Le PIPA augmente sa puissance électrique

Un transformateur électrique supplémentaire a été inauguré par le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain et Enedis.

Face aux enjeux de fort développement économique, le président du syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain (SMPIPA), Jean-Louis Guyader, et le directeur territorial Enedis du pays de l’Ain, Hugues Madignier ont inauguré aujourd’hui un nouveau transformateur électrique au poste source des Tâches (Blyes). Cet investissement commun du SMPIPA et d’Enedis permet ainsi d’augmenter la puissance électrique du parc industriel de la plaine de l’Ain (PIPA).

Ce dernier compte 180 entreprises et plus 6.500 emplois, et s’avère être un acteur économique régional en pleine expansion. Le partenariat entre le syndicat mixte et le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité a ainsi été développé pour répondre à cette croissance, mais aussi pour anticiper les besoins du parc. “L’investissement commun de ces deux acteurs, permet ainsi l’installation d’un 3ème transformateur électrique 63/20 000 Volts de 36 MVA au poste source des Tâches situé au coeur du PIPA”, note le parc dans un communiqué.

3.000 heures de travail

Les travaux de modernisation et de sécurisation du poste source ont été initiés il y a quelques mois, en septembre dernier. Ce chantier d’ampleur devrait nécessiter plus de 3 000 heures de travail, comprenant l’étude, le contrôle, la mise en service par les techniciens d’Enedis, afin de conduire celui-ci jusqu’en mars 2019. “Le but est de garantir la meilleure qualité d’alimentation électrique aux clients, tout en anticipant les futurs besoins”, précise le PIPA.

Cette modernisation du poste source, exploité par Enedis, comprend principalement l’installation d’un nouveau transformateur électrique 63/20 000 volts de 36 MVA, ainsi que la mise en service d'une nouvelle rame permettant de doubler les capacités de raccordement au poste source, mais aussi un renouvellement de la rame 20.000 volts. Celle-ci permet de sécuriser l’alimentation électrique du PIPA en cas d’incident sur l’un des transformateurs et d’optimiser la configuration du réseau 20 000 Volts qui alimente les clients industriels du parc.

Cette modernisation passe également par le passage du contrôle de commande en technologie numérique qui intègre de nouvelles fonctions programmables. Elle permettra ainsi une meilleure surveillance et un contrôle à distance plus rapide par Enedis.

3,2 millions d’euros d’investissement

Enedis investit pour ces travaux un montant global de 3,2 millions d’euros, avec une participation de 900.000€ par le SMPIPA. Plusieurs prestataires d’Enedis travaillent sur ce chantier dont l’entreprise SETRAL qui transporte et installe le 3ème transformateur. Le poste source “Les Tâches” situé à Blyes alimente en électricité 5.500 clients au total sur 9 communes du département, à savoir Blyes, Chazay sur Ain, Hières, La Balme les Grottes, Lagnieu, Loyettes, Saint Maurice de Gourdans, Saint Vulbas, et Sainte Julie).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le MIPIM a ouvert ses portes

Le salon international de l’immobilier a lieu à Cannes du 12 au 15 mars 2019. La Métropole de Lyon est présente sur le stand OnlyLyon


Argonnay : VEFA d’un bâtiment à Postimmo par 6eme Sens Immobilier

L’immeuble développera une surface de 7.600m² et sera dédié au tri des colis et courriers.


Des milliers de plantations au sein du PIPA

Le PIPA a pris la décision de planter 22.000 végétaux et 1.000 arbres.


Workman Turnbull s’installe dans la Tour Part-Dieu

Le groupe a en outre annoncé l’arrivée de Jérémy Masson en tant que gestionnaire technique junior. La structure veut ainsi étendre ses activités en dehors de l’Ile de France.


Paredes regroupe son usine et son stock central à Saint-Quentin-Fallavier

null


« CIEL », le salon de l’immobilier d’entreprise de Lyon, se tiendra les 19 et 20 juin


La CCI lance la première édition du CIEL, « Carrefour de l’Immobilier d’Entreprise à Lyon ».


Perial AM ambitieux pour 2019

Le groupe a fait un point sur sa collecte 2018 et dévoilé ses ambitions pour 2019.


L’aire métropolitaine de Lyon attire toujours plus d’entreprises

null
L’Aderly, l’agence de développement de la région lyonnaise qui opère sur la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Métropole, a accompagné davantage de projets qu’en 2017.


Un salon de l’immobilier d’entreprise à Lyon en 2019

Le président de la CCI, Emmanuel Imberton, a annoncé la tenue prochaine d’un salon de l’immobilier d’entreprise, afin de maintenir le dynamisme du marché immobilier observé en 2018.


Le marché lyonnais porté par le « retour des méga-deals », analyse BNP

BNP Paribas Real Estate Transaction a, dans une étude, commenté les chiffres du marché de l’immobilier d’entreprises à Lyon.


Pour David Kimelfeld, la Métropole doit continuer ses acquisitions foncières

null
La conférence de la FNAIM Entreprises accueillait lundi le président de la Métropole, qui est intervenu sur le thème de l’industrie.


DCB International : toujours de nombreux projets à Lyon

null
Tandis que sa filiale dédiée à la logistique – DCB Logistics – , annonçait cet automne avoir engrangé en peu de temps 450.000 m² de projets, le promoteur lyonnais semblait plus discret sur le tertiaire. En apparence seulement puisque de nombreux projets sont en cours de maturation, à Villeurbanne, Lyon et Limonest.


Investissement : 1,2 milliard d’euros investis sur Lyon

L’année écoulée aura marqué un record pour l’investissement en immobilier de bureaux.


Immobilier logistique : 2018, année record depuis 10 ans

Le marché a dépassé, sur l’année écoulée, la barre des 400.000 m².


« Lyon a de très bons fondamentaux »

null
Frédéric Bôl est le président de l’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier.