré-électorale… Pour autant une 1ère banque régionale l'a fait, un premier signe ? » explique-t-elle.

Les courtiers font également état d’un net afflux de contacts au sein des établissements. « Depuis le mois de septembre certaines banques ont reçu un afflux de dossiers d’acquisitions et de renégociations entrainant un allongement de leurs délais de traitement pouvant atteindre jusqu’à 3 semaines dans certaines banques… On est tout de même loin de la situation d’engorgement qui avait été très problématique durant l’été 2015 » indique ainsi Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

Production de crédits nouveaux à l'habitat de 23,7 milliards d'euros

Cette dynamique des crédits à l’habitat contraste quelque peu avec la croissance des crédits à la consommation, qui ralentit à 4,1 % en septembre, après une hausse de 5,6 % en août. Mais il faut pondérer ce chiffre par le fait que le mois de septembre 2015 avait été plus dynamique.

La production de crédits nouveaux à l'habitat continue d'augmenter, à 23,7 milliards d'euros en septembre, contre 23,1 milliards d'euros en août, avec des renégociations qui représentent désormais un peu plus de la moitié des nouveaux prêts (part non cvs de 51,6 %). La durée moyenne hors renégociations et rachats progresse : elle s'élève à 19 ans en juillet, soit 5 mois de plus qu'en juillet 2015.

Croissance des crédits à l’habitat contre crédits à la consommation : au final, le taux de croissance annuel des crédits aux particuliers est quasi stable en septembre 2016, de 3,9% en septembre, après 4% en août.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.