Immobilier : la FNAIM satisfaite de l’appel au maintien d’activité

Dans le contexte de crise du Covid-19, le gouvernement a appelé à maintenir une activité économique dans l’immobilier, suite à une réunion avec l'ensemble des organisations professionnelles et le notariat.

Des tensions étaient apparues il y a quelques jours entre les notaires et les agents immobiliers sur la poursuite d’activité. Le président de la FNAIM avait en effet déploré que peu de notaires assument, suite à la crise du Coronavirus, le monopole d’authentification des actes de vente. « Je remercie les notaires qui continuent d’assumer le monopole d’authentification des actes de vente. Ils sont à la hauteur de leur mission de service public en étant réellement solidaires & mobilisés. Dommage qu’ils soient minoritaires », avait-il indiqué dans un tweet, suggérant que les officiers ministériels ralentissaient encore davantage l’activité des agences, en cette période de fermeture au public des agences. Il avait été ensuite suivi par l'AFIL

Or le Conseil supérieur du notariat (CSN) avait demandé aux études de fermer leur accueil au public, sans toutefois que ceci signifie l'arrêt total des activités des offices notariaux. Celui-ci avait ensuite précisé que les notaires ne renoncaient pas à leur mission de service public, la profession étant dotée depuis plusieurs années d’outils permettant dans la plupart des cas un travail à distance, et notamment pour les cas de force majeure. « Elle est cependant tributaire, dans l’exercice de sa mission, de la disponibilité de partenaires et de services publics également impactés par la crise », soulignait alors le CSN dans un communiqué.

Une réunion organisée mardi

Pour aplanir ces différends, Julien Denormandie a organisé ce mardi une réunion rassemblant l'ensemble des organisations professionnelles de l'immobilier, dont la FNAIM, l’UNIS, Plurience, le SNPI, la FPI et l’AFIL, ainsi que le CSN, en présence de la Chancellerie.

« Lors de cet échange constructif, le ministre a répété que le pays ne pouvait se retrouver à l’arrêt total, malgré la situation de crise sanitaire. Il a ainsi incité chaque acteur de la chaîne à tout mettre en œuvre pour maintenir l’activité économique, sans mise en danger, mais en responsabilité. Tous les acteurs autour de la table ont pris l’engagement de poursuivre leurs activités, en respectