Un marché immobilier actif dans les départements rhônalpins

Les notaires de de Rhône-Alpes ont fait part cette semaine de leur note de conjoncture sur les marchés immobiliers du secteur.

Les notaires de Rhône-Alpes ont fait part mercredi de leur note de conjoncture sur les marchés immobiliers du secteur. Selon cette dernière, les volumes de ventes restent dynamiques dans toute la région. Par type de bien, elle révèle en outre que le marché des appartements anciens à l’exception de l’Isère fait quant à lui preuve de plus de dynamisme que celui des maisons.

Le niveau bas des taux d’intérêt, avec des allongements de durée (18,5 ans en moyenne) et des augmentations de montant financé, est un élément explicatif de cette tendance. Les notaires font par ailleurs part d’interrogation quant à l’incidence qu’aura le passage en prélèvement à la source - avec l’impression de gagner moins - qui pourrait jeter un coup de froid sur le désir à devenir propriétaire.

Baisse des prix des maisons dans l’Ain, hausse en Haute-Savoie

Par département, on note que dans l’Ain, les prix de vente sur le marché de la maison sont en baisse, alors même qu’il s’agit là du principal marché de la zone. Les prix des appartements anciens sont en revanche en légère hausse, « qui pourrait résulter d’un repositionnement des acquéreurs sur une autre typologie de biens », note Maître Grosjean, notaire à Gex.

Pour leur part, les prix sont en légère hausse en Haute-Savoie avec une hausse d’environ 2% sur un an pour les appartements et d’environ 1 % pour les maisons. « Dans le neuf, le marché reste soutenu par la demande des particuliers mais cette demande a fortement chuté suivant les secteurs avec - 26 % en moyenne dans le Genevois et l’arc Lémanique alors que Annemasse et le Grand Annecy drainent une forte demande », note Maître Garnier, notaire à Thonon-les-Bains.Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement ne se traduit pas par des baisses de prix

C’est ce qu’a indiqué LPI-SeLoger dans son baromètre mensuel.


Les prix en nette hausse dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

null La progression des prix a été à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne en 2019, selon les Notaires de France. Mais l’incertitude est désormais de mise pour les prochains mois du fait de la crise sanitaire.


Villeurbanne, ville où les prix étaient le plus en hausse avant le confinement

C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances de prix avant confinement. Les prix restaient nettement orientés à la hausse avant le confinement. C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances du marché immobilier avant le 17 mars. Et selon celui-ci, l’orientation des prix des […]


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Immobilier ancien : Guy Hoquet fait le bilan d’une année sous tension

Guy Hoquet l’Immobilier a fait un bilan de l’année 2019 en termes de prix et de ventes, au niveau national et dans les régions.


Immobilier : des tensions qui s’affirment sur les prix dans de nombreuses villes

LPI Seloger a publié cette semaine son baromètre des prix de l’immobilier.


Prix de l’immobilier en hausse dans plusieurs départements de la Région


Dans l’ex-région Rhône-Alpes, les volumes et les prix sont, selon les notaires, en forte hausse, notamment à Lyon et dans la circonscription départementale du Rhône.


Lyon : une année 2019 très dynamique dans l’immobilier ancien

La Chambre du Rhône a dévoilé des premiers chiffres à l’occasion de la présentation vendredi par le CECIM des chiffres du logement neuf dans la Métropole de Lyon.


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


L’activité du marché immobilier à des sommets en 2019 dans le Rhône et à Lyon


Les prix des appartements ont progressé, l’an dernier, de 5,7% à Lyon et de 6,8% dans le Rhône.


La hausse des prix de l’immobilier se renforce sur Lyon, selon LPI-Seloger

La hausse des prix accélère dans de nombreuses villes périphériques des métropoles. Dans la Métropole de Lyon, le phénomène est perceptible dans certaines villes, mais aussi dans la ville centre.


La hausse des prix immobiliers à Lyon dépasse 10% selon Orpi

ORPI a fait un bilan du marché immobilier lyonnais sur l’année 2019.


Lyon : les prix des appartements approchent des 4.500€ le m²


Selon les notaires de France, les prix médians des appartements anciens ont continué d’augmenter en Auvergne-Rhône-Alpes, et notamment à Lyon.


«La clé en 2020 sera la politique bancaire au premier trimestre»


Jean-Marc Torrollion est le président de la FNAIM. Présent jeudi aux vœux de la Chambre du Rhône, nous l’avons interrogé sur la dynamique à venir du marché immobilier en 2020.