Début de la concertation pour l’aménagement du «Vallon des hôpitaux»

Le site est situé sur la commune de Saint-Genis-Laval, et accueillera à terme le futur terminus de la ligne B du métro à horizon 2023.

La concertation préalable sur l’aménagement du « Vallon des hôpitaux », approuvée par délibération du Conseil de la Métropole lundi 6 novembre, va débuter ce lundi, 27 novembre. Les habitants, les associations et les autres personnes concernés à l’élaboration de ce projet urbain pourront participer à celle-ci.

Cet aménagement concerne ce site situé sur la commune de Saint-Genis-Laval, en limite des communes d’Oullins et Pierre-Bénite. Il accueillera à horizon 2023 le futur terminus de la ligne B du métro, consécutivement au prolongement de la ligne B programmé pour cette date. Le nouveau pôle multimodal créé ouvrira le territoire en direction des quartiers de la Saulaie, à Oullins, de la Confluence, de Gerland, mais aussi de la Part-Dieu, qui sera à terme à moins de 20 minutes en transport en commun de Saint-Genis-Laval.

Nouveau quartier

Depuis 2015, la Métropole de Lyon, la commune de Saint-Genis-Laval, en lien avec le SYTRAL et les HCL, qui est propriétaire de la quasi-totalité des 50 hectares aménageables du site, se sont fixés comme objectif le développement de ce site, pour accompagner au mieux l’arrivée programmée de ce futur pôle d’échanges multimodal. « Le Vallon des Hôpitaux va ainsi devenir un nouveau quartier à vivre couplant logements, services, commerces, entreprises et équipements publics dans un cadre patrimonial et paysager préservé », souligne la Métropole de Lyon dans un communiqué.

Le projet doit répondre à trois conditions d’urbanisation, du fait de son identification comme un site soumis à conditions particulières d’urbanisation dans le schéma de cohérence territoriale (SCOT). La première est la réalisation d’un plan d’organisation d’ensemble garantissant la qualité et le niveau d’aménagement et d’équipement du site. La seconde condition n’est autre que le respect des qualités paysagères. Enfin, une dernière condition est la mise en œuvre préalable d’une desserte en transports collectifs en site propre parfaitement raccordée au réseau express métropolitain ou le prolongement de la ligne de métro jusqu’au site.

Programmation mixte

Le projet se développera à travers une programmation mixte, compilant logements, activités tertiaires et hospitalières, entreprises, commerces, services , mais aussi une trame d’espaces publics de grande qualité paysagère, ainsi que la création des infrastructures et d’équipements publics nécessaires à l’urbanisation du Vallon des hôpitaux. Sont également prévus dans ce projet un groupe scolaire et crèches, des transports en commun, des cheminements doux cycles et piétons, et de nouvelles voiries. Plus de 22 hectares seront également consacrés à la conservation et au développement d’une trame paysagère structurante, se conformant ainsi aux nouveaux objectifs fixés par le futur PLU-H dans le domaine environnemental et répondant également aux exigences de la transition écologique et énergétique.

Pour participer à cette concertation, un dossier comprenant un plan de situation, un plan du périmètre du projet, un document explicatif présentant les objectifs du projet et un registre destiné à recueillir les observations des publics sera mis à disposition du public, aux heures habituelles d’ouverture au public, tant à la Mairie de Saint-Genis-Laval, qu’à l’Hôtel de la Métropole. Le dossier sera également disponible sur le site internet de la Métropole de Lyon : www.grandlyon.com

Des réunions publiques d’information seront organisées pendant la période de concertation, dont une première réunion de lancement le vendredi 1er décembre 2017 à 19h à Saint-Genis-Laval.

À l’issue de la concertation, l’ensemble des remarques formulées sera analysé et fera l’objet d’un bilan qui sera présenté en conseil de Métropole pour approbation avant la création de la zone d’aménagement concertée.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.


Les EPF formulent 12 propositions pour la relance

Les établissements publics fonciers ont fait part en fin de semaine dernière de leurs propositions pour accélérer la sortie de crise et construire les modèles d’aménagement de demain.


Jacqueline Osty, Grand Prix de l’urbanisme 2020

La paysagiste avait à deux reprises été lauréate du Grand prix national du paysage. Elle est l’auteur de nombreux parcs qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire.


Bruno Bernard annonce ses 10 premiers chantiers pour l’été

null
Les premiers chantiers vont notamment porter sur l’encadrement des loyers, la poursuite des aménagements d’urbanisme tactique, mais aussi l’optimisation des procédures d’urbanisme.