Des milliers de plantations au sein du PIPA

Le PIPA a pris la décision de planter 22.000 végétaux et 1.000 arbres.

Le PIPA a depuis sa création adopté une politique de gestion environnementale et sociétale engagée. Le parc a été le premier parc industriel européen à obtenir la certification ISO 14001, l’enregistrement EMA (Eco Management Audit) au début des années 2000, et le label LUCIE aligné sur la norme ISO 26000 pour son engagement en matière de politique RSE.

Consécutivement à l’inauguration il y a quelques mois de la ZAC de la Baccolanche, qui offre 107 hectares supplémentaires pour accueillir de nouvelles entreprises, le PIPA a pris la décision de planter 22.000 végétaux et 1.000 arbres, favorisant les essences indigènes.

Une technique innovante

« Afin de favoriser la biodiversité, une technique innovante de bio-dynamisation contrôlée des sols via le développement des bactéries indigènes a été privilégiée. Celle-ci a pour but de provoquer l’accroissement de bactéries stabilisatrices d’azote et de phosphore ainsi que des mycorhizes, des champignons qui favorisent la captation d’eau par la plante », note le PIPA dans son communiqué.

« Pour développer plus rapidement un ensemble de bactéries dans les sols et le système racinaire des plantes, il a été nécessaire d’importer de la matière organique, des copeaux, du broyat forestier et des produits d’élagage. Dès que la fusion entre les racines et le sol opère, ces dernières deviennent pérennes », ajoute le parc.

En favorisant la biodiversité, cette innovation technique démontre une nouvelle fois, selon le parc, la performance environnementale du PIPA et de son aménagement durable.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le MIPIM a ouvert ses portes

Le salon international de l’immobilier a lieu à Cannes du 12 au 15 mars 2019. La Métropole de Lyon est présente sur le stand OnlyLyon


Argonnay : VEFA d’un bâtiment à Postimmo par 6eme Sens Immobilier

L’immeuble développera une surface de 7.600m² et sera dédié au tri des colis et courriers.


Des milliers de plantations au sein du PIPA

Le PIPA a pris la décision de planter 22.000 végétaux et 1.000 arbres.


Workman Turnbull s’installe dans la Tour Part-Dieu

Le groupe a en outre annoncé l’arrivée de Jérémy Masson en tant que gestionnaire technique junior. La structure veut ainsi étendre ses activités en dehors de l’Ile de France.


Paredes regroupe son usine et son stock central à Saint-Quentin-Fallavier

null


« CIEL », le salon de l’immobilier d’entreprise de Lyon, se tiendra les 19 et 20 juin


La CCI lance la première édition du CIEL, « Carrefour de l’Immobilier d’Entreprise à Lyon ».


Perial AM ambitieux pour 2019

Le groupe a fait un point sur sa collecte 2018 et dévoilé ses ambitions pour 2019.


L’aire métropolitaine de Lyon attire toujours plus d’entreprises

null
L’Aderly, l’agence de développement de la région lyonnaise qui opère sur la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Métropole, a accompagné davantage de projets qu’en 2017.


Un salon de l’immobilier d’entreprise à Lyon en 2019

Le président de la CCI, Emmanuel Imberton, a annoncé la tenue prochaine d’un salon de l’immobilier d’entreprise, afin de maintenir le dynamisme du marché immobilier observé en 2018.


Le marché lyonnais porté par le « retour des méga-deals », analyse BNP

BNP Paribas Real Estate Transaction a, dans une étude, commenté les chiffres du marché de l’immobilier d’entreprises à Lyon.


Pour David Kimelfeld, la Métropole doit continuer ses acquisitions foncières

null
La conférence de la FNAIM Entreprises accueillait lundi le président de la Métropole, qui est intervenu sur le thème de l’industrie.


DCB International : toujours de nombreux projets à Lyon

null
Tandis que sa filiale dédiée à la logistique – DCB Logistics – , annonçait cet automne avoir engrangé en peu de temps 450.000 m² de projets, le promoteur lyonnais semblait plus discret sur le tertiaire. En apparence seulement puisque de nombreux projets sont en cours de maturation, à Villeurbanne, Lyon et Limonest.


Investissement : 1,2 milliard d’euros investis sur Lyon

L’année écoulée aura marqué un record pour l’investissement en immobilier de bureaux.


Immobilier logistique : 2018, année record depuis 10 ans

Le marché a dépassé, sur l’année écoulée, la barre des 400.000 m².


« Lyon a de très bons fondamentaux »

null
Frédéric Bôl est le président de l’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier.