Les derniers jours du périphérique à 90 km/h

Lundi, la vitesse maximum sur l’ensemble du boulevard périphérique Laurent Bonnevay sera limitée à 70 km/h contre 90 km/h.

Dès ce lundi à 6 heures du matin, la vitesse maximum sur l’ensemble du boulevard périphérique sera abaissée. Auparavant fixée à 90 km/h, la vitesse y sera désormais limitée à 70 km/h, depuis la porte de Valvert jusqu’à la jonction avec l’autoroute A7 à Saint Fons. Le président de la Métropole, David Kimelfeld, avait annoncé cette mesure à l’automne dernier. La décision devrait augmenter le temps de parcours d’un automobiliste en moyenne de seulement de 2 minutes. La baisse à 70 km/h s’étend même, depuis quelques jours, en amont du boulevard périphérique, sur l’autoroute A6, à partir de Limonest jusqu’au Valvert, alors même que des travaux interviennent sur l’axe.

La qualité de l’air en ligne de mire

L’objectif de la mesure est notamment d’améliorer la qualité de l’air, a rappelé la Métropole jeudi dans un communiqué. Selon Atmo AURA, la baisse de la vitesse de circulation a un effet significatif sur les émissions de dioxyde d’azote (NO2), l’un des principaux polluants que l’on retrouve pendant les épisodes de pollution de l’air. L’autre effet positif sera un bruit moindre à proximité du boulevard, ainsi qu’une meilleure fluidité du trafic et donc une baisse de l’accidentologie.Les autres effets positifs de cette mesure seront la diminution du bruit pour les habitants des 30 000 logements situés non loin de cet axe.

«Un abaissement de la vitesse autorisée permet de diminuer les émissions de polluants de l’air. Cette décision vient donc s’ajouter aux actions que mène la collectivité en faveur de la qualité de l’air dans le cadre de son plan Oxygène déclare le Président de la Métropole de Lyon. La création d’une zone à faibles émissions, en place depuis le début de l’année, ainsi que la transformation de 16 km de l’autoroute A6/A7 en boulevard urbain apaisé sur lequel, là aussi, la vitesse autorisée sera de 70 km/h s’inscrivent également dans la politique volontariste que nous menons pour diminuer la pollution et améliorer la qualité de l’air que respirent les habitants de notre territoire. Cette amélioration de la qualité de l’air est non seulement profitable à chacun mais elle est aussi un outil pour l’attractivité de notre territoire. Aujourd’hui en effet, l’un des premiers critères sur lesquels se fonde une entreprise pour s’installer sur un territoire est la qualité de l’air qu’on y respire», a indiqué David Kimelfeld.

Un bilan sera effectué en fin d’année

La Métropole précise qu’un bilan en termes de baisse de pollution et de diminution du bruit sera effectué en fin d’année, afin de mesurer de façon précise l’impact de la mesure et l’adapter si nécessaire.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement d’une plateforme pour la qualité de l’air, «Air’Attitude»

L’observatoire ATMO Auvergne-Rhône-Alpes a lancé cette plateforme collaborative avec pour objectif que chacun puisse contribuer à améliorer la qualité de l’air et l’environnement.


Une démographie dynamique dans la périphérie des grandes villes de la région

L’INSEE a fait part d’une étude qui révèle que la population croît fortement dans les couronnes des grandes et très grandes aires d’attraction des villes.


Castex et Wauquiez signent le plan de relance Etat-Région

3 milliards d’euros d’investissements sont prévus au total dans ce plan dans les deux ans à venir.


Fin de la pédagogie pour les voies de covoiturage M6/M7

null
Les automobilistes seuls à bord de leur véhicule et empruntant ces voies pourront, dès ce lundi, être verbalisés.


Vers davantage de sécurité pour le Boulevard Urbain Est

La Métropole de Lyon et la ville de Vaulx-en-Velin ont annoncé mettre en place des mesures immédiates, suite au décès d’un cycliste.


La définition de « logement décent » élargie

Ceci va permettre d’exclure les premières passoires énergétiques du marche locatif.


Les professionnels de l’événementiel en quête de visibilité

Ceux-ci souhaitent une date prévisionnelle et de modalités de réouverture des activités événementielles.


La Région soutient un centre superviseur urbain mutualisé

La Région s’engage à hauteur de 100.000 euros pour le futur centre superviseur urbain mutualisé de 5 communes du sud-ouest lyonnais : Grigny, Pierre-Bénite, Vernaison, Charly et Saint-Genis-Laval.


28 millions d’euros de travaux immobiliers pour les policiers du Rhône

La démarche, qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, portera sur la réalisation de projets de rénovation et de modernisation des bâtiments de la police nationale.


La ligne de bus express 15E mise en service entre Gare d’Yvours et Bellecour

null
Cette nouvelle ligne offre désormais une desserte du sud-ouest lyonnais via la voie métropolitaine M7.


Auvergne-Rhône-Alpes approche des 8 millions d’habitants

null L’INSEE a fait part ce jour des populations légales des territoires, dont ceux des régions et des départements.


Saint-Étienne poursuit son rebond démographique

La préfecture de la Loire compte aujourd’hui plus de 175.000 habitants, et conforte un peu plus sa position de deuxième ville d’Auvergne Rhône-Alpes.


Nouvelle réunion sur la liaison Lyon – Saint-Étienne

La préfecture a fait un point sur la poursuite des projets d’amélioration des déplacements multimodaux entre les métropoles de Lyon et Saint-Étienne.


L’aide aux loyers et prêts immobiliers prolongée et élargie

Cette aide exceptionnelle avait été mise en place par Action Logement pour les salariés fragilisés par la crise.


Une concertation engagée entre le gouvernement et Action Logement

Le ministère du logement, le ministère des comptes publics et Action Logement engagent une concertation au service de la relance économique et sociale, et de la transformation du groupe.