Bâtiment et handicap : une journée avec le ministre du logement

Alain Chapuis, référent national accessibilité au sein de la fédération française du bâtiment, a partagé sa journée de travail avec Julien Denormandie dans le cadre de Duoday.

Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, a invité le 16 mai dernier Alain Chapuis, le référent national accessibilité au sein de la fédération française du bâtiment (FFB), à partager sa journée de travail dans le cadre de « Duoday ». Ce fut ainsi l'occasion pour le dirigeant d'une menuiserie implantée dans la Loire, par ailleurs lui-même en situation de handicap, et référent prévention-accessibilité de la FFB Auvergne Rhône-Alpes, « d'aborder les questions liées à l'accessibilité des logements et l'intégration de personnes en situation de handicap au sein des entreprises du bâtiment », note la fédération dans un communiqué.

Le « DuoDay », est une journée « vis ma vie » organisée chaque année dans toute l'Union européenne, qui a permis la formation de 13.000 duos en France entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. L’objectif d’une telle journée est de poser des jalons pour avancer en matière d'inclusion, alors que le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois supérieur à la moyenne nationale.

C'est le ministère du logement qui a pris contact avec Alain Chapuis pour lui proposer de vivre une journée aux côtés de Julien Denormandie. « J'ai tout particulièrement apprécié l'accueil simple du Ministre, qui m'a permis d'assister à l'ensemble des rendez-vous de sa journée. Une belle occasion de découvrir ses problématiques quotidiennes et d'échanger librement, en particulier pendant nos déplacements en voiture entre chaque rendez-vous », a indiqué Alain Chapuis, qui compte bien associer la FFB à la prochaine édition de DuoDay 2020. Quatre autre membres du gouvernement ont formé un tel duo au cours de cette journée. Tous se sont retrouvés au restaurant les Petits Plats de Maurice (photo) dans le XIème arrondissement de Paris, géré par l'Association pour l'insertion et la réinsertion professionnelle et humaine des handicapés (ANRH).

Alain Chapuis s'est réjoui des révisions de la loi ELAN, votée en novembre dernier. « Alors que certaines associations représentant des personnes handicapées militaient pour l'obtention de 100% de logements accessibles pour toute nouvelle construction, nous avons pu alerter sur les effets pervers d'une telle mesure, qui auraient considérablement augmenté le coût de la construction et empêché nombre de primo-accédants de devenir propriétaires de leur logement. C'est pourquoi le taux de 20% nous est apparu plus équilibré, d'autant que les handicaps moteurs ne représentent qu'une partie des situations de handicap en France », affirme Alain Chapuis.

"La meilleure manière de vivre ensemble passe par l'intégration au travail"

Ce dernier estime que sa double casquette de chef d'entreprise en situation de handicap a contribué à porter un message équilibré au nom de la FFB. Même satisfaction quant à l'obligation d'installer un ascenseur pour toute construction à partir de deux étages. « Je le redis haut et fort : nous parviendrons à créer une vraie société inclusive si l'on arrive à vivre ensemble. Et pour une personne handicapée, la meilleure manière de vivre ensemble passe par l'intégration au travail ! », assure Alain Chapuis.

Dans son entreprise de menuiserie, qui salarie 9 personnes, deux sont en situation de handicap sur site. Elle collabore avec deux ESAT, et le DuoDay a lieu chaque jour de l’année. « Dans cette perspective, nous contribuons à la bonne application de la loi d'obligation d'employer 6% de travailleurs handicapés aux entreprises de plus de 20 salariés tout en n'oubliant pas les contraintes de quelques-uns de nos métiers, qui ne permettent pas l'intégration de certains profils de handicap », assure-t-il.

En Auvergne Rhône-Alpes, la profession du bâtiment met en œuvre la mission HandiBTP qui accompagne et conseille depuis près de 25 ans les entreprises du bâtiment dans les projets de reclassement de personnes ayant subi un accident du travail ou de vie nécessitant un changement d'activité professionnelle.

Soutenue par la délégation régionale AGEFIPH et les 11 fédérations départementales de BTP d'Auvergne Rhône-Alpes, la mission HandiBTP accompagne chaque année près de 250 salariés du bâtiment en situation de handicap pour leur maintien dans l'emploi. « L'Agefiph nous finance par exemple des pré-diagnostics pour aider les entreprises à identifier un besoin d'accompagnement lié au handicap ou à l'inaptitude » a indiqué Alain Chapuis. Ce dernier cite ainsi l'exemple de l'entreprise Blanchard, ayant reclassé un maçon à la suite d'un accident du travail, en lui permettant de devenir tailleur de pierres. L'entreprise a alors pu proposer une nouvelle activité à ses clients.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.