Crédit immobilier : les taux restent bas, les banques maintiennent l’activité

Différents courtiers en crédit immobilier ont fait état de taux plutôt stables, voire en légère baisse au titre des mois de juillet et d’août. Les banques souhaitent maintenir leur activité en cette saison estivale, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les taux de crédit immobilier retrouvent leurs plus bas de 2016. Différents intermédiaires en crédit immobilier, comme Vousfinancer.com ou Meilleurtaux.com ont ainsi communiqué des baromètres faisant état de taux toujours au plus bas au niveau national. « En juillet, les taux de crédit ont retrouvé leur niveau historique de fin 2016 pour les meilleurs profils. Dans un contexte de reprise de la demande, les banques accordent des taux exceptionnellement bas aux clients potentiels les plus rentables : les primo-accédants et les hauts revenus… », indiquait le réseau il y a quelques jours.

Et la même tendance est observée chez Meilleurtaux.com. « Si la météo est au beau fixe, c’est la même chose du côté des taux de crédits et contrairement aux températures actuelles, pas de coup de chaud sur les taux cet été. Au contraire même, les taux sont globalement stables mais à des niveaux extraordinairement bas. En effet, les précédents records que nous avions connus à l’automne 2016 ont été atteints voire battus depuis début juillet et les moyennes se situent toutes durées confondues autour de 1,5% », note Maël Bernier, directrice de la communication de la structure, qui précise toutefois que les taux réellement accordés à ses clients sont plutôt compris entre 0,75% et 1,45% selon les durées, des plus courtes aux plus longues. Des taux à 1% sur 20 ans ne sont en tout cas plus du tout exceptionnel.

Des taux quasiment à leurs plus bas bas en Auvergne-Rhône-Alpes

Au niveau régional, une même tendance est observée. « Les derniers barèmes communiqués par les partenaires d’Emprunt-Direct.com au titre du mois de juillet laissent transparaître une nouvelle légère baisse des taux de crédit immobilier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces derniers reviennent à proximité de leurs plus bas atteints dans le courant de l’année 2016 », indique Emprunt Direct.

En dépit de la moindre activité saisonnière, les banques cherchent malgré tout à maintenir une certaine activité. « La production du premier semestre, moins dense qu’au cours de la même période

de 2017, a incité les banques à maintenir des taux attractifs », souligne Emprunt Direct dans sa note régionale.« S’il est vrai que l’activité devrait ralentir dans la prochaine quinzaine, cela ne signifie pas que les banques ont baissé le rideau, au contraire » précise pour sa part Maël Bernier. « Elles sont toujours à la recherche de nouveaux clients et un dossier de financement déposé aujourd’hui représentera une nouvelle production pour l’automne », ajoute-t-elle.

Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, décrit les profils recherchés par les établissements. « Les banques sont à la recherche de jeunes emprunteurs avec des revenus évolutifs car capter ce type de profils leur permet à la fois de rajeunir leur clientèle et rentabiliser les crédits qu’elles accordent à des taux très bas, grâce à la relation de long terme qu’elles pourront mettre en place avec ces clients, encore peu bancarisés et à fort potentiel. Les taux de crédit pour les meilleurs profils sont ainsi revenus au niveau de fin 2016…».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.