La fusion entre Tour Eiffel et Affine est actée

Le traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption d’Affine par la Société de la Tour Eiffel a été signé jeudi.

La fusion entre Société de la Tour Eiffel (« STE ») et Affine RE (« Affine ») a été actée ce jeudi. Le traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption d’Affine par STE annoncé le 28 septembre dernier a en effet été signé ce jeudi. Le projet sera par la suite soumis, le 18 décembre 2018, à l’approbation des assemblées générales extraordinaires des actionnaires des deux sociétés appelées à se réunir. Le traité prévoit une réalisation de la fusion à la même date.

« Les ordres du jour ainsi que les projets de résolutions seront publiés au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires dans les prochains jours. La parité d’échange retenue est d’une action STE pour trois actions Affine. Les commissaires à la fusion, les cabinets Ledouble représenté par Madame Agnès Piniot et Finexsi représenté par Monsieur Olivier Peronnet, désignés par ordonnance du Président du Tribunal de Commerce de Paris, établiront les rapports prévus par la loi sur les modalités de la fusion et sur la valeur des apports. Ces rapports ainsi que l’ensemble des documents d’information relatifs à la fusion seront mis à la disposition des actionnaires », précisent les deux groupes dans un communiqué.

Le projet de fusion reste soumis à des conditions suspensives, à savoir l’enregistrement par l'Autorité des marchés financiers (AMF) du document d'information à destination des actionnaires, mais aussi la décision de cette même Autorité constatant qu'il n'y a pas lieu au dépôt d'une offre publique de retrait en application de l’article 236-6 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, purgée de tout recours avant l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de STE appelée à approuver la fusion. Une autre condition suspensive est l’approbation de la fusion et de la perte corrélative des droits de vote double par l'assemblée spéciale des actionnaires.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’UNPI a fait ses propositions pour le grand débat

La Chambre de Lyon Métropole et du Rhône a présenté ce samedi ses contributions au grand débat, consécutives à une rencontre sur le thème des doléances des propriétaires immobiliers.


Ycone : des logements vendus de 4.500€ à 10.000€ le m²

L’immeuble comprend notamment un luxueux appartement de 215 m², avec une vue imprenable sur la ville de Lyon, mais aussi des logements sociaux.


Les nouvelles mesures sur les syndics mécontentent la FNAIM et l’UNIS

null
Le Premier Ministre, Edouard Philippe, a annoncé mardi des mesures devant l’Autorité de la concurrence sur les syndics. Celles-ci n’ont pas manqué de faire réagir les fédérations nationales, mais aussi leurs représentants au niveau local, comme Patrick Lozano.


Covivio : revenus locatifs en hausse de 3,4%

null
Le groupe a présenté mercredi ses résultats annuels 2018.


Nexity prévoit un ralentissement de la croissance de l’Ebitda en 2019

Les investisseurs ont sanctionné le titre en Bourse, au lendemain de la publication de résultats financiers 2018 très satisfaisants.


Vers un changement dans l’actionnariat de Nexity Conseil et Transaction

L’équipe dirigeante va sans doute devenir l’actionnaire majoritaire de la division, par le biais d’un management buy-out.


Bons résultats pour Icade en 2018, mais les perspectives déçoivent

Le titre a annoncé lundi de bons résultats sur l’année écoulée, mais a été légèrement sanctionné en Bourse de Paris, suite à l’annonce des perspectives 2019.


Mercialys : hausse des loyers facturés de +2,5%

Mercialys a publié mercredi ses résultats 2018. Il va limiter ses développements en 2019.


Foncière Inea : activité en hausse de 15% à 38,4 millions d’euros

La foncière a présenté ce jeudi ses résultats annuels. Plusieurs opérations ont été réalisées dans des métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes, à Lyon, Saint-Étienne, ou Grenoble.


BPCE: résultat net part du groupe de 3,03 milliards d’euros en 2018

Le produit net bancaire publié s’établit, lui, à 24 milliards d’euros sur la période, en hausse de 1,2%.


Amundi fait part de résultats annuels en forte progression

Le groupe a fait état ce matin de résultats en progression de plus de 25%.


Capelli : un chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 26%

Le groupe, anciennement basé en région lyonnaise, a fait état de ses chiffres d’activité à la fin décembre.


Fiducial Real Estate : chiffre d’affaires de 77.3 millions d’euros

L’entité avait fait état d’un chiffre d’affaires de 73.7 millions d’euros sur l’exercice précédent. La progression d’activité s’élève ainsi à 5%.


Immobilière Dassault : revenus locatifs de 4,33 millions d’euros au 4ème trimestre

Immobilière Dassault faisait part mercredi de ses chiffres de revenus.


L’UNPI dresse un bilan de son action en 2018

A l’occasion de sa cérémonie des vœux, la Chambre de l’UNPI du Rhône a dressé un bilan de son action. Était présent le vice-président de la Métropole de Lyon, Michel Le Faou, qui a évoqué dans son discours la question de l’aménagement du territoire.