Locatif intermédiaire : convention entre la Métropole et Action Logement

L’objet de la convention vise au développement du logement locatif intermédiaire sur le territoire de la collectivité.

La séance de clôture des ateliers "Habiter & Se Loger 2018" qui s’est déroulée ce lundi a été l’occasion pour Michel Le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon, en charge de l’urbanisme, du renouvellement urbain, de l’habitat et du cadre de vie, et Viviane Chaine-Ribeiro, présidente d’Action Logement Immobilier, de signer une convention de partenariat visant à l’accélération du développement du logement locatif intermédiaire (LLI et PLI) sur le territoire de la collectivité.

Ont également signé cette convention Frédéric Reynier, président du comité régional Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que les représentants des différentes filiales d’Action Logement Immobilier, dont Patrice Tillet, directeur général d’Alliade Habitat, Anne Warsmann, directrice générale d’Immobilière Rhône-Alpes, ou encore Guillaume Hamelin, directeur général de In’li AURA, une société dédiée au logement locatif intermédiaire issue de la fusion, notamment, d’Entreprises-Habitat Immobilier et Promélia en juin dernier.

Continuité

La convention est une continuité des engagements pris dans la convention cadre de territoire en faveur du logement des salariés. Celle-ci avait été signée en janvier 2017 par Gérard Collomb et Jacques Chanut, respectivement présidents de la Métropole de Lyon et d’Action Logement. Les signataires partagent le constat que l’offre de logement locatif intermédiaire répond à un grand nombre de besoins en logements des actifs.

Les filiales lyonnaises d’Action Logement Immobilier, In’li Aura, et deux entreprises sociales pour l’habitat, Alliade Habitat et Immobilière Rhône-Alpes, vont porter collectivement l’objectif fixé de 2.150 logements intermédiaires produits d’ici 2020 sur la Métropole de Lyon, pour un investissement estimé à 380 millions d’euros.

Le logement locatif intermédiaire (LLI ou PLI) est destiné aux classes moyennes, non éligibles pour un logement social, et pour qui le marché privé représente un taux d’effort trop important, notamment les jeunes ou les personnes seules. Les loyers y sont inférieurs de 15 à 20% inférieurs à ceux du marché.

Commercialisation de l'offre en décembre

Les signataires visent par cette signature à favoriser la mobilité des salariés et leur implantation à proximité des emplois, ce qui contribue au dynamisme économique et à la compétitivité de la Métropole de Lyon, tout en répondant aux enjeux de création d’une offre de logement abordable, d’une mixité dans les quartiers et d’équilibre territorial.

Action Logement Immobilier, branche « immobilière » d’Action Logement, s’engage pour sa part à mobiliser ses filiales lyonnaises et, à travers elles, les fonds propres nécessaires au développement de cette nouvelle offre. Celle-ci sera soit produite en VEFA (acquisition de logements dans les programmes développés par la promotion privée) ou bien en maîtrise d’ouvrage directe.

La commercialisation de cette offre de logements se fera via un portail web dédié, www.inli.fr, qui sera déployé en Auvergne-Rhône-Alpes en décembre prochain. Il permettra d’accéder rapidement et sans intermédiaire à l’offre locale (environ 500 logements à louer chaque année dans le territoire métropolitain). Pour sa part, la branche « Services » d’Action Logement assurera la promotion de cette nouvelle offre auprès des entreprises du territoire et contribuera à son financement. « Pour aider au développement de cette offre, la Métropole de Lyon s’engage à partager avec les sociétés immobilières d’Action Logement l’information sur le développement économique de son territoire et les créations ou transferts d’emplois susceptibles de générer des demandes de logements pour les salariés concernés. Elle facilitera aussi l’identification de fonciers ou d’opérations susceptibles de contribuer à la réalisation de l’objectif, en particulier sur des opérations publiques», précisent Action Logement et la Métropole de Lyon dans leur communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


L’encadrement des loyers entre en vigueur ce 1er novembre

L’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers démarre ce lundi à Lyon et Villeurbanne.


La Métropole de Lyon présente le dispositif d’encadrement des loyers

Bruno Bernard, accompagné de Renaud Payre, vice-président au logement et des adjoints aux maires de Lyon et Villeurbanne, a présenté le dispositif qui entrera en vigueur dès le 1er novembre sur les deux villes.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


L’encadrement des loyers validé sur Lyon et Villeurbanne

La mise en place de l’encadrement des loyers sur Lyon et Villeurbanne, qui avait demandée par la Métropole de Lyon, a été validée par un décret du 2 septembre.


La justice suspend les arrêtés interdisant les expulsions locatives à Vénissieux

nullMichèle Picard a défendu le 17 août dernier ces arrêtés, à l’occasion d’une seconde audience en référé devant le Tribunal Administratif de Lyon.


Le poste « loyer » nourrit la hausse du coût de la vie étudiante

La FAGE a fait part, comme avant chaque rentrée, de son indicateur du coût de la rentrée et du coût de la vie pour les étudiantes et étudiants.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


La contemporanéité des APL, une réforme bénéfique pour les caisses de l’État

nullLa réforme des allocations personnalisées au logement, désormais calculées sur les revenus des 12 derniers mois avec une révision trimestrielle, ont permis à l’État d’économiser 1,1 milliard d’euros.


Une possible hausse des loyers de 0,42%

L’indice de référence des loyers a été dévoilé mardi dernier par l’INSEE. Celui-ci permet de réviser les loyers en cours de bail, mais aussi lors d’une relocation.


Pas d’augmentation des impayés de loyer

C’est ce que rapporte l’observatoire des impayés de loyer`. S’ils n’augmentent pas, la vigilance et la prévention restent nécessaires, selon le ministère.


Un guide pour aider les locataires en situation d’impayés de loyer

Le ministère du logement et l’ANIL, ont publié ce document dans une optique de prévention des expulsions locatives.


Les loyers globalement stables à Lyon

La FNAIM a, lors de son point semestriel, fait un point sur le marché locatif, qui est en phase de rattrapage.


Loyers stables au premier trimestre 2021

L’INSEE a fait part de ses indices des loyers d’habitation (ILH) au titre du premier trimestre 2021, mais aussi de l’ILAT et de l’indice des loyers commerciaux.


Hausse mesurée des loyers selon Clameur

nullLors de la présentation de son nouvel outil à Lyon, l’observatoire a fait part de ses derniers chiffres d’évolution de loyers.