Locatif intermédiaire : convention entre la Métropole et Action Logement

L’objet de la convention vise au développement du logement locatif intermédiaire sur le territoire de la collectivité.

La séance de clôture des ateliers "Habiter & Se Loger 2018" qui s’est déroulée ce lundi a été l’occasion pour Michel Le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, en charge de l’urbanisme, du renouvellement urbain, de l’habitat et du cadre de vie, et Viviane Chaine-Ribeiro, présidente d’Action Logement Immobilier, de signer une convention de partenariat visant à l’accélération du développement du logement locatif intermédiaire (LLI et PLI) sur le territoire de la collectivité.

Ont également signé cette convention Frédéric Reynier, président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que les représentants des différentes filiales d’Action Logement Immobilier, dont Patrice Tillet, directeur général d’Alliade Habitat, Anne Warsmann, directrice générale d’Immobilière Rhône-Alpes, ou encore Guillaume Hamelin, directeur général de In’li AURA, une société dédiée au logement locatif intermédiaire issue de la fusion, notamment, d’Entreprises-Habitat Immobilier et Promélia en juin dernier.

Continuité

La convention est une continuité des engagements pris dans la convention cadre de territoire en faveur du logement des salariés. Celle-ci avait été signée en janvier 2017 par Gérard Collomb et Jacques Chanut, respectivement présidents de la Métropole de Lyon et d’Action Logement. Les signataires partagent le constat que l’offre de logement locatif intermédiaire répond à un grand nombre de besoins en logements des actifs.

Les filiales lyonnaises d’Action Logement Immobilier, In’li Aura, et deux entreprises sociales pour l’habitat, Alliade Habitat et Immobilière Rhône-Alpes, vont porter collectivement l’objectif fixé de 2.150 logements intermédiaires produits d’ici 2020 sur la Métropole de Lyon, pour un investissement estimé à 380 millions d’euros.

Le logement locatif intermédiaire (LLI ou PLI) est destiné aux classes moyennes, non éligibles pour un logement social, et pour qui le marché privé représente un taux d’effort trop important, notamment les jeunes ou les personnes seules. Les loyers y sont inférieurs de 15 à 20% inférieurs à ceux du marché.

Commercialisation de l'offre en décembre

Les signataires visent par cette signature à favoriser la mobilité des salariés et leur implantation à proximité des emplois, ce qui contribue au dynamisme économique et à la compétitivité de la Métropole de Lyon, tout en répondant aux enjeux de création d’une offre de logement abordable, d’une mixité dans les quartiers et d’équilibre territorial.

Action Logement Immobilier, branche « immobilière » d’Action Logement, s’engage pour sa part à mobiliser ses filiales lyonnaises et, à travers elles, les fonds propres nécessaires au développement de cette nouvelle offre. Celle-ci sera soit produite en VEFA (acquisition de logements dans les programmes développés par la promotion privée) ou bien en maîtrise d’ouvrage directe.

La commercialisation de cette offre de logements se fera via un portail web dédié, www.inli.fr, qui sera déployé en Auvergne-Rhône-Alpes en décembre prochain. Il permettra d’accéder rapidement et sans intermédiaire à l’offre locale (environ 500 logements à louer chaque année dans le territoire métropolitain). Pour sa part, la branche « Services » d’Action Logement assurera la promotion de cette nouvelle offre auprès des entreprises du territoire et contribuera à son financement. « Pour aider au développement de cette offre, la Métropole de Lyon s’engage à partager avec les sociétés immobilières d’Action Logement l’information sur le développement économique de son territoire et les créations ou transferts d’emplois susceptibles de générer des demandes de logements pour les salariés concernés. Elle facilitera aussi l’identification de fonciers ou d’opérations susceptibles de contribuer à la réalisation de l’objectif, en particulier sur des opérations publiques», précisent Action Logement et la Métropole de Lyon dans leur communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’Unis se veut médiateur entre commerçants et bailleurs

null
L’Union veut soutenir les indépendants dans leurs difficultés. Les professionnels veulent réaliser une médiation au cas par cas avec leurs clients propriétaires bailleurs.


Un marché locatif tendu à Lyon, anticipations sur l’encadrement

En deux ans, les loyers des nouveaux baux ont nettement augmenté sur Lyon et la Métropole. L’anticipation de l’encadrement des loyers par les propriétaires pousserait notamment ceux-ci à la hausse.


Encadrement des loyers : la candidature de Lyon et Villeurbanne est actée

Le ministère en charge du logement a communiqué ce mardi sur 8 intercommunalités et métropoles ayant manifesté leur volonté de rejoindre l’expérimentation d’encadrement des loyers.


48% des propriétaires veulent se couvrir contre les impayés de loyer

C’est le résultat d’une étude de Seloger, qui montre que cette proportion est encore plus importante en région parisienne.


Première réunion pour l’observatoire des impayés de loyers et de charges

Celui-ci s’est réuni pour la première fois ce lundi.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


Des mesures pour prévenir le risque de loyer impayé

Le ministère en charge du logement a dévoilé vendredi des mesures visant à prévenir le risque de loyers impayés en cette période de crise sanitaire.


Aide au logement prolongée pour les saisonniers agricoles


C’est ce qu’ont indiqué dans un communiqué commun le ministère de l’Agriculture et Action Logement.


Orpi s’insurge contre la perspective d’un encadrement des loyers


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Les loyers pourront augmenter de 0,46%


L’indice de référence des loyers, qui régit la révision des loyers en cours de bail, progresse légèrement, mais dans des proportions bien moindres qu’en 2019.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.