Le congrès des génie-climaticiens du bâtiment s’est tenu en Savoie

L'UECF-FFB, qui regroupe l'ensemble de la filière des chauffagistes-climaticiens du bâtiment, a tenu son 79ème congrès annuel fin janvier à Courchevel.

L'union des entreprises de génie-climatique et énergétique de France (UECF-FFB) qui regroupe l'ensemble de la filière des chauffagistes-climaticiens du Bâtiment a tenu fin janvier à Courchevel son congrès annuel. Le thème de ce début 2018 était les besoins énergétiques de l'habitat de demain.

Patrick Richiero, président de la fédération BTP Savoie, a ouvert ce 79ème congrès et accueilli les 250 congressistes aux côtés de Gérard Gallier, le président de l'UECF-FFB. Celui-ci avait, en décembre dernier, créé, avec une trentaine de chefs d'entreprises, la fédération BTP Savoie pour représenter et défendre la profession avec le soutien de la fédération française du bâtiment et de la fédération nationale des travaux publics, jugeant que la fédération historique n’était “plus représentative des réseaux nationaux Bâtiment et Travaux Publics”.

La table ronde a mis en lumière les défis à relever. L'habitat de demain sera très connecté et la filière du génie climatique, ancrée dans sa culture technique, se rapproche des sciences humaines pour mieux définir les besoins réels des occupants dès la conception des équipements. La sociologie est également de plus en plus présente lors des sessions de formation. C'est ce que confirment Serge Haouizee, directeur général du COSTIC et François Frisquet, président d'UNICLIMA: « la technique doit être au service de l'usager ».

Un travail sur les leviers de décision

La filière travaille également sur les leviers de décision car la rénovation des équipements techniques est « le premier gisement d'économie d'énergie. Or, le marché reste peu dynamique : seulement 3% des chaudières sont remplacées chaque année », relève Jean Pascal Chirat, délégué général du club de l'amélioration de l'habitat.

L'ombre des géants d'Internet a ensuite plané sur les débats « La vraie révolution est venue de Google qui, en 2012, a sorti son thermostat connecté. Google a ainsi rendu la domotique accessible et contraint les acteurs du génie climatique à réagir», a mis en avant Gérard Gallier, président de l'UEC-FFB. Pour ce dernier, les chefs d'entreprise maîtrisent le savoir-faire technique ; ils doivent élargir leur offre, proposer du service et de la maintenance connectée pour gagner des clients et ainsi faire face à l'apparition des GAFA dans le génie climatique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Palmarès BBCA 2021 : Nexity et Woodeum-WO2 se distinguent

Au palmarès des maîtres d’ouvrage immobilier bas carbone français, les deux groupes se partagent la pôle position.


BIG, un programme sur l’empreinte biodiversité des projets immobiliers

Ce programme de recherche et d’actions est soutenu par 16 entreprises, dont Crédit Agricole Immobilier, Altarea, Nexity ou encore Bouygues Immobilier. Celles-ci se sont unies pour transformer les pratiques vers un modèle plus respectueux du vivant.


« Réunion de chantier », une web-série sur la RE2020

La FFB a lancé celle-ci pour accompagner pour les professionnels.


Villeurbanne vise un recul de 20% des émissions des gaz à effet de serre

Le maire de Villeurbanne, accompagné d’adjointes et adjoint, a présenté la semaine dernière un manifeste et un plan d’action pour la transition écologique.


Filière à responsabilité élargie des producteurs : un décret bientôt publié

Le gouvernement a précisé ce jour les modalités de mise en œuvre de la nouvelle filière pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.


Saint-Étienne : « La comète » a été inaugurée

nullLe site issu de la réhabilitation de l’ancien bâtiment de la Comédie de Saint-Etienne a été transformé en « une pépinière pour les talents stéphanois et l’émergence culturelle ».


La chaufferie biomasse de Givors inaugurée par la Métropole

Bruno Bernard, président de la Métropole et Philippe Guelpa-Bonaro, vice-président délégué au climat et à l’énergie étaient présents pour l’évènement. Cette chaufferie alimente 2.700 équivalents logements.


Le montant de la prime air-bois augmenté

La Métropole de Lyon a annoncé rehausser le montant de sa prime air-bois pour les ménages modestes vivant sur son territoire.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


Lyon 3 : fin des travaux de réhabilitation de la résidence Dauphiné

GrandLyon Habitat a achevé les travaux de cet ensemble datant des années 30, composé de 218 logements et 2 locaux commerciaux.


La Métropole de Lyon veut agir sur le bâti des collèges

La collectivité veut rénover ses collèges et apaiser leur environnement. Un plan métropolitain de 300 millions d’euros a été dévoilé il y a quelques jours.


Charly: inauguration de la station Vavilov

Cette station a été inaugurée vendredi en présence de représentants de la Métropole de Lyon et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».