Locatif intermédiaire : convention entre la Métropole et Action Logement

L’objet de la convention vise au développement du logement locatif intermédiaire sur le territoire de la collectivité.

La séance de clôture des ateliers "Habiter & Se Loger 2018" qui s’est déroulée ce lundi a été l’occasion pour Michel Le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, en charge de l’urbanisme, du renouvellement urbain, de l’habitat et du cadre de vie, et Viviane Chaine-Ribeiro, présidente d’Action Logement Immobilier, de signer une convention de partenariat visant à l’accélération du développement du logement locatif intermédiaire (LLI et PLI) sur le territoire de la collectivité.

Ont également signé cette convention Frédéric Reynier, président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que les représentants des différentes filiales d’Action Logement Immobilier, dont Patrice Tillet, directeur général d’Alliade Habitat, Anne Warsmann, directrice générale d’Immobilière Rhône-Alpes, ou encore Guillaume Hamelin, directeur général de In’li AURA, une société dédiée au logement locatif intermédiaire issue de la fusion, notamment, d’Entreprises-Habitat Immobilier et Promélia en juin dernier.

Continuité

La convention est une continuité des engagements pris dans la convention cadre de territoire en faveur du logement des salariés. Celle-ci avait été signée en janvier 2017 par Gérard Collomb et Jacques Chanut, respectivement présidents de la Métropole de Lyon et d’Action Logement. Les signataires partagent le constat que l’offre de logement locatif intermédiaire répond à un grand nombre de besoins en logements des actifs.

Les filiales lyonnaises d’Action Logement Immobilier, In’li Aura, et deux entreprises sociales pour l’habitat, Alliade Habitat et Immobilière Rhône-Alpes, vont porter collectivement l’objectif fixé de 2.150 logements intermédiaires produits d’ici 2020 sur la Métropole de Lyon, pour un investissement estimé à 380 millions d’euros.

Le logement locatif intermédiaire (LLI ou PLI) est destiné aux classes moyennes, non éligibles pour un logement social, et pour qui le marché privé représente un taux d’effort trop important, notamment les jeunes ou les personnes seules. Les loyers y sont inférieurs de 15 à 20% inférieurs à ceux du marché.

Commercialisation de l'offre en décembre

Les signataires visent par cette signature à favoriser la mobilité des salariés et leur implantation à proximité des emplois, ce qui contribue au dynamisme économique et à la compétitivité de la Métropole de Lyon, tout en répondant aux enjeux de création d’une offre de logement abordable, d’une mixité dans les quartiers et d’équilibre territorial.

Action Logement Immobilier, branche « immobilière » d’Action Logement, s’engage pour sa part à mobiliser ses filiales lyonnaises et, à travers elles, les fonds propres nécessaires au développement de cette nouvelle offre. Celle-ci sera soit produite en VEFA (acquisition de logements dans les programmes développés par la promotion privée) ou bien en maîtrise d’ouvrage directe.

La commercialisation de cette offre de logements se fera via un portail web dédié, www.inli.fr, qui sera déployé en Auvergne-Rhône-Alpes en décembre prochain. Il permettra d’accéder rapidement et sans intermédiaire à l’offre locale (environ 500 logements à louer chaque année dans le territoire métropolitain). Pour sa part, la branche « Services » d’Action Logement assurera la promotion de cette nouvelle offre auprès des entreprises du territoire et contribuera à son financement. « Pour aider au développement de cette offre, la Métropole de Lyon s’engage à partager avec les sociétés immobilières d’Action Logement l’information sur le développement économique de son territoire et les créations ou transferts d’emplois susceptibles de générer des demandes de logements pour les salariés concernés. Elle facilitera aussi l’identification de fonciers ou d’opérations susceptibles de contribuer à la réalisation de l’objectif, en particulier sur des opérations publiques», précisent Action Logement et la Métropole de Lyon dans leur communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’UNPI se met en retrait de Clameur

null
L’Union nationale des propriétaires immobiliers a indiqué se désolidariser « de certains syndicats de professionnels de l’immobilier face à leurs positionnements anti-propriétaires ».


Le marché locatif se rééquilibre


La crise du coronavirus a eu pour effet de rééquilibrer le marché locatif, auparavant perturbé par les locations de courte durée de type Aibnb. C’est ce que montre une récente étude du groupe Seloger.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


Michèle Picard ne prendra pas d’arrêtés contre les expulsions locatives

Pour la première fois depuis 10 ans, l’édile vénissiane ne prendra pas d’arrêté en ce sens, les procédures d’expulsions locatives devant être adossées à des possibilités de relogement.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Encadrement des loyers : l’un des sujets phare du mandat en matière de logement

La mesure figurait en bonne place dans le programme des écologistes, mais aussi de la « Gauche unie ».


Trêve hivernale : l’UNPI prend acte de l’interdiction des expulsions

Christophe Demerson, le président de l’UNPI, a indiqué prendre acte du choix du ministre du Logement, Julien Denormandie, d’interdire les expulsions jusqu’à fin de la prochaine trêve hivernale.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


La FNAIM dévoile ses pistes pour un « plan de relance du logement »

La fédération de l’immobilier a listé ce mercredi ses 8 propositions visant à soutenir le secteur du logement.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.


Cécile Mazaud, présidente de l’Association Foncière Logement

Les membres du conseil d’administration ont élu jeudi, à l’unanimité, la présidente de l’entreprise générale de bâtiment Mazaud, à la présidence de la structure.


Vacances : un guide pour les professionnels de la location

La FNAIM a édité un guide de préconisations sanitaires pour tous les professionnels réglementés.