Auvergne-Rhône-Alpes : la hausse des taux se poursuit

Selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct, les taux de crédit immobilier ont de nouveau augmenté en janvier dans la région.

Les taux de crédit immobilier continuent leur remontée en région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est ce qu’a indiqué le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct dans son dernier baromètre régional mensuel, qui se base sur les barèmes communiqués par ses établissements partenaires. Après deux mois de hausse généralisée, ceux-ci ont en effet de nouveau progressé en janvier dans la région. Ces hausses sont plus ou moins marquées suivant la qualité du dossier de l’emprunteur.

« Après avoir concerné plus particulièrement les excellents profils en décembre, les relèvements de taux ont notamment été, ce mois-ci, davantage appliqués pour les autres catégories d'emprunteurs, avec des hausses marquées, de l’ordre de 15 points de base suivant les durées », note l’intermédiaire qui souligne qu’en janvier, un ménage disposant d’un bon dossier pourra par exemple prétendre, sur 10 ans, à un taux de 0,95%, là où il pouvait espérer 0,85% en décembre.

Progression jusqu’à 15 points de base

« Les taux en Auvergne-Rhône-Alpes ont de nouveau progressé jusqu’à 15 points de base par rapport à décembre sur certaines maturités de prêt et profils de dossier. L’absence de perspective d’une amplification de la politique de quantitative easing et le lancement par la nouvelle présidente de la BCE, Christine Lagarde, d’une revue stratégique du cadre de la politique monétaire de l’institution ont eu pour effet de faire remonter les taux sur les marchés obligataires », analyse Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct, dans un communiqué.

Selon lui, « la production a été dopée en 2019 par une nette baisse des taux, les banques ayant jusqu’en août, anticipé l’abaissement d’un des taux directeurs de la BCE et la reprise du quantitative easing. Après une concrétisation en septembre, les opérateurs ont néanmoins fait évoluer leurs anticipations à la hausse sur les marchés de taux ».

Mise en garde du HCSF

Les dernières mises en garde des autorités prudentielles semblent également avoir un impact. « La production et la croissance de l’encours tendent à inquiéter le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), qui a récemment émis une recommandation visant à ne pas octroyer de crédit immobilier sur une durée supérieure à 25 ans, et à ne pas accepter de dossiers dans lesquels les remboursements représenteraient plus de 33 % des revenus du ménage. L’autorité a également souhaité attirer l’attention des établissements sur l’importance d’une tarification adaptée du crédit immobilier, ne fragilisant pas le modèle français de financement de l’habitat. Depuis quelques semaines, on observe ainsi un resserrement des conditions d’octroi », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Repli des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional mensuel.


Crédit immobilier : les taux montent, la production chute

Crédit Logement / CSA a publié ce mercredi son observatoire pour le mois de mai. Si les taux sont ressortis en hausse en mai, ils repartent à la baisse en juin selon Emprunt Direct.


Immobilier : le mur du financement ?


Si la reprise des transactions tend à se concrétiser depuis le déconfinement, le financement des dossiers immobiliers s’avère de plus en plus compliqué depuis selon les intermédiaires en crédit.


Crédit à l’habitat: un impact des recommandations du HSCF au 1er trimestre

Si les taux restent stables sur un trimestre, les conditions d’accès au crédit évoluent.


Le marché du crédit immobilier bousculé par le Covid-19

Dans un contexte de chute des ventes, les intermédiaires en crédit immobilier ont fait part, pour ce mois d’avril, de barèmes clairement orientés à la hausse.


L’APIC plaide pour une marge plus forte entre le taux d’usure et celui proposé par les banques

Selon l’association des intermédiaires en crédit, la baisse du taux d’usure joue en défaveur des profils les plus fragiles.


Le marché du crédit immobilier à l’arrêt à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct décrit un marché immobilier paralysé depuis le confinement, ce qui a un impact sur le marché du crédit à l’habitat.


Césure


EDITORIAL
– Avec le Coronavirus, le marché immobilier est, à l’image de toute l’économie, à l’arrêt. L’année 2020 marque une rupture, tant du point de vue politique que du point de vue du coût du risque. Ce dernier a été réintégré de manière abrupte sur les marchés de taux.


Les recommandations du HCSF impactent déjà le marché immobilier


La FNAIM a publié ce mercredi son baromètre de la perception du marché par ses agents immobiliers et sa dernière note de conjoncture du marché immobilier.


Crédit immobilier : la sélectivité s’accroit


Malgré des taux qui restent bas, l’impact des recommandations du HCSF a un impact sur le marché du crédit à l’habitat, comme en attestent les chiffres de CSA/Crédit Logement et de la Banque de France. Ceci alors même que le Covid-19 pourrait avoir des conséquences sur la conjoncture.


Crédit immobilier : la hausse des taux se poursuit dans la région

Les taux continuent d’être réajustés à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes, selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct.


258 milliards d’euros de nouveaux crédits à l’habitat en 2019

La Banque de France a publié mercredi son point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Des taux stables en janvier

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part mardi de son point mensuel.


Auvergne-Rhône-Alpes : la hausse des taux se poursuit

Selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct, les taux de crédit immobilier ont de nouveau augmenté en janvier dans la région.


CSA/Crédit Logement confirme une légère hausse des taux en décembre


L’observatoire organisait mardi matin une conférence de presse, afin de présenter ses chiffres du mois de décembre et du quatrième trimestre 2019.