L’Anah apporte sa contribution au Grand Débat National

L’agence nationale pour l’habitat a apporté sa contribution en matière d’amélioration de l’habitat privé.

La présidente de l’Anah a transmis au président de la République une contribution de l’agence sur les enjeux, les opportunités et les perspectives en faveur de l’amélioration de l’habitat privé et de la rénovation énergétique des logements, dans le cadre du Grand Débat National.

Le logement est important car constituant en effet le premier poste de dépense des ménages modestes. Il constitue « un facteur important d’intégration sociale et de dignité individuelle dont il est fondamental de se saisir », indiqué l’Anah, et est un enjeu majeur pour la transition écologique de notre pays au travers notamment de la lutte contre les « passoires énergétiques ». L’agence souligne également qu’il s’agit là d’un enjeu de cohésion sociale grâce à l’adaptation des logements à la perte d’autonomie « pour favoriser le maintien à domicile de nos aînés ». « C’est enfin un enjeu de cohésion territoriale en investissant dans la qualité de vie et l’attractivité de territoires très divers », a indiqué l’agence.

La rénovation de l’habitat privé, orchestrée aujourd’hui par l’Anah, permet donc aux ménages précaires d’améliorer leur logement et de réaliser des gains structurels de pouvoir d’achat. Elle permet donc de maintenir un parc de logements décents et sains tout en réduisant la dépendance énergétique. La politique de l’habitat privé doit donc, selon l’agence, répondre au défi majeur de moderniser les « manières de faire », afin d’accompagner plus de ménages à s’engager dans une démarche de travaux.

L’Anah « confirme ainsi sa mobilisation afin d’améliorer l’information et l’orientation des ménages, simplifier les dispositifs et les démarches, renforcer la lisibilité des aides publiques et réduire les restes à charges, et notamment ceux en faveur de la rénovation énergétique, sans rien sacrifier de la qualité de l’accompagnement des ménages ».

Moyens supplémentaires

Elle va en outre déployer des moyens supplémentaires, suite au conseil d'administration du 13 mars, pour améliorer l’accompagnement des ménages modestes dans leur démarche d’audit énergétique et pour accélérer la lutte contre l’habitat indigne. Il faut dire que l’agence bénéficie d’un budget 2019 en hausse de 9,3% par rapport au budget 2018, à 874,1 millions d’euros.

Des départements pilotes vont être prochainement retenus afin de permettre à des ménages modestes de bénéficier d’un audit énergétique pris en charge financièrement afin qu’ils puissent disposer d’un état des lieux qui leur permettra à terme de s’engager dans des parcours de travaux accompagnés.

6 territoires prioritaires, à savoir la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, l’Essonne, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et le Nord, bénéficieront par ailleurs de 7 millions d’euros supplémentaires, mobilisés pour accélérer la lutte contre l’habitat indigne.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CAPEB Rhône engagée contre les arnaques à la création d’entreprise

Avec la hausse des créations d’entreprises, la confédération regroupant les structures artisanales du bâtiment note une hausse des arnaques visant ces nouvelles structures. L’organisation veut accompagner les créateurs.


Gérard Collomb va inaugurer la Maison pour tous des Rancy

Après avoir rencontré mardi le président de la République, Emmanuel Macron, le maire de la Ville inaugurera et visitera ce mercredi les nouveaux espaces de la Maison pour Tous – Salle des Rancy.


L’Anah apporte sa contribution au Grand Débat National

L’agence nationale pour l’habitat a apporté sa contribution en matière d’amélioration de l’habitat privé.


Travail illégal : l’État et les acteurs du BTP signent une convention

Les principales fédérations et le préfet de Région ont signé mercredi à Vaulx-en-Velin un engagement pour le lutte contre le travail irrégulier en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vieux Lyon : GrandLyon Habitat rénove la résidence Tramassac

null
L’office public de l’habitat métropolitain réalise une rénovation urbaine complexe en secteur UNESCO.


«Un climat morose qui se confirme en ce début d’année»

Dominique Guiseppin est le président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes. Nous évoquons l’activité des petites entreprises du bâtiment.


PLU-H, foncier, commande publique: les craintes de BTP Rhône pour 2019

Pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la fédération, son président, Samuel Minot, a tiré le bilan de 2018 et fait part de ses inquiétudes pour 2019.


L’UNPI dresse un bilan de son action en 2018

A l’occasion de sa cérémonie des vœux, la Chambre de l’UNPI du Rhône a dressé un bilan de son action. Était présent le vice-président de la Métropole de Lyon, Michel Le Faou, qui a évoqué dans son discours la question de l’aménagement du territoire.


En 2019, un nouveau siège et un changement de bureau pour la CAPEB Rhône

null
Arrivé au terme de son mandat, Sylvain Fornes quittera cette année la présidence de l’organisation. La livraison du nouveau siège local de la confédération sera quant à elle réalisée au 2ème semestre.
» Ralentissement de la croissance dans l’artisanat du bâtiment


Logement des salariés : Action Logement va mobiliser 9 milliards d’euros

Le groupe vise par de plan à accompagner les salariés les plus pauvres dans l’accès au logement.


Transition énergétique : les fédérations du bâtiment se félicitent du moratoire

La CAPEB a dans un communiqué indiqué accueillir favorablement les mesures d’apaisement annoncées par le Premier ministre et l’ouverture d’un dialogue constructif sur cette question.


Reprise d’activité fragile pour l’artisanat régional

Les indicateurs stagnent par rapport au trimestre précédent, selon les CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB veut un maintien du taux réduit de TICPE pour le bâtiment

null
La suppression de cet avantage est prévue dans le projet de loi de finances pour 2019.


Vers un OPCO de la construction ouvert à toutes les branches

La CAPEB, la CNATP, la FFB, la FNSCOP, la FNTP, la CFE-CGC-BTP, la CFTC, la CGT- FO, la FNSCBA-CGT du Bâtiment et des Travaux Publics ont transmis en ce sens un communiqué commun.


La FFB veut le maintien des CMA départementales

Dans le cadre du projet de loi PACTE, la fédération s’oppose à une régionalisation forcée des Chambres de Métiers et de l’Artisanat.