« Nous sommes au pied du mur »

Guy Vidal est président de l’AURA-HLM, organisation représentant les bailleurs sociaux en Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons avec lui la loi ELAN et les suites de la loi de finances 2018, qui a nettement changé la donne dans le secteur.

La loi ELAN a été adoptée par le Sénat et devrait passer en septembre en commission mixte paritaire. Que penser, en l’état, de cette loi ?

Il y a des bonnes et des mauvaises choses mais on est encore dans les suites de la loi de finances 2018. C’est un choc que l’on a du mal à digérer. Cela implique un changement de modèle vraiment important. La loi ELAN qui arrive va impliquer des éléments techniques, administratifs, qui complètent cette loi de finances 2018, mais qui ne sont pas aussi traumatiques que ce qui s'est passé après le mois de septembre dernier.

Dans la loi ELAN, il y a également l’éclaircissement quant à la volonté forte du gouvernement de revoir et réorganiser le tissu HLM, avec une réduction du nombre d’acteurs. À l'occasion du protocole qui avait été signé en décembre, on a vu se dessiner, dans le premier article, cette diminution. Cela est devenu d'actualité dans la loi ELAN, qui fixe maintenant les règles de ce que sont ces sociétés de coordination, les SAC, sachant que le Sénat a revu ces seuils, en passant à un minimum de 15.000 logements à un minimum de 10.000 logements, avec la possibilité de revoir cela au cas par cas en fonction des contextes locaux. Est ce que cette position sera maintenue après le débat entre les deux chambres ou le gouvernement restera-t-il sur la position qui était la sienne initialement ? On a encore quelques éléments d’incertitude de ce côté-là.

En attendant, la loi ELAN fixe les modalités de ce volet de restructuration du secteur, qui est, de mon point de vue, un élément extrêmement stratégique. De la même façon que la loi de finances a fixé de manière durable un nouveau cadre économique auquel les bailleurs vont devoir être assujettis, la loi ELAN fixe de manière très précise les modalités dans lesquelles peuvent se constituer des groupes, des organes de coordination. Cela, c’est l’élément majeur pour ce qui concerne notre profession. Les grandes manoeuvres ont certainement déjà commencé dans des territoires, avec quelques rapprochements entre des SEM et des offices, des SEM et des SA… Cet article de la loi ELAN va avoir des conséquences sur le devenir du secteur, mais aussi des collaborateurs. Il y a en effet beaucoup d’inquiétude chez les collaborateurs des organismes concernés.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une concertation avant un comité interministériel des villes

null
La ministre chargée de la Ville engage une large concertation dans la perspective de ce comité interministériel.


Élodie Aucourt Pigneau prend la direction générale de Cité Nouvelle

La dirigeante a, en début d’année, pris les rênes de cette filiale immobilière régionale du groupe Action Logement implantée dans la Loire.


Constat de carence pour 11 communes de la Métropole de Lyon

Si un effort notable a eu lieu dans les communes de la Métropole de Lyon et du Rhône en faveur de la production de logements sociaux, l’État se dit vigilant et en soutien dans l’objectif d’amplifier les résultats.


Les OPH de la Loire et du Rhône vont coopérer via une SAC

null
L’OPAC du Rhône et Loire Habitat vont s’engager dans une une future coopération via une société anonyme de coordination, une SAC.


La Ville de Lyon va adhérer à l’OFS métropolitain

null
Une délibération, amenée à être votée par la majorité, est présentée ce jeudi en ce sens devant le conseil municipal de Lyon.Le logement social a également été évoqué.


550 communes n’ont pas atteint leurs objectifs SRU

Sur les 1.035 communes soumises à la loi imposant de compter 20% ou 25% de logements sociaux en 2025, plus de la moitié n’ont pas atteint leurs objectifs, selon la Fondation Abbé Pierre.


COVID-19: 16 069 places supplémentaires mobilisées

Ces places ont pour objectif d’héberger des sans-abris. 927 places sont ouvertes en centre médicalisé.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.


Allex, un projet pour rénover le siège d’Alliade Habitat

JLL et Tétris interviennent dans le cadre d’une mission de rénovation et d’extension du siège de la filiale d’Action Logement.


Carré de Soie : Cogedim vend un immeuble de bureaux à EMH


Cogedim Grand Lyon annonce avoir vendu en VEFA à Est Métropole Habitat un immeuble de bureau de 6.000 m² au sein de « Ilot G » sur le secteur du Carré de Soie. Le bailleur en fera, à terme, son siège social.


Des remous suite à l’augmentation de l’offre d’hébergement d’urgence

La Ville de Lyon a mis à disposition deux lieux permettant d’augmenter de 250 lits l’offre d’hébergement d’urgence. Pour sa part, l’hôpital Charial des HCL, situé sur Francheville et Craponne, va être confié à l’Etat pour transformer les locaux en centre d’hébergement d’urgence. Un choix discuté par les élus.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.