Davantage de bornes pour voitures électriques dans la Métropole

La Métropole de Lyon soutient le développement de l’électromobilité sur le territoire en facilitant l’accès des opérateurs privés au domaine public.

C’est l’un des moyens pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire de la Métropole de Lyon : le développement de l’électromobilité. Pour ce faire, la Métropole de Lyon facilite l’accès des opérateurs privés au domaine public. Elle accompagne ainsi une filiale du groupe EDF, Sodetrel, et le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET) géré par Demeter, dans le déploiement de 631 points de charge pour véhicules électriques sur l’ensemble de son territoire. « Ce partenariat inédit constitue un des projets les plus ambitieux de déploiement de bornes de recharge à l’échelle d’un territoire en France », indique la Métropole de Lyon.

Pour atteindre les objectifs du plan Oxygène, qui entre dans la stratégie nationale fixée en matière de transition énergétique et d’amélioration de la qualité de l’air, la Métropole du Grand Lyon a mis en œuvre une démarche de développement des mobilités bas carbone. « Le groupe EDF, en tant que partenaire de la Métropole, contribue à ces ambitions en favorisant les démarches collaboratives et l’innovation pour faire de Lyon un territoire pionnier de la ville intelligente et durable », indique la Métropole dans un communiqué.

631 points de charge sur le territoire du Grand Lyon

« Je me félicite que cette alternative aux mobilités traditionnelles soit offerte de façon massive aux habitants de la Métropole. Ce projet exceptionnel par sa taille s’inscrit pleinement dans les politiques menées par la Métropole, notamment pour l’amélioration de la qualité de notre air. En ce sens, nous venons de signer un pacte avec l’État pour la mise en place d’une zone de faibles émissions qui sera mise en place de façon pédagogique à partir du 1er janvier 2019», indique David Kimelfeld, le président de la collectivité.

Dans l’optique du développement du réseau de recharge, le groupement Sodetrel-Demeter a pour ambition de déployer 631 points de charge sur le territoire du Grand Lyon, en seulement 2 ans. Le réseau de bornes sera réparti sur la totalité des communes du Grand Lyon et offrira différentes puissances de recharge pour s’adapter à tous les usages de la mobilité électrique, de la recharge normale à la recharge rapide jusqu’à 150kW.

631 points de charge, seront installés, dont 600 points de charge normale (≤22kW) et 31 points de charge rapide à ultra-rapide (50-150 kW). Les bornes seront alimentées à 100 % par de l’électricité garantie d’origine renouvelable. « L’implantation géographique définitive de ces points de charge sera décidée en concertation avec les communes », précise la Métropole. Des déploiements de points complémentaires pourront être envisagés, en fonction des besoins. Ceux-ci viendront ainsi compléter le réseau déjà existant sur le territoire, via notamment les bornes présentes dans les parkings LPA ou encore les bornes Corri-Door.

Un investissement financé par le FMET

Ces bornes seront compatibles avec l’ensemble des 3000 véhicules électriques et hybrides rechargeables actuellement en circulation au sein de la Métropole, pour garantir l’universalité du service de recharge. « Avec ou sans abonnement, le Pass du service de recharge donnera accès non seulement aux 631 points de charge du réseau Grand Lyon mais aussi aux 60.000 du réseau Sodetrel », comme le réseau d’autoroute Corri-Door (200 bornes), les parkings Indigo et Lyon Parc Auto de la Métropole, et le réseau Sodetrel en France et en Europe.

Une application mobile permettra, en complément du Pass, de se recharger sur les bornes du réseau. « Sodetrel est très fière de pouvoir, avec Demeter, déployer ce nouveau réseau sur le territoire de la Métropole. Notre objectif est de proposer un service simple, innovant et accessible à tous », a indiqué Juliette Antoine-Simon, Directrice Générale de Sodetrel.

L’investissement nécessaire à la réalisation du projet sera financé par le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET), géré par la société Demeter. Une société sera créée par Sodetrel et Demeter afin d’assurer le déploiement du projet, à proximité des utilisateurs.

« Demeter s’implique depuis longtemps dans le développement de la mobilité électrique et a investi par le passé dans des PME du secteur. Notre participation, via le FMET, au déploiement de réseaux de bornes de recharge électrique tel que celui de la Métropole de Lyon est une très belle illustration de l’accélération du marché de la mobilité électrique», a indiqué Philippe Detours, General Partner Demeter.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.