Nexity a dépassé ses objectifs en 2017

Le groupe a publié mardi ses résultats 2017, et fait état d’un total de 18.000 réservations sur l’année écoulée. Il prévoit une croissance de son chiffre d’affaires de 10% en 2018.

Nexity a fait part ce mardi de ses résultats trimestriels. Son chiffre d’affaires atteint 3,5 milliards d’euros, en progression de 14%. Le chiffre d’affaires pour les clients particuliers a progressé de 13%, à 3 milliards d’euros, tandis que celui pour le client “entreprise” augmente de 25% à 0.5 milliard d’euros.

Côté exploitation, son EBITDA s’établit à 368 millions d’euros, en hausse de 21%, alors que son résultat opérationnel courant atteint 321 millions d’euros, en augmentation de 20%. Le taux de marge opérationnelle progresse de 0,4 point, à 9,1%.

Au final, le résultat net part du groupe progresse de 33% à 186 millions d’euros. Son backlog promotion est, lui, en hausse de 19%, à 4,8 milliards d’euros. Son endettement net est, lui, quasi stable, à 343 millions d’euros.

Perspectives de forte croissance

Le groupe a, pour l’année en cours, fait part de ses perspectives. Il prévoit ainsi un chiffre d’affaires, mais aussi un EBITDA en croissance d’environ 10% sur l’année en cours. Nexity pense poursuivre la progression de sa part de marché, dans un marché qu’il entrevoit en léger repli. Il pense ainsi que les réservations resteront à un niveau élevé, à 120.000/125.000 unités en France. “Les objectifs 2018 que nous publions aujourd’hui confirment la trajectoire de croissance rentable de notre société”, a expliqué Alain Dinin, le président directeur général du groupe.

Il anticipe également des prises de commandes en immobilier d’entreprise de 400 millions d’euros. Il prévoit par ailleurs une augmentation du dividende par action payé en 2018 à 2,505 euros et à au moins 2,50 euros payé en 2019.

Le groupe veut « tenir les prix »

Il s’est félicité que Nexity ait, en 2017, dépassé ses objectifs initiaux, commerciaux et financiers. “Nos équipes ont réalisé plus de 18.000 réservations de logements neufs en France, ce qui nous donne une part de marché de plus de 14%, et plus de 21.000 réservations totales (incluant les terrains à bâtir et l’international)”, a indiqué Alain Dinin.

Le président du groupe a, dans un communiqué, commenté l’évolution actuelle de l’environnement en matière de logement. « Le nouveau Gouvernement a globalement confirmé les orientations positives de la politique du logement engagées depuis 2014. Même si on peut regretter l’absence d’une stratégie de long terme, qui prenne en compte les vrais enjeux du secteur en France, comme la croissance démographique, la gouvernance des métropoles, le coût de production du logement, ou encore la place du logement social et celle des investisseurs institutionnels, il n’en reste pas moins que les mesures prises donnent aux acteurs du marché plusieurs années de visibilité», a-t-il indiqué. Il a en outre réaffirmé la volonté du groupe de « tenir les prix », pour «continuer à offrir des logements abordables pour le plus grand nombre».

“Prendre un tournant vers un modèle de plateforme de services”

Nexity a enfin indiqué qu’il s’apprêtait “à prendre un tournant vers un modèle de plateforme de services, pour apporter une réponse à tous les besoins immobiliers de ses clients, dépasser le dualisme promotion/exploitation pour imaginer des solutions globales, génératrices de revenu récurrent et créatrices de valeur pour ses clients, et surtout pour s’affirmer comme une entreprise utile et durable, qui place la responsabilité sociale et environnementale au cœur de sa stratégie”.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.