Enquête publique pour le SRADDET Auvergne-Rhône-Alpes

Celle-ci démarre ce lundi et durera jusqu’au 4 octobre.

Auvergne-Rhône-Alpes avait mis en chantier dès la fin de 2017 le SRADDET, schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, dans le contexte de fusion des Régions. Celui-ci est soumis à une enquête publique du 2 septembre au 4 octobre avant son adoption définitive par la Région en décembre prochain. Ceci permet d’assurer l’information et la participation du public à ce schéma.

Grâce à ces observations recueillies la Région pourra améliorer le contenu de ce nouveau schéma d’aménagement institué par la loi NOTRe, qui couvre 11 thématiques obligatoires: gestion économe de l’espace, équilibre et égalité des territoires, habitat, intermodalité et développement des transports, pollution de l’air, protection et restauration de la biodiversité, habitat, énergie, déchets… On notera que ces dernières ont été complétées par deux thématiques à l’initiative de la Région : le foncier agricole et les infrastructures numériques.

A noter que Brice Hortefeux, vice-président de la Région délégué à l’Aménagement du territoire et à la solidarité avec les territoires auvergnats avait fixé comme ligne directrice de faire confiance aux territoires, partir de l’expression de leurs besoins (d’où un cycle de concertation très important), de ne pas ajouter de normes inutiles, et de produire un document utile, concis et concret.

Triple ambition

Le SRADDET a fixé une triple ambition à l’horizon 2030, à savoir l’amélioration du cadre de vie des habitants de la Région, la recherche de l’équilibre des territoires, en soutenant les territoires ruraux, en développant des sites à enjeux et en s’ouvrant sur l’Europe. Enfin, le schéma fixe comme ambition d’éclairer l’avenir et de prévoir les grandes mutations en matière d’infrastructures, de changement climatique.

Après un an et demi de travail et d’échanges avec les partenaires, la Région avait arrêté son projet de SRADDET lors de l’assemblée plénière du Conseil régional des 28 et 29 mars dernier. Entre la mi-mai et la mi-août, a ensuite eu lieu la phase de consultation des PPA (personnes publiques associées), avec des retours transmis à la Région qui permettront d’enrichir le projet.

Ce qui débute aujourd’hui constitue donc la dernière étape avant l’adoption du projet définitif prévue lors de l’Assemblée Plénière des 19 et 20 décembre, à savoir la tenue d’une enquête publique. Celle-ci se tiendra jusqu’au 4 octobre à 17 heures. L’enquête publique est l’occasion pour les habitants, les collectivités ou encore les représentants de la société civile de faire part de leurs remarques et observations sur le projet arrêté par la Région lors de l’Assemblée Plénière du mois de mars.

Cette enquête publique est exceptionnelle à plusieurs égards. C’est en effet la première fois qu’une enquête publique est réalisée à cette échelle géographique avec la mobilisation de 29 lieux de permanence couvrant l’ensemble du territoire. L’autre aspect exceptionnel est également la diversité des champs couverts par le SRADDET, mais aussi le fait qu’il s’agisse d’une enquête publique portant à la fois sur le schéma et sur le plan déchets (PRPGD) qui sera également adopté en Assemblée Plénière de décembre prochain pour être ensuite directement intégré au SRADDET.

Il est possible d’accéder au dossier d’enquête et de déposer une contribution sur https://www.registre-numerique.fr/sraddet-aura






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Genay : Cozip acquiert des locaux d’activités

Valoris Real Estate était conseil de la transaction.


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Locaux d’activités : 175.259 m² placés au 1er semestre à Lyon

nullCe chiffre est en hausse de 30% sur un an et supérieur de 5% à la moyenne décennale. JLL a commenté les derniers chiffres de ce segment de l’immobilier d’entreprise.


Lyon 6 : Ambition Consulting & Services acquiert des bureaux

Sorovim et Elipso étaient conseils de l’opération.


6e Sens Unik, nouvel acteur européen de la promotion logistique

nullCette nouvelle structure fondée par KSI, filiale de promotion d’APRC Group, et 6e Sens Entreprises, filiale du groupe 6e Sens Immobilier, a été créée en juin.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


400 m² de bureaux/showroom aménagés vendus par Espace 39

nullValoris Real Estate assurait la commercialisation de ce bien situé au sein du programme Greenopolis, dans le 9e arrondissement de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


126.523 m² de bureaux placés à Lyon au 1er semestre

Avec le retour des grandes transactions, le premier semestre est jugé « satisfaisant » par JLL.


«Pouvoir construire l’avenir ensemble, à travers une collaboration régulière»

Loïc de Villard, directeur de l’agence de Lyon de CBRE, a récemment été nommé président de la FNAIM Entreprises. Nous évoquons avec lui le cap de son mandat, les relations qu’il entend entretenir avec la Métropole de Lyon, la situation du marché des bureaux lyonnais et l’impact de la crise sanitaire sur ce dernier.


Pour Grégory Doucet, Silex2 est « à la hauteur des enjeux du 21e siècle »

Le maire de Lyon avait, lors de la présentation du nouveau projet Part-Dieu, fait part de sa satisfaction quant à cette réhabilitation/extension.


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


L’«hybridation», nouveau maître mot en matière d’immobilier de bureaux

Le retour progressif au bureau n’a pas éteint le débat toujours présent au sein des entreprises sur le rythme post-Covid en matière de télétravail. Plusieurs conseils en immobilier d’entreprise ont publié des études sur ce sujet.


Le marché de l’immobilier très actif au 1er semestre

null
A fin mai, 1.130.000 ventes de logements anciens étaient dénombrées sur 12 mois. Mais si les ventes augmentent, de nouvelles typologies de biens et zones géographiques sont prisées. A Lyon, la tendance des prix reste haussière.


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.