Le SIRHA dope les performances de l’hôtellerie lyonnaise en janvier

L’organisation du salon mondial de la restauration et de l'hôtellerie a dopé la fréquentation et le RevPar en janvier.

Les résultats du secteur de l’hôtellerie dans la métropole de Lyon ont été très satisfaisants en janvier. Ceux-ci connaissent une forte hausse par rapport l’an dernier, avec une augmentation de 43,6% du RevPAR toutes catégories confondues, et de 16,4% de la fréquentation, alors que dans le même temps les prix moyens ont progressé de 23,4%.

Cette grosse performance est traditionnelle, l’organisation du SIRHA, rendez-vous mondial de la restauration et de l'hôtellerie, boostant tous les deux ans la fréquentation de l’hôtellerie lyonnaise. Les premières semaines du mois de janvier avaient montré de faibles variations de RevPAR. L’indicateur a donc surtout été boosté par l’organisation du SIRHA qui ’est tenu du 21 au 25 janvier 2017. Mais l’hôtellerie lyonnaise a malgré tout connu de meilleures performances qu’il y a deux ans. « Le volume de nuitée et Le taux d’occupation sur la période du salon enregistrent des performances records, avec une forte hausse par rapport à N-2 » note la CCI.

Toutes les catégories ont enregistré des performances positives sur le mois de janvier. La plus forte hausse de RevPAR est de 45,8% pour les établissements 4/5 étoiles. Les établissements 2 étoiles enregistrent la plus forte hausse de fréquentation (+26,6%), tandis que les hôtels 3 étoiles affichent la plus forte progression de prix moyens (+25,2%). Les établissements 0 à 1 étoile constatent une hausse de Re PAR de 31% a ec une hau e de pre que 13% du taux d’occupation » indique la CCI.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Hôtellerie lyonnaise : de moindres performances en avril

La CCI a publié son point mensuel sur le secteur hôtelier. La fréquentation a baissé sur la période, affectée par les grèves SNCF.


Parkview : la démolition des anciens bâtiments terminée

A la place de l’ancien immeuble de bureaux d’Adecco à Villeurbanne, va bientôt s’élever un nouvel ensemble de 22.000 m², avec vue sur le Parc de la Tête d’Or.


« 2018 pourrait s’avérer un peu meilleure que 2017 »

Ludovic da Silva est le chef du département locaux d’activité de Cushman&Wakefield à Lyon. Nous évoquons avec lui ce marché, qui a connu une année exceptionnelle l’an dernier.


« Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »

Sébastien Nida est consultant en charge des opérations en régions chez Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui le marché de l’investissement immobilier à Lyon.


« On peut anticiper que Gerland sera de nouveau le secteur numéro 1 en 2018 »

null
Nicolas de Barjac est le directeur de l’agence de Cushman & Wakefield à Lyon. Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des acteurs de l’immobilier d’entreprise à Lyon, nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise lyonnais, et les dynamiques géographiques et sectorielles en cours.
» Locaux d’activités : «2018 pourrait s’avérer un peu meilleure que 2017»
» Investissement : « Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »


Lyon 7 : Le Club Med prend à bail 3.000 m² auprès d’Amundi

Amundi Immobilier a loué ces surfaces tertiaires à la Direction des Opérations Europe-Afrique du Club Med.


« Nous devrions dépasser la barre des 600 transactions en 2018 »

null
Loïc de Villard est le directeur régional de CBRE Agency à Lyon. Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des acteurs de l’immobilier d’entreprise, nous évoquons avec lui les tendances observées au cours du premier semestre sur le marché lyonnais.
» Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon


Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon

19.600 entreprises créées en 2017 sur le territoire, soit 2.560 entreprises de plus qu’en 2016, selon les chiffres dévoilés par l’étude OPALE.


Benoit de Fougeroux reste président de la FNAIM Entreprises

Le directeur régional Rhône-Alpes de BNP Paribas Real Estate Transaction a été réélu le 1er juin dernier à l’unanimité par les membres de la commission FNAIM Entreprises du Rhône.


“Lyon est, de plus en plus, une ville attractive”

null
Mihaela Neaga est conseil CHR, direction entrepreneuriat, commerce et proximité/pôle commerce de la CCI de Lyon. Nous évoquons avec elle le bilan 2017 de l’hôtellerie lyonnaise présenté cette semaine.
» Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise


Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise

La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan de l’année 2017 en matière d’hôtellerie.


Saint-Etienne : une liste des enseignes de Steel dévoilée par un ex-adjoint, la Ville réagit

Lionel Saugues, ancien adjoint, a dévoilé une liste d’enseignes du futur centre commercial. La Ville a rappelé que celles-ci n’étaient pas destinées à être communiquées, car non définitives, et constituaient des éléments de travail du groupe Apsys.


Le projet « Grand Parilly » entre dans sa phase opérationnelle


David Kimelfeld et Michèle Picard avaient convié jeudi la presse à une visite de chantier du futur quartier multifonctionnel de Vénissieux. Les bâtiments d’Ikea et l’immeuble tertiaire « Initial » sont d’ores et déjà en construction.


Jean-Philippe Pelou-Daniel reprend la direction du centre commercial Part-Dieu

null
Unibail Rodamco a annoncé vendredi le retour de Jean-Philippe Pelou-Daniel à la tête du centre commercial de la Part-Dieu.


« La loi ELAN devrait améliorer les processus, les fluidifier, et les accélérer »

null
Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo revient avec lui sur plusieurs sujets, dont le projet de loi ELAN, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale.
» « La réouverture de Vivier-Merle est prévue pour 2020, j’espère même un peu avant »
» «Des valeurs foncières moins élevées seraient de nature à réguler les prix»
» PLU-H : « Les positions des personnes publiques associées sont globalement positives »