« Le salon du logement pour les jeunes rassemble entre 1.100 et 1.600 visiteurs »

Samuel Langlade est, au sein du CLLAJ, l’organisateur du salon du logement pour les jeunes. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’histoire et le déroulé de ce salon.

Il s’agit cette année de la 10ème édition du salon du logement pour les jeunes…

Tout à fait.

Comment cet évènement a évolué au cours des 10 ans, notamment au niveau des exposants ?

Les deux premières éditions de l’évènement avaient eu lieu à l’espace Jean Couty, dans le 9ème arrondissement. Elles rassemblaient alors entre 400 et 500 visiteurs. Depuis la troisième édition, il a lieu dans l’Atrium l’hôtel de Ville de Lyon. Au départ, il y avait entre 20 et 25 exposants. Aujourd’hui, on arrive à près de 60 exposants, et le salon rassemble en général entre 1.100 et 1.600 visiteurs. L’évolution a donc été significative.

Qu’est ce qu’un jeune peut trouver au sein de ce salon ?

Il y a beaucoup d’exposants avec des missions diverses en fonction de chacun. Il y a des associations d’aide et d’accompagnement des jeunes par l’insertion par le logement, des bailleurs publics, privés, des bailleurs, des structures d’accès au droit, la CAF, la MACIF et tous les gestionnaires de logements temporaires : résidences jeunes travailleurs, résidences jeunes, résidences sociales... On a tout pour répondre à un panel de jeunes qui ont des problématiques diverses. Vu ce qui ressort au niveau national, il va y avoir une grosse problématique au niveau des étudiants, l’accès au logement dans les grandes métropoles devenant de plus en plus difficile, du fait d’une offre en baisse et d’une demande qui augmente. Par ailleurs, beaucoup de jeunes n’ont pas encore eu d’affectation via Parcourssup, ne savent pas encore trop où ils vont aller, mais se préoccupent malgré tout de leur logement, et assurent leurs arrières.

Quelles seront les animations ?

Toutes se renouvellent dans leur contenu, mais restent sur les mêmes formats. Il y a une première animation , « les rendez-vous du logement », qui est une présentation un peu interactive grâce à des vidéos et des diaporamas, qui permettra à des professionnels de présenter les modalités et les circuits d’accès au logement social, aux résidences jeunes. Il y aura aussi une intervention d’Action Logement sur les garanties et les aides qu’Action Logement proposé. Il y aura aussi un café Coloc’ à 16 heures, qui permet de rassembler des jeunes intéressés par la colocation, et qui permet un petit temps d’information sur celle-ci, comment cela fonctionne et quels sont les droits et les devoirs, le statut juridique d’une colocation par rapport à un bail classique… On essaye de favorisera l’échange entre jeunes pour essayer de voir si il y a des pistes d’entrée pour éventuellement créer des groupes de colocataires. Il y aura cette année, à cette occasion, un jeu avec les jeunes pour permettre de s’informer sur la colocation.

Il y aura enfin un quiz logement, à 17h30, via une application web « Kahoot », qui permet de programmer des QCM et des quiz. Ceci permettra de tester les connaissance des jeunes répondront via leur téléphone portable.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Polémique sur la prolongation de la centrale nucléaire du Bugey

Les écologistes de la Métropole et de la Ville de Lyon demandent à l’Autorité de sûreté nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans, tandis que la droite s’insurge contre cette prise de position.


Un appel a candidatures pour lutter contre la vacance des logements

Celui-ci vise à accompagner des collectivités dans leurs démarches de lutte contre la vacance des logements.


Auvergne-Rhône-Alpes emprunte à taux négatif

null
La Région est ainsi la première collectivité française à emprunter sur le long terme à taux négatif.


Les modes doux pèsent moins de 10% des déplacements domicile-travail

C’est ce que révèle une étude de l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes sur les modes de déplacement domicile-travail de la population de la région.


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.