L’Anah apporte sa contribution au Grand Débat National

L’agence nationale pour l’habitat a apporté sa contribution en matière d’amélioration de l’habitat privé.

La présidente de l’Anah a transmis au président de la République une contribution de l’agence sur les enjeux, les opportunités et les perspectives en faveur de l’amélioration de l’habitat privé et de la rénovation énergétique des logements, dans le cadre du Grand Débat National.

Le logement est important car constituant en effet le premier poste de dépense des ménages modestes. Il constitue « un facteur important d’intégration sociale et de dignité individuelle dont il est fondamental de se saisir », indiqué l’Anah, et est un enjeu majeur pour la transition écologique de notre pays au travers notamment de la lutte contre les « passoires énergétiques ». L’agence souligne également qu’il s’agit là d’un enjeu de cohésion sociale grâce à l’adaptation des logements à la perte d’autonomie « pour favoriser le maintien à domicile de nos aînés ». « C’est enfin un enjeu de cohésion territoriale en investissant dans la qualité de vie et l’attractivité de territoires très divers », a indiqué l’agence.

La rénovation de l’habitat privé, orchestrée aujourd’hui par l’Anah, permet donc aux ménages précaires d’améliorer leur logement et de réaliser des gains structurels de pouvoir d’achat. Elle permet donc de maintenir un parc de logements décents et sains tout en réduisant la dépendance énergétique. La politique de l’habitat privé doit donc, selon l’agence, répondre au défi majeur de moderniser les « manières de faire », afin d’accompagner plus de ménages à s’engager dans une démarche de travaux.

L’Anah « confirme ainsi sa mobilisation afin d’améliorer l’information et l’orientation des ménages, simplifier les dispositifs et les démarches, renforcer la lisibilité des aides publiques et réduire les restes à charges, et notamment ceux en faveur de la rénovation énergétique, sans rien sacrifier de la qualité de l’accompagnement des ménages ».

Moyens supplémentaires

Elle va en outre déployer des moyens supplémentaires, suite au conseil d'administration du 13 mars, pour améliorer l’accompagnement des ménages modestes dans leur démarche d’audit énergétique et pour accélérer la lutte contre l’habitat indigne. Il faut dire que l’agence bénéficie d’un budget 2019 en hausse de 9,3% par rapport au budget 2018, à 874,1 millions d’euros.

Des départements pilotes vont être prochainement retenus afin de permettre à des ménages modestes de bénéficier d’un audit énergétique pris en charge financièrement afin qu’ils puissent disposer d’un état des lieux qui leur permettra à terme de s’engager dans des parcours de travaux accompagnés.

6 territoires prioritaires, à savoir la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, l’Essonne, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et le Nord, bénéficieront par ailleurs de 7 millions d’euros supplémentaires, mobilisés pour accélérer la lutte contre l’habitat indigne.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Écoles, collèges : performance énergétique et piétonisation, priorités de la Métropole

La piétonisation aux abords des établissements scolaires a été lancée dès cet été de manière prioritaire. La Métropole va également lancer un audit en matière de performance énergétique des collèges.


Les chantiers reprennent dans la Métropole de Lyon


BTP Rhône et le président de la collectivité organisaient ce mardi une visite presse sur deux chantiers à savoir la promenade Moncey et la construction du nouveau bâtiment du CIRC, pour faire un point sur l’impact de la crise du Covid-19.


Covid-19 : le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers

Le secteur a alerté le gouvernement et demande un arrêt temporaire des chantiers afin de s’organiser.


L’indice IPEA en hausse de 0,2% au 4ème trimestre

Les prix des travaux d’entretien-amélioration des bâtiments augmentent dans la même mesure qu’au trimestre précédent. Cette parution intervient quelques jours après celle du climat des affaires dans le bâtiment, ressorti stable à un haut niveau.


Fin d’année en demi-teinte pour l’artisanat du bâtiment dans la région

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part ce mardi de son point de conjoncture trimestriel.


Rénovation énergétique: les fédérations prônent l’interdiction de la prospection téléphonique

La FFB et la CAPEB ont, dans un communiqué commun, déclaré vouloir des mesures d’interdiction de la prospection par voie téléphonique réalisée par des centres d’appels.


Worldskills 2023 : le comité de coordination est créé


La création de ce comité nommé « Génération Lyon 2023 » a été réalisée mercredi à l’occasion du lancement du compte à rebours de ces olympiades des métiers. Les sélections régionales se dérouleront ce trimestre.


Ecoreno’v : nouvel effort de la Métropole pour le dispositif


Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a annoncé ce jeudi une rallonge de 10 millions d’euros pour le dispositif d’écorénovation.


Inscriptions record aux sélections régionales Worldskills

Le bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes totalise 343 inscrits des 1088 candidats.


Rénovation énergétique : l’État veut rétablir la confiance

Trois ministres ont présenté mardi les actions pour renforcer la lutte contre la fraude, améliorer l’information des consommateurs et rétablir la confiance en matière de rénovation énergétique.


La construction bois adoptée dans les lycées d’Auvergne-Rhône-Alpes

La vice-présidente de la Région était vendredi à Villefranche-sur-Saône aux côtés de Fibois 69 et de nombreux professionnels du secteur.


Déjà plus de 11.000 logements financés pour une rénovation Ecoréno’v

Plus de 184 millions d’euros de travaux ont été cumulés depuis le début du dispositif, qui a été lancé en 2015.


« Garantir l’équité »

Eric Fournier est le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il participait ce jeudi en présence du ministre chargé de la Ville et du logement à une réunion de concertation portant sur le SPPEH. Nous l’avons interrogé à cette occasion sur le déploiement de ce service public, et sur les annonces réalisées par Julien Denormandie.