« La réouverture de Vivier-Merle est prévue pour 2020, j’espère même un peu avant »

Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo évoque avec lui deux chantiers : Part-Dieu et le déclassement de l’A6-A7.

Le chantier Part-Dieu est-t-il pour l’heure dans les temps?

Oui. Nous avions prévu la fermeture du boulevard Vivier-Merle au 28 mai. Il est depuis cette date fermé. Sa réouverture est planifiée début 2020, et j’espère même un peu avant. Sur la gare, les travaux préalables à la démolition sont en train d’être engagés sur l’un des deux hôtels. Ce sera bientôt le cas pour l’autre. Amallia (NDLR : Action Logement) va déménager dans le Sky Avenue à l’été ou à la rentrée. Après, la démolition pourra être engagée. Avant cela, la démolition de l’immeuble B2 (NDLR : l’une des immeubles entourant la place Béraudier un peu à droite de l’immeuble de l’ex-horloge) aura été engagée. Les travaux préparatoires à la mise en œuvre du chantier sont déjà en train d’être réalisés.

Cette emprise servira notamment à la construction du programme To-Lyon…

Oui. Elle servira à l’agrandissement de l’espace public, la réalisation de l’hôtel et du To-Lyon.

To-Lyon sera donc dans les clous ?

Oui. Pour l’instant, je n’ai pas d’alerte qui me ferait dire le contraire. Tout cela est imbriqué. Si on prend du retard sur une pièce, c’est l’ensemble qui prend du retard. Est imbriqué avec To-Lyon le parking souterrain sous la place Béraudier, la place basse, et la galerie de liaison entre la gare et l’avenue Georges Pompidou, où seront localisés les commerces, ventes de billets, et gestion commerciale de la SNCF.

Concernant le déclassement de l’A6-A7, où en est le processus et quelles sont les prochaines étapes ?

Il y a eu une phase de concertation préalable. L’objectif est de pouvoir engager des travaux d’ici 2020, notamment côté sud du côté de Pierre-Bénite. Nous n’allons pas transformer radicalement l’autoroute, mais déjà marquer le fait que nous ne sommes plus sur l’autoroute, en apportant de la végétalisation, mais aussi via les marquages au sol. Ceci permettra de faire comprendre aux automobilistes que nous ne sommes plus sur un axe autoroutier mais sur un futur boulevard urbain. Il y a tout un séquençage des travaux qui nous mène jusqu’en 2030.

Envisagez-vous, au nord comme au sud de passer de 90 km/heure à 70 km/heure

Pour l’instant, rien n’est défini, mais à terme, avec un boulevard urbain, nous serons dans une notion de vitesse apaisée.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La SERL a injecté 165 millions d’euros dans l’économie en 2019

null
La société d’économie mixte organisait mardi dernier sa traditionnelle cérémonie de vœux en présence d’élus et de nombreux professionnels du secteur.


La SERL, futur aménageur de la Saulaie

Le quartier situé à Oullins sera l’un des principaux pôles en mutation dans les prochaines années au sein de la Métropole de Lyon.


Villeurbanne : le groupe Rosa Parks a été inauguré mardi


Le groupe scolaire est le premier équipement public livré au sein de la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville.


Cours Vitton : la 1ère tranche de requalification inaugurée

Cette inauguration a été effectuée ce vendredi.


Collomb se targue d’être « le seul à défendre l’Anneau des sciences »


Le maire de Lyon et candidat à la présidence de la Métropole passait ce mercredi son grand oral devant les acteurs du BTP : BTP Rhône, mais aussi la FFB et la FPI.


Villeurbanne : inauguration du cours Émile-Zola réaménagé


Les travaux portant sur une partie de cet axe structurant de la ville concernaient la tranche comprise entre l’avenue Thiers et la rue Hippolyte Kahn.


Villeurbanne : les réalisations et projets de 2020

 
L’année prochaine verra la livraison d’équipements majeurs, et la poursuite de projets urbains tels que Gratte-Ciel centre ville, la ZAC Grandclément, le « Terrain des Soeurs », et le quartier de la Soie.


Grenoble-Alpes Métropole : le PLUi a été adopté

Le Conseil de la Métropole de Grenoble a approuvé le projet de plan local d’urbanisme intercommunal ce vendredi.


Béatrice Vessiller veut bâtir rapidement une école sur la ZAC Grandclément

La candidate écologiste à la mairie de Villeurbanne présentait mercredi dernier ses propositions en matière d’éducation.


Patrick Bouchain, Grand Prix de l’urbanisme 2019

Jacqueline Gourault et Julien Denormandie ont remis mardi ce prix à l’architecte et scénographe.


Comment les rivières ont accompagné l’essor industriel de Tarare

FRANCHIR LA BERGE – L’essor de l’industrie dans cette petite ville de l’ouest rhodanien a été permis par l’exploitation des rivières la traversant.
» EVENEMENT PARTENAIRE : le CAUE organise l’exposition « Franchir la berge« 


Le club de l’OURS reçoit David Kimelfeld ce jeudi

Le président de la Métropole va clore ce 12 décembre les petits déjeuners de l’année du club de l’OURS, « Ouvrage, Urbanisme, Réflexion, Société ».


Signature du contrat de ville métropolitain


Le préfet délégué pour l’égalité des chances et le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à la politique de la ville ont signé vendredi un protocole d’engagements réciproques renforcés.


T7, métro B vers Rillieux : probables axes de développement des TCL

La Métropole a, ces dernières années, travaillé sur certains futurs axes de transports en commun, tandis que d’autres font consensus tant chez les élus de la majorité qu’au sein de la droite métropolitaine.


Les projets de Bouzerda et Kimelfeld satisfont les élus du nord de la Métropole

La présentation des «projets secrets» de la présidente du Sytral et ceux de David Kimelfeld, qui prévoient une extension du métro jusqu’à Rillieux, sont de nature à satisfaire les élus qui avaient récemment plaidé en ce sens.