2019, une belle année pour l’immobilier dans la Loire

Les notaires de la Loire présentaient ce mardi leur observatoire de l’immobilier. La dynamique des volumes et des prix a été particulièrement bonne l’an dernier dans le département.

Les notaires de la Loire ont présenté ce mardi leurs chiffres portant sur les marchés immobiliers du département en 2019. Etaient présents à cette occasion Maitre Wilfrid Merle, notaire à Saint-Haon-le-Châtel, près de Roanne, Maitre Alain Courtet, notaire à Saint-Étienne et président de la Chambre départementale, ainsi que Philippe Régent, notaire à Montbrison.

Jean-Pierre Berger, adjoint au maire de Saint-Etienne, était lui aussi présent. Il a fait part de sa satisfaction d’accueillir les notaires dans la maison du projet pour la présentation des chiffres des marchés immobiliers. L’observatoire est, selon lui particulièrement important. «C’est un peu le juge de paix de tout le travail que l’on réalise au quotidien», a expliqué l’élu.

Volumes en hausse

Après cette courte introduction, Wilfrid Merle est entré dans le vif du sujet en faisant part d’ «une bonne nouvelle» pour ces marchés. «Nous retrouvons une croissance positive, que nous avions abandonné depuis une autre crise, qui n’était cette fois pas sanitaire, mais financière. Je pense à la crise des subprimes.»

Voir cette publication sur Instagram

Les notaires de la Loire, représentés par Me Merle, Courtet et Régent, présentaient mardi matin les chiffres de l’observatoire de l’immobilier dans le département. Les prix des appartements anciens ont progressé de 6,4 % en 2019, à 990 € le mètre carré. À Saint-Étienne, ils augmentent de 8,1 % à 940 €.

Une publication partagée par Lyon Pôle Immo (@lyonpoleimmo) le

Les volumes sont en effet croissants dans le département de la Loire, a ainsi souligné le notaire basé dans le Roannais. Et le phénomène touche tous les types de biens : les ventes de maisons anciennes ont assez nettement dépassé les 6.000 unités sur le département, quand celles des appartements anciens atteignent les 5.300 unités, selon les statistiques sur 12 mois arrêtées à la fin du troisième trimestre. Les volumes des appartements anciens ont ainsi augmenté de 7%, quand les maisons enregistrent, elles, une croissance des ventes de 7,1%.

Le notaire explique notamment cet attrait pour l’investissement dans la pierre par des taux d’intérêts faibles, qui amoindrissent les échéances mensuelles de prêts. « En termes clairs, dans notre département, il est possible de devenir propriétaire pour un prix qui n’excède pas celui d’une location.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Immobilier ancien : Guy Hoquet fait le bilan d’une année sous tension

Guy Hoquet l’Immobilier a fait un bilan de l’année 2019 en termes de prix et de ventes, au niveau national et dans les régions.


Accélération de la hausse des prix de l’immobilier au 4ème trimestre


L’Insee a dévoilé les indices des prix des logements anciens au 4ème trimestre, réalisés avec les notaires. Les prix ont augmenté de 3,7% en 2019 et les volumes dépassent très nettement le million de transactions.


Xerfi prévoit une accalmie pour le marché immobilier en 2020

Le marché de l’immobilier résidentiel va connaître une relative accalmie, selon le cabinet spécialisé dans les études économiques sectorielles.


Immobilier : des tensions qui s’affirment sur les prix dans de nombreuses villes

LPI Seloger a publié cette semaine son baromètre des prix de l’immobilier.


Prix de l’immobilier en hausse dans plusieurs départements de la Région


Dans l’ex-région Rhône-Alpes, les volumes et les prix sont, selon les notaires, en forte hausse, notamment à Lyon et dans la circonscription départementale du Rhône.


Lyon : une année 2019 très dynamique dans l’immobilier ancien

La Chambre du Rhône a dévoilé des premiers chiffres à l’occasion de la présentation vendredi par le CECIM des chiffres du logement neuf dans la Métropole de Lyon.


« La demande est bien trop importante par rapport à l’offre »

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’année 2019 en matière d’immobilier résidentiel à Lyon.


L’activité du marché immobilier à des sommets en 2019 dans le Rhône et à Lyon


Les prix des appartements ont progressé, l’an dernier, de 5,7% à Lyon et de 6,8% dans le Rhône.


La hausse des prix de l’immobilier se renforce sur Lyon, selon LPI-Seloger

La hausse des prix accélère dans de nombreuses villes périphériques des métropoles. Dans la Métropole de Lyon, le phénomène est perceptible dans certaines villes, mais aussi dans la ville centre.


La hausse des prix immobiliers à Lyon dépasse 10% selon Orpi

ORPI a fait un bilan du marché immobilier lyonnais sur l’année 2019.


Lyon : les prix des appartements approchent des 4.500€ le m²


Selon les notaires de France, les prix médians des appartements anciens ont continué d’augmenter en Auvergne-Rhône-Alpes, et notamment à Lyon.


Le nouveau président de la FNAIM du Rhône a présenté jeudi ses vœux

Nicolas Bouscasse, qui préside depuis début janvier la Chambre du Rhône, a présenté jeudi ses vœux aux adhérents et à ses partenaires, en présence du président fédéral, Jean-Marc Torrollion.


«La clé en 2020 sera la politique bancaire au premier trimestre»


Jean-Marc Torrollion est le président de la FNAIM. Présent jeudi aux vœux de la Chambre du Rhône, nous l’avons interrogé sur la dynamique à venir du marché immobilier en 2020.


Très forte hausse des prix à Lyon sur un an au 3ème trimestre

L’INSEE a mis à jour cette semaine ses indices de prix de l’immobilier.