Davantage de bornes pour voitures électriques dans la Métropole

La Métropole de Lyon soutient le développement de l’électromobilité sur le territoire en facilitant l’accès des opérateurs privés au domaine public.

C’est l’un des moyens pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire de la Métropole de Lyon : le développement de l’électromobilité. Pour ce faire, la Métropole de Lyon facilite l’accès des opérateurs privés au domaine public. Elle accompagne ainsi une filiale du groupe EDF, Sodetrel, et le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET) géré par Demeter, dans le déploiement de 631 points de charge pour véhicules électriques sur l’ensemble de son territoire. « Ce partenariat inédit constitue un des projets les plus ambitieux de déploiement de bornes de recharge à l’échelle d’un territoire en France », indique la Métropole de Lyon.

Pour atteindre les objectifs du plan Oxygène, qui entre dans la stratégie nationale fixée en matière de transition énergétique et d’amélioration de la qualité de l’air, la Métropole du Grand Lyon a mis en œuvre une démarche de développement des mobilités bas carbone. « Le groupe EDF, en tant que partenaire de la Métropole, contribue à ces ambitions en favorisant les démarches collaboratives et l’innovation pour faire de Lyon un territoire pionnier de la ville intelligente et durable », indique la Métropole dans un communiqué.

631 points de charge sur le territoire du Grand Lyon

« Je me félicite que cette alternative aux mobilités traditionnelles soit offerte de façon massive aux habitants de la Métropole. Ce projet exceptionnel par sa taille s’inscrit pleinement dans les politiques menées par la Métropole, notamment pour l’amélioration de la qualité de notre air. En ce sens, nous venons de signer un pacte avec l’État pour la mise en place d’une zone de faibles émissions qui sera mise en place de façon pédagogique à partir du 1er janvier 2019», indique David Kimelfeld, le président de la collectivité.

Dans l’optique du développement du réseau de recharge, le groupement Sodetrel-Demeter a pour ambition de déployer 631 points de charge sur le territoire du Grand Lyon, en seulement 2 ans. Le réseau de bornes sera réparti sur la totalité des communes du Grand Lyon et offrira différentes puissances de recharge pour s’adapter à tous les usages de la mobilité électrique, de la recharge normale à la recharge rapide jusqu’à 150kW.

631 points de charge, seront installés, dont 600 points de charge normale (≤22kW) et 31 points de charge rapide à ultra-rapide (50-150 kW). Les bornes seront alimentées à 100 % par de l’électricité garantie d’origine renouvelable. « L’implantation géographique définitive de ces points de charge sera décidée en concertation avec les communes », précise la Métropole. Des déploiements de points complémentaires pourront être envisagés, en fonction des besoins. Ceux-ci viendront ainsi compléter le réseau déjà existant sur le territoire, via notamment les bornes présentes dans les parkings LPA ou encore les bornes Corri-Door.

Un investissement financé par le FMET

Ces bornes seront compatibles avec l’ensemble des 3000 véhicules électriques et hybrides rechargeables actuellement en circulation au sein de la Métropole, pour garantir l’universalité du service de recharge. « Avec ou sans abonnement, le Pass du service de recharge donnera accès non seulement aux 631 points de charge du réseau Grand Lyon mais aussi aux 60.000 du réseau Sodetrel », comme le réseau d’autoroute Corri-Door (200 bornes), les parkings Indigo et Lyon Parc Auto de la Métropole, et le réseau Sodetrel en France et en Europe.

Une application mobile permettra, en complément du Pass, de se recharger sur les bornes du réseau. « Sodetrel est très fière de pouvoir, avec Demeter, déployer ce nouveau réseau sur le territoire de la Métropole. Notre objectif est de proposer un service simple, innovant et accessible à tous », a indiqué Juliette Antoine-Simon, Directrice Générale de Sodetrel.

L’investissement nécessaire à la réalisation du projet sera financé par le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET), géré par la société Demeter. Une société sera créée par Sodetrel et Demeter afin d’assurer le déploiement du projet, à proximité des utilisateurs.

« Demeter s’implique depuis longtemps dans le développement de la mobilité électrique et a investi par le passé dans des PME du secteur. Notre participation, via le FMET, au déploiement de réseaux de bornes de recharge électrique tel que celui de la Métropole de Lyon est une très belle illustration de l’accélération du marché de la mobilité électrique», a indiqué Philippe Detours, General Partner Demeter.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.


Vénissieux accueillera la cité internationale des arts du cirque

Ce nouveau lieu de la création circassienne unique à l’échelle nationale, européenne et internationale sera implanté dans le quartier du Grand Parilly, a indiqué la Métropole de Lyon.


L’offre TCL s’adapte au reconfinement

Le SYTRAL adapte une fois de plus son offre au regard de l’évolution de la situation sanitaire.


Covid-19 : Auvergne-Rhône-Alpes, 2e région en termes de surmortalité

Après l’Île-de-France, la région est celle où la surmortalité est la plus élevée sur un an.


Villeurbanne : extension du stationnement payant

Le conseil municipal a adopté une délibération sur l’extension du stationnement payant à l’ensemble de la rue Léon Blum et à certaines rues du Carré de Soie.


Villeurbanne sera « capitale francaise de la culture » en 2022

nullLa ministre de la culture, Roselyne Bachelot, a attribué le label « capitale francaise de la culture » à la ville pour l’année prochaine.


Ouverture de la Clermont Innovation Week

Clermont Auvergne Métropole organise de nouveau cet évènement cette année. Prévue initialement au printemps 2020, la 3e édition n’avait pas pu se tenir du fait du confinement.


Le prolongement de la ligne T2 à Confluence a été mis en service

nullLe Sytral renforce par ce biais la desserte de ce quartier du deuxième arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : réunion publique sur la 3ème tranche du cours Emile-Zola le 30 mars

Cette réunion sur le réaménagement de la troisième tranche du cours Émile-Zola, mais aussi sur le projet Liberté-Faÿs, se tiendra en visioconférence.


Pierre Taillardat, président du directoire du fonds souverain Auvergne-Rhône-Alpes

Le dirigeant, qui possède a été recruté par Siparex, qui assure la gestion du nouveau fonds présenté lundi par le président de la collectivité, Laurent Wauquiez.