Lyon 5: la Tour rose a trouvé des repreneurs

Le lieu a trouve des repreneurs, qui proposeront une offre de restauration et d’hôtellerie.

C’est l’un des lieux caractéristiques du Vieux Lyon, dans le 5ème arrondissement. “La Tour rose” va être reprise par Stéphanie Marquez et Nathalie Grynbaum (MiHotel) accompagnées par David Eveillard Consulting et le Cabinet Jakubowicz Mallet Guy & Associés aux côtés de Tabata et Ludovic Mey, chefs du restaurant Les Apothicaires.

La “Tour rose”, célèbre restaurant et hôtel de luxe du Vieux Lyon, était en sommeil depuis plusieurs années. Le bâtiment appartient à la SACVL, bailleur, constructeur et aménageur de la ville de Lyon. Le projet de reprise porté par ces derniers a été perçu favorablement par la SACVL, apportant à la fois des offres de restauration et d’hôtellerie novatrices

Offre de restauration

Pour ce qui concerne le restaurant, Tabata et Ludovic vont créer, au sein de la Tour rose, le food traboule, un food court porté par des chefs réunis autour de valeurs communes. Cette nouvelle offre sera développée au sein d’un espace de 800 m2, répartis sur 4 étages, où 8 box et 4 corners seront dédiés à la restauration et investis par des chefs qui proposeront une cuisine décomplexée autour de bons produits. La tour rose comprendra un bar, un coffee shop, une salle privatisable pour des événements, des dîners privatifs, des expositions et autres animations éphémères, afin de “proposer une expérience gourmande diversifiée, généreuse, conviviale et abordable tout au long de la journée”. “D’importants travaux de rénovation sont aussi prévus pour revisiter et redonner des couleurs à la Tour rose. Brunchs, lunchs, tea-time, afterworks, diners, soirées. Il faudra attendre la fin de l’année pour se perdre dans les dédales gourmands du food Traboule”, explique le communiqué émanant de la SACVL, de Mihotel et de Food traboule.

Hôtellerie

Côté hôtellerie, les créatrices de MiHotel vont proposer des suites digitales et connectées au design contemporain et élégant, parsemées en coeur de ville. “De véritables cocons urbains, tous différents, au design contemporain et élégant, domotisés et équipés high tech. Pas de clef, ni de desk, la réservation se fait sur MiHotel.fr générant un code d’accès unique. Une offre de services sur commande 100% connectée via une application interne permet également la gestion de toutes les demandes avec efficacité. MiHotel propose ainsi tous les services d’un hôtel de luxe dans un esprit intimiste et ce en toute liberté. Un réseau de 25 suites indépendantes existe d’ores et déjà autour de la place Bellecour à Lyon. En reprenant la partie hôtelière de la Tour Rose, l’objectif de MiHotel est de faire revivre ce lieu emblématique avec un concept inédit et dans l’air du temps”, explique la structure. Douze suites entièrement connectées et digitales vont être créées et designées par l’architecte d’intérieur Nathalie Rives. Chaque suite sera unique.

La mairie du 5ème arrondissement se réjouit également de la future réouverture de la Tour Rose. « Ce projet redonnera à la Tour Rose tout son charme et son élégance et saura reconquérir les lyonnaises et les lyonnais désireux de retrouver un lieu de vie qu’ils affectionnent tant », a déclaré Béatrice Gailliout, maire du 5ème arrondissement de Lyon dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« 2018 pourrait s’avérer un peu meilleure que 2017 »

Ludovic da Silva est le chef du département locaux d’activité de Cushman&Wakefield à Lyon. Nous évoquons avec lui ce marché, qui a connu une année exceptionnelle l’an dernier.


« Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »

Sébastien Nida est consultant en charge des opérations en régions chez Cushman&Wakefield. Nous évoquons avec lui le marché de l’investissement immobilier à Lyon.


