Un niveau d’activité inédit pour l’ANAH en 2018

L’agence nationale pour l’habitat a présenté lors de sa cérémonie des vœux, fait état d’un niveau d’activité sans précédent.

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) organisait ce mardi sa cérémonie des vœux, en présence du ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, de la présidente du conseil d'administration, Nathalie Appéré, et de la directrice générale, Valérie Mancret-Taylor. Une présentation des principaux résultats de l'activité 2018 de l’Anah et des objectifs 2019 a ainsi eu lieu, permettant de montrer un niveau d’activité sans précédent.

94.081 logements ont en effet rénovés, l’Agence ayant engagé 700,4 millions d’euros, soit un équivalent de 23.489 emplois préservés et/ou créés. « Près de 60% des logements ont été rénovés à l’initiative des collectivités dans le cadre de 753 opérations programmées d’amélioration de l’habitat », précise l’agence.

Avec 62 345 logements rénovés, la résorption des « passoires énergétiques » a ainsi pu se poursuivre, pour un montant de 527,1 millions d’euros. La nouvelle aide « Habiter Mieux Agilité », a bénéficié à 9.047 ménages modestes, propriétaires d’une maison individuelle. « En tout, depuis sa mise en œuvre, le programme Habiter Mieux aura permis à 305.476 ménages de retrouver du confort énergétique », note l’agence.

12.197 logements indignes et très dégradés réhabilités

12.197 logements indignes et très dégradés ont été réhabilités l’an dernier grâce à l’intervention de l’Agence. Le chiffre s’élevait, en 2017 à 11.290. Le montant de ces interventions se monte à 126,2 millions d’euros. On notera également la réalisation de 33 opérations de résorption de l’habitat insalubre pour un montant de 13 millions d’euros.

L’une des autres actions de l’agence, à savoir l’action en faveur des copropriétés en difficultés et fragiles, est en net progrès avec 21.074 logements aidés, pour un montant de 66,1 millions d’euros.. L’Agence poursuivra cette dynamique sous l’impulsion du plan « Initiative Copropriétés » qu’elle pilote.

On notera que 16.985 logements ont par ailleurs été aménagés pour des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, et ce pour un montant de 57,4 millions d’euros. L’État précise qu’en 2019, l’objectif sera doublé afin de répondre à cette demande d’adaptation.

4.560 logements à loyers maîtrisés ont en outre été mis au cours de l’année écoulée sur le marché, à la faveur de l’incitation des propriétaires bailleurs à louer leur logement de manière solidaire, en contrepartie d’avantages fiscaux et d’aides aux travaux, si nécessaire. Et 4.425 logements ont été rénovés avant d’être loués à loyers maîtrisés.

L’Anah contribue aux 4 grands programmes nationaux

L’Anah a en outre pu pleinement contribuer aux 4 grands programmes nationaux qui visent à réduire la fracture territoriale, sociale et énergétique, à savoir «Initiative copropriétés », « Action Coeur de Ville », « Habiter Mieux » ou « Revitalisation des centres-bourgs ».

Concernant « Initiative copropriétés », le plan lancé en octobre dernier est piloté par l’Anah. 14 territoires sont en suivi national, dont deux sont situés en Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir Vaulx-en-Velin et Grenoble. De nouvelles aides sont proposées aux collectivités: gestion urbaine de proximité, bonus travaux, aide au redressement, aide à la gestion, financement des travaux d’urgence. L’engagement de l’Anah s’élève à 2 milliards d’euros sur 10 ans.

Concernant « Action Cœur de ville », 222 conventions ont été signées avec les villes engagées dans ce plan. 72 opérations d’amélioration d’habitat sont lancées, et 100 millions d’euros ont été engagés. 64 chefs de projets ont été recrutés grâce au financement de l’Anah.

Concernant la revitalisation des centres-bourgs. Les 53 conventions sont signées. 46 opérations d’amélioration d’habitat–revitalisation rurale sont lancées, avec un montant de 8 millions d’euros engagés. 15 chefs de projets ont été recrutés grâce au financement de l’Anah.

Sur le front de « Logement d’Abord », l’Anah participe au plan en contribuant à la création d’un marché locatif accessible aux personnes mal logées ou en difficulté. 1.518 primes d’intermédiation locative ont été versées aux propriétaires bailleurs qui font le choix de cette gestion locative solidaire. Les 23 collectivités engagées dans la mise en oeuvre accélérée du plan ont permis la mise sur le marché à un loyer abordable de 1.153 logements conventionnés sans travaux, 187 logements conventionnés avec travaux. 100 primes d’intermédiation locative ont été versées.

Sur le front du plan de rénovation énergétique des bâtiments, l’Anah poursuit son programme « Habiter Mieux », sous une bannière commune lancée en septembre dernier, « FAIRE tous éco confortables ».

Un budget d’intervention de 874,1 millions d’euros

En 2019, le potentiel de rénovation s’élève à 120.000 logements avec un budget d’intervention de 874,1 millions d’euros pour l’ANAH, afin de permettre d’atteindre cet objectif. L’agence « poursuit sa transformation numérique et organisationnelle afin d’être plus performante en termes de services aux particuliers, d’accompagnement des collectivités dans leurs projets et d’animation de son réseau décentralisé », note le ministère du logement dans un communiqué.

Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, est satisfait de ces chiffres et perspectives : «ces résultats sont très encourageants. Et je sais qu’ils montrent que l’Agence est en mesure d’aller plus loin en 2019. En 2019, le premier sujet, et peut-être le principal défi, c’est la rénovation énergétique. C’est un sujet qui est autant social qu’écologique. C’est un sujet qui concerne aussi bien la lutte contre la précarité que la lutte contre le réchauffement climatique. »

Nombreux challenges

En 2018, « l’agence a enfin poursuivi et réussi sa transformation numérique, améliorant ainsi la qualité de service auprès de ses bénéficiaires. 2019 s’ouvre avec de nombreux challenges – tenir des objectifs quantitatifs importants et le faire en partenariat avec tous les acteurs engagés en faveur de l’amélioration de l’habitat privé et, le faire sur tous les champs de ses missions : traitement de l’habitat indigne, rénovation énergétique, redressement des copropriétés dégradées, aide au maintien à domicile des personnes âgées et en situation de handicap et remise sur le marché de logements vacants », a déclaré Nathalie Appéré présidente du conseil d’administration de l’Anah.

Valérie Mancret-Taylor, qui dirige l’Anah depuis janvier 2018, rappelle que, «pour faire face au défi ambitieux de la rénovation énergétique, en 2018 l’Anah a initié un nouveau mode de faire avec la création de la Team Pro Habiter Mieux. Les réalisations de cette équipe en termes de services innovants aux particuliers sont d’ores et déjà effectives avec ‘Action Habitat Travaux’, du groupe La Poste et le ‘plan chauffage performant pour tous’ d’Engie Home Service. Par ailleurs, pour améliorer son service aux particuliers, l’Anah a réussi sa transformation pour devenir une agence plus agile et lisible. Les propriétaires occupants et les syndicats de copropriétaires peuvent désormais faire leur dossier de demande d’aides aux travaux en ligne sur monprojet.anah.gouv.fr. Son offre de service aux particuliers est clarifiée avec le design de ses aides aux travaux ‘Habiter Facile’ pour l’adaptation, « Habiter Sain » pour la rénovation, ‘Habiter Serein’ pour la transformation. Pour les propriétaires bailleurs, le contrat ‘Louer Mieux’ remplace la dénomination « conventionnement avec ou sans travaux ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La démolition de la barre I à Mermoz, 1er acte du NPNRU dans la Métropole

null
GrandLyon Habitat a lancé ce lundi la première action visible du renouvellement urbain dans le quartier de Mermoz sud, avec la démolition d’une partie du bâtiment I situé au 1 rue Albert Morel.


ABC HLM : Bertrand Prade, nouveau président

null

Le directeur général de Lyon Métropole Habitat succède à Christine Juilland.


Saint-Priest : pose de la première pierre de la résidence Oasis

null
Cette première résidence constitue le premier habitat locatif participatif créé en co-conception avec ses futurs résidents seniors, avec 40 logements situés au cœur de Saint-Priest.


Convention entre Action Logement et Saint-Etienne Métropole

Cet accord cadre signé la semaine dernière vise à favoriser le logement des salariés.


Renouvellement urbain de Mermoz Sud : de l’emploi pour les habitants

Des habitants vont bénéficier des emplois générés par les travaux de renouvellement urbain du quartier.


GrandLyon Habitat va planter 600 arbres d’ici 2025

L’opération s’inscrit dans la charte de l’Arbre, initiée par la Métropole de Lyon.


Nouvelle gouvernance et nouveau nom pour le GIE Est Habitat

Le groupement d’intérêt économique porté par 4 structures, dont le bailleur Est Métropole Habitat, a dévoilé en cours de semaine dernière sa nouvelle identité, « Le GIE la ville autrement »


Signature de la convention NPNRU de Saint-Etienne Metropole

Gaël Perdriau et les représentants de l’ANRU ont procédé jeudi à la signature de la convention portant sur les projets métropolitains compris au sein du nouveau programme national de renouvellement urbain.


LPA & Co : le parking partagé vise maintenant les bâtiments tertiaires

null
Le service de parking partagé lancé il y a un an par Lyon Parc Auto rencontre un vrai succès. Mais il est essentiellement basé sur des places de parking appartenant à des bailleurs sociaux. L’enjeu pour demain : séduire les entreprises encore hésitantes à louer leurs emplacements.


Festival international du logement social à Lyon, du 4 au 8 juin

Celui-ci est organisé par AURA HLM, Housing Europe, et la Métropole de Lyon.


La Métropole de Lyon réfléchit à la création d’un OFS

Cet organisme foncier pourrait permettre d’apporter une nouvelle réponse à la hausse des prix de l’immobilier dans le neuf en dissociant le foncier et le bâti.


Les ventes en bloc de logements ont décroché en 2018 à Lyon

La faiblesse des ventes aux bailleurs sociaux, due à l’absence de produits, explique cette nette chute de ce segment de marché.


Vieux Lyon : GrandLyon Habitat rénove la résidence Tramassac

null
L’office public de l’habitat métropolitain réalise une rénovation urbaine complexe en secteur UNESCO.


Le plan bâtiment durable travaille sur la rénovation du parc locatif privé

Le plan bâtiment durable lance un groupe de travail pour favoriser la rénovation du parc locatif privé. Il sera animé par des représentants de l’UNPI et de Soliha.


Immobilier accessible : Orsol réalise sa 1ère opération à Villeurbanne

L’organisme de foncier solidaire d’Auvergne-Rhône-Alpes créé en fin d’année dernière va réaliser sa première opération dans la ville, afin de proposer des logements moins chers à l’achat.