Appel à projet de 100.000€ pour soutenir des actions pour la solidarité et le climat

Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, n’organisera pas de cérémonie de vœux. L’argent économisé va permettre de financer un appel à projet.

David Kimelfeld va, ce mois-ci, se rendre, comme il l’avait fait en 2018, dans nombre de communes et arrondissements de la Métropole de Lyon, afin d’assister aux cérémonies de vœux organisées par les maires.

Le président de la Métropole indique en effet « privilégier les rencontres directes avec les habitants sur le terrain, en proximité », et n’organisera pas de cérémonie de vœux métropolitaine « qui viendrait inutilement s’ajouter à celles des communes ».

Il a indiqué que les sommes économisées en n’organisant pas l’évènement seront « dédiées, cette année et les suivantes, à des actions concrètes en faveur de la solidarité et du climat ». Il va ainsi profiter de ce début d’année « pour lancer un appel à projets auprès des habitants de la Métropole, pour soutenir toutes celles et ceux qui souhaitent passer de l’envie d’agir à l’action concrète, ou développer leur engagement en matière de solidarité et de climat », indique la Métropole dans un communiqué, les deux combats étant aujourd’hui « essentiels et indissociables ».

Budget de 100.000 euros

Cet appel à projet, qui sera officiellement lancé au premier semestre 2019 avec un budget dédié de 100.000 euros, « favorisera le développement ou l’émergence de solutions originales, innovantes et efficaces, dans de nombreux domaines comme l’alimentation, le chauffage, la mobilité, la gestion des déchets… Les projets soutenus combineront transition solidaire et transition environnementale. Ils permettront d’améliorer le quotidien des citoyens et de réduire leur empreinte environnementale », a indiqué le président de la Métropole.

« Ces actions devront s’adresser à tous, afin de ne jamais opposer ‘fin de mois et fin du monde’. Je porte en effet depuis toujours la conviction qu’il ne peut y avoir de justice sociale sans transition écologique, de même qu’il n’y aura pas de transition écologique sans justice sociale », a ajouté David Kimelfeld

Il a en outre rappelé que la Métropole, terre d’innovation sociale, était « évidemment un territoire propice au développement conjoint de ces deux causes indissociables ». « Je crois beaucoup en la mobilisation de la société civile, habitants, associations… pour innover ou faire mieux connaitre des initiatives existantes », a-t-il indiqué.

« Le développement économique de notre territoire constitue la base de notre modèle, mais ne doit se faire ni au détriment de certains ni au détriment des générations futures. A l’heure où beaucoup d’entre nous s’interrogent sur leur avenir ou l’avenir de leurs enfants, je veux les assurer de ma détermination à tout entreprendre, au poste qui est le mien, pour apporter les réponses qu’ils sont en droit d’attendre tant en matière d’emploi, que de mobilité, de qualité de vie, … », a conclu David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.







Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


DPE : performances diverses au sein des villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

NamR a classé les villes les mieux classées en Auvergne-Rhône-Alpes en matière de performance énergétique.


Plattard présente sa démarche RSE

Le groupe a dévoilé sa démarche de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) et dévoilé sa nouvelle feuille de route pour 2022/2026.


La Ville de Lyon impose des mesures de sobriété énergétique aux commerçants

Les portes des magasins ne pourront plus rester ouvertes lorsque la climatisation fonctionne.


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Une carte en ligne pour trouver les lieux frais de la Métropole

Face aux phénomènes d’ilots de chaleur urbains, la Métropole s’est dotée d’une carte listant les lieux de fraicheur.


Le «Booster du réemploi» récemment lancé en Auvergne-Rhône-Alpes

Différents acteurs se sont réunis il y a une dizaine de jours à la Confluence à Lyon pour le lancement de cette démarche visant à accroitre l’utilisation de matériaux de réemploi dans les chantiers.


Lyon retenue dans les 100 villes européennes climatiquement neutres en 2030

La Commission européenne a retenu la ville au sein de ce programme visant à la neutralité carbone. Toutefois, l’opposition regrette l’absence de candidature de la Métropole.


Label bas carbone pan-européen : Bureau Veritas rejoint l’initiative

Ce futur label bas carbone pan-européen annoncé à l’occasion du MIPIM vise à promouvoir la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie.


La Métropole de Lyon promeut l’utilisation de la prime Air-Bois

nullCe dispositif vise à accompagner financièrement les ménages souhaitant renouveler leur appareil de chauffage à bois non-performant. La collectivité a récemment triplé le montant de la prime pour les foyers aux revenus les plus modestes.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.


La Ville de Lyon lance un appel à projet pour le « Chalet du parc »

Situé au coeur du parc de la Tête d’Or, cet édifice qui fut exploité en tant que restaurant et lieu de réception jusqu’en 2013 va faire l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt, afin de sélectionner un porteur de projet pour le rénover et lui redonner vie.


Le label R2S *** pour le Campus Région du numérique

Le vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche, à l’innovation, au numérique et aux fonds européens a reçu ce prix ce lundi.


Bruno Bernard et Grégory Doucet en déplacement au MIPIM

nullLes deux élus participeront, durant les prochains jours, à ce grand rendez-vous de l’immobilier.


Symbiote alerte sur des pertes d’environ 13.000 emplois

nullLe syndicat multi branches des industries et des opérateurs de la transition énergétique a fait part de licenciements massifs depuis 6 mois avec une estimation de pertes d’environ 13.000 emplois. Il a adressé en ce sens une lettre ouverte au ministère.


«Lyon Éco Énergie +», un dispositif pour les éco-investissements des entreprises

La Métropole de Lyon a annoncé lancer ce nouveau dispositif d’aides.