Appel à projet sur le programme d’actions PENAP 2019-2023

La Métropole de Lyon s’engage dans l’accompagnement des agriculteurs, acteurs et collectivités dans l’élaboration et le financement de nouveaux projets.

Les PENAP, périmètres de protection des espaces naturels et agricoles périurbains, visent à pérenniser les espaces agricoles et naturels du territoire. Afin de préserver et faire vivre ces espaces, la Métropole de Lyon s’engage à accompagner les agriculteurs, acteurs et collectivités locales dans l’élaboration et le financement de nouveaux projets.

La Métropole de Lyon a ainsi lancé le 15 juillet un appel à projets portant sur le nouveau programme d’actions PENAP 2019-2023, avec une enveloppe de l’ordre de 200.000 euros pour cette année. Près de 92 projets ont été accompagnés sur l’agglomération lyonnaise entre 2010 et 2016 via le programme d’actions PSADER-PENAP, pour un financement global de 3,2 millions d’euros.

« Développer une agriculture de proximité à la fois créatrice d’emplois et respectueuse de l’environnement est une de nos priorités. L’adaptation au changement climatique est, j’en suis convaincu, une formidable opportunité pour développer une agriculture durable, pour garantir à la fois la qualité des produits et la sécurité de notre approvisionnement. À travers cet appel à projet nous soutenons les initiatives qui vont dans ce sens, en valorisant les produits en circuits courts et l’agro-écologie, tout en favorisant l’installation et le renouvellement des exploitations » explique David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon dans un communiqué.

Bruno Charles, vice-président délégué au Développement durable, à la Biodiversité, à la Trame et à la Politique agricole met également en avant l’aide à l’agriculture de proximité. « En coopération avec les communes, nous avons classé près de 10.000 hectares de terres agricoles et naturelles en PENAP, pour les protéger durablement. Il s'agit maintenant grâce à cet appel à projets d'aider une agriculture de proximité, avec des pratiques agro-environnementales améliorées. Cette action s'inscrit pleinement dans notre stratégie agricole et notre projet alimentaire territorial.»

Plusieurs objectifs

Cet appel à projets s’inscrit dans la continuité de la politique agricole votée en mars 2018 et de la stratégie alimentaire adoptée en juillet 2019 dont les objectifs sont d’augmenter la part des produits agricoles cultivés sur le territoire et ses environs proches, mais aussi de favoriser l’accès pour tous à des produits alimentaires sains, de qualité et durables. Il s’appliquera sur les six secteurs « PENAP » du territoire, à savoir les Plateaux du Sud-Ouest, les Vallons de l’Ouest, les Monts d’Or, le Franc Lyonnais, la Plaine de l’Est lyonnais et le Val d’Ozon et Balmes Viennoises.

Les appels à projets du programme d’actions auront pour objectifs de maintenir et renforcer l’activité agricole sur les terres préservées, de développer les circuits courts et de proximité, d’accompagner à l’installation de nouveaux agriculteurs et à la transmission des exploitations, d’encourager les pratiques en faveur de la biodiversité, mais aussi de renforcer les liens entre les citadins et les agriculteurs

Tout agriculteur (en collectif ou non), collectivité locale ou acteur local (association, organisme de développement agricole, organisation économique agricole, entreprise…) installé sur le territoire de la Métropole de Lyon peut candidater, avec un projet concernant un périmètre classé en PENAP.

Les candidats pourront déposer jusqu’au 21 octobre leurs dossiers de candidature via un guichet sur www.agri-yonnaise.top/appels-a-projets-penap.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Reprise des travaux sur les grands chantiers des parcs LPA

Les chantiers Saint-Antoine, Antonin Poncet et Béraudier ont redémarré ou sont en phase de reprise.


Déconfinement à Lyon : les écologistes affirment leurs positions

Grégory Doucet et Bruno Bernard organisaient ce mercredi une conférence de presse pour exprimer leurs positions en matière de déconfinement et de reprise de l’activité à Lyon et dans la Métropole.


Villeurbanne : réaménagement de la rue du 8 mai 1945

La requalification de l’axe et les travaux réalisés sur les rues principales du quartier se poursuivent.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


La Métropole de Lyon détaille son plan d’urbanisme tactique


Dans l’optique du déconfinement, 77 kilomètres de nouvelles pistes cyclables vont être déployés d’ici septembre. Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a détaillé lundi le plan de la collectivité en la matière.


Plan vélos : la Ville de Lyon fait ses propositions

La Ville de Lyon a fait ses propositions pour la mise en place d’un plan vélos, répondant à la stratégie d’urbanisme tactique de la Métropole.


Le confinement réinterroge les schémas urbains

La période de confinement est bien vécue pour une part importante des français. Mais elle a toutefois fait évoluer les critères du logement idéal, selon une étude de BNP Paribas Real Estate.


Métropole de Lyon : l’instruction des demandes d’autorisations maintenues

C’est ce qu’a indiqué la collectivité ce samedi. Celle-ci veut éviter toute rupture d’activité.


Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld


David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.


« Le centre d’échanges de Perrache, une sorte de scarification urbaine »


Eric Lafond est le candidat 100 % Citoyens à la Métropole de Lyon. Il s’est uni avec Denis Broliquier, qui sera candidat lui à la mairie de Lyon.


Kimelfeld et Képénékian veulent végétaliser la place du Bachut

Le président de la Métropole, candidat à sa succession, et le candidat à la mairie de Lyon veulent faire de cette place une place jardin. Ils proposent également, dans le 8ème, une rénovation de l’avenue des Frères Lumière et l’expérimentation de la piétonisation.


Le projet de Képénékian et Kimelfeld pour la tour du CIRC

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole veulent faire de la tour que le centre international de recherche contre le cancer quittera en 2022 un lieu autour de la santé pour tous.


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Saint-Julien-en-Genevois: Bouygues Immobilier aménagera le quartier de la gare

La filiale du groupe Bouygues va ainsi réaménager les 60.000 m² du quartier.


Givors : bientôt un hôtel d’entreprises à proximité de la gare


La SERL a récemment présenté la future réalisation d’un hôtel d’entreprises à proximité du pôle entrepreneurial LYVE et de la gare.