Le PIPA augmente sa puissance électrique

Un transformateur électrique supplémentaire a été inauguré par le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain et Enedis.

Face aux enjeux de fort développement économique, le président du syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain (SMPIPA), Jean-Louis Guyader, et le directeur territorial Enedis du pays de l’Ain, Hugues Madignier ont inauguré aujourd’hui un nouveau transformateur électrique au poste source des Tâches (Blyes). Cet investissement commun du SMPIPA et d’Enedis permet ainsi d’augmenter la puissance électrique du parc industriel de la plaine de l’Ain (PIPA).

Ce dernier compte 180 entreprises et plus 6.500 emplois, et s’avère être un acteur économique régional en pleine expansion. Le partenariat entre le syndicat mixte et le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité a ainsi été développé pour répondre à cette croissance, mais aussi pour anticiper les besoins du parc. “L’investissement commun de ces deux acteurs, permet ainsi l’installation d’un 3ème transformateur électrique 63/20 000 Volts de 36 MVA au poste source des Tâches situé au coeur du PIPA”, note le parc dans un communiqué.

3.000 heures de travail

Les travaux de modernisation et de sécurisation du poste source ont été initiés il y a quelques mois, en septembre dernier. Ce chantier d’ampleur devrait nécessiter plus de 3 000 heures de travail, comprenant l’étude, le contrôle, la mise en service par les techniciens d’Enedis, afin de conduire celui-ci jusqu’en mars 2019. “Le but est de garantir la meilleure qualité d’alimentation électrique aux clients, tout en anticipant les futurs besoins”, précise le PIPA.

Cette modernisation du poste source, exploité par Enedis, comprend principalement l’installation d’un nouveau transformateur électrique 63/20 000 volts de 36 MVA, ainsi que la mise en service d'une nouvelle rame permettant de doubler les capacités de raccordement au poste source, mais aussi un renouvellement de la rame 20.000 volts. Celle-ci permet de sécuriser l’alimentation électrique du PIPA en cas d’incident sur l’un des transformateurs et d’optimiser la configuration du réseau 20 000 Volts qui alimente les clients industriels du parc.

Cette modernisation passe également par le passage du contrôle de commande en technologie numérique qui intègre de nouvelles fonctions programmables. Elle permettra ainsi une meilleure surveillance et un contrôle à distance plus rapide par Enedis.

3,2 millions d’euros d’investissement

Enedis investit pour ces travaux un montant global de 3,2 millions d’euros, avec une participation de 900.000€ par le SMPIPA. Plusieurs prestataires d’Enedis travaillent sur ce chantier dont l’entreprise SETRAL qui transporte et installe le 3ème transformateur. Le poste source “Les Tâches” situé à Blyes alimente en électricité 5.500 clients au total sur 9 communes du département, à savoir Blyes, Chazay sur Ain, Hières, La Balme les Grottes, Lagnieu, Loyettes, Saint Maurice de Gourdans, Saint Vulbas, et Sainte Julie).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le Grand Hôtel-Dieu de Lyon remporte le prix spécial du jury au SIMI

Le salon de l’immobilier d’entreprise a récompensé, comme chaque année, des immeubles de bureaux, logistiques et de services particulièrement remarquables.


Le SIMI 2018 ouvre ses portes

Le salon de l’immobilier d’entreprise ouvre aujourd’hui à Paris, et constitue l’un des rendez-vous majeur du secteur.


Investissement immobilier : la barre du milliard d’euros sera franchie à Lyon

CBRE organisait  jeudi son point marché au cours duquel le conseil en immobilier d’entreprise a présenté ses anticipations sur le segment de l’investissement immobilier pour l’année 2018 et sur l’année 2019.


Genas : Relais Colis ouvre son hub mécanisé de 16.000 m2

Le site présente une double configuration, à savoir celle d’un hub et d’une agence locale.


Serge Masson nommé directeur de la division « Promotion Aménagement » d’Em2c

Le groupe basé à Vourles a fait officialisé ce jeudi la nomination de ce professionnel passé par divers groupes nationaux.


Andancette : Charles André va s’installer sur le site de Pont-À-Mousson

Le groupe va installer sur l’ancien site de Pont-À-Mousson un grand bâtiment pour sa filiale de logistique automobile, TEA.


Le PIPA a mis en place un certain nombre de dispositifs RSE

Le parc industriel de la plaine de l’Ain a récemment rappelé ses actions en matière de responsabilité sociale des entreprises.


Immobilier logistique : vers une demande placée record en 2018

Arthur Loyd note un net succès de cette classe d’actifs auprès des investisseurs.


Recul du marché français des entrepôts

Le marché lyonnais capte seulement 5 % des m2 commercialisés en France depuis le début d’année 2018.


Les mises en chantier de locaux en nette hausse

En dépit d’une baisse des permis de construire sur trois mois, la dynamique des mises en chantier reste forte au niveau national. Elle l’est plus particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes.


JLL Lyon a emménagé cet été à Confluence

Le groupe a pris à bail 1.900 m² dans l’immeuble King Charles, récemment réhabilité par Cardinal.


Saint-Laurent-de-Mure : « le Vulcain » entièrement loué

Proudreed a signé un bail commercial avec Sud Services pour deux cellules de ce bâtiment.


Immobilier logistique : un marché « à mi-régime »

Cushman&Wakefield a fait part de son analyse sur ce marché, qui reste en retrait sur le premier semestre au niveau national.


Investissement immobilier : bon 1er semestre en Auvergne-Rhône-Alpes

null
406 millions d’euros ont été investis en bureaux au 1er semestre sur le territoire, dans un contexte de volumes records en immobilier d’entreprise en régions.


« Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »

Sébastien Nida est consultant en charge des opérations en régions chez Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui le marché de l’investissement immobilier à Lyon.