« On peut anticiper que Gerland sera de nouveau le secteur numéro 1 en 2018 »

null
Nicolas de Barjac est le directeur de l’agence de Cushman & Wakefield à Lyon. Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des acteurs de l’immobilier d’entreprise à Lyon, nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise lyonnais, et les dynamiques géographiques et sectorielles en cours.
» Locaux d’activités : «2018 pourrait s’avérer un peu meilleure que 2017»
» Investissement : « Lyon reste sur la 1ère marche du podium des métropoles régionales »


Lyon 7 : Le Club Med prend à bail 3.000 m² auprès d’Amundi

Amundi Immobilier a loué ces surfaces tertiaires à la Direction des Opérations Europe-Afrique du Club Med.


« Nous devrions dépasser la barre des 600 transactions en 2018 »

null
Loïc de Villard est le directeur régional de CBRE Agency à Lyon. Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des acteurs de l’immobilier d’entreprise, nous évoquons avec lui les tendances observées au cours du premier semestre sur le marché lyonnais.
» Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon


Nette hausse des créations d’entreprises dans la Métropole de Lyon

19.600 entreprises créées en 2017 sur le territoire, soit 2.560 entreprises de plus qu’en 2016, selon les chiffres dévoilés par l’étude OPALE.


Benoit de Fougeroux reste président de la FNAIM Entreprises

Le directeur régional Rhône-Alpes de BNP Paribas Real Estate Transaction a été réélu le 1er juin dernier à l’unanimité par les membres de la commission FNAIM Entreprises du Rhône.


“Lyon est, de plus en plus, une ville attractive”

null
Mihaela Neaga est conseil CHR, direction entrepreneuriat, commerce et proximité/pôle commerce de la CCI de Lyon. Nous évoquons avec elle le bilan 2017 de l’hôtellerie lyonnaise présenté cette semaine.
» Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise


Une bonne année 2017 pour l’hôtellerie lyonnaise

La CCI organisait mercredi une conférence de presse visant à tirer le bilan de l’année 2017 en matière d’hôtellerie.


Saint-Etienne : une liste des enseignes de Steel dévoilée par un ex-adjoint, la Ville réagit

Lionel Saugues, ancien adjoint, a dévoilé une liste d’enseignes du futur centre commercial. La Ville a rappelé que celles-ci n’étaient pas destinées à être communiquées, car non définitives, et constituaient des éléments de travail du groupe Apsys.


Le projet « Grand Parilly » entre dans sa phase opérationnelle


David Kimelfeld et Michèle Picard avaient convié jeudi la presse à une visite de chantier du futur quartier multifonctionnel de Vénissieux. Les bâtiments d’Ikea et l’immeuble tertiaire « Initial » sont d’ores et déjà en construction.


Jean-Philippe Pelou-Daniel reprend la direction du centre commercial Part-Dieu

null
Unibail Rodamco a annoncé vendredi le retour de Jean-Philippe Pelou-Daniel à la tête du centre commercial de la Part-Dieu.


« La loi ELAN devrait améliorer les processus, les fluidifier, et les accélérer »

null
Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo revient avec lui sur plusieurs sujets, dont le projet de loi ELAN, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale.
» « La réouverture de Vivier-Merle est prévue pour 2020, j’espère même un peu avant »
» «Des valeurs foncières moins élevées seraient de nature à réguler les prix»
» PLU-H : « Les positions des personnes publiques associées sont globalement positives »


DCB international : contrat de maitrise d’ouvrage déléguée pour l’immeuble C2

Le groupe a conclu, début mars 2018, un contrat de maitrise d’ouvrage déléguée pour l’immeuble C2, détenu par la SCPI Atlantique Mur Régions, dans le 7ème arrondissement de Lyon.


Forte demande d’entrepôts, selon BureauxLocaux

Le site d’annonces immobilières pour les entreprises a publié une étude basée sur 100.000 recherches d’entrepôts à l’achat ou à la vente effectuées sur sa plateforme entre novembre 2017 et avril 2018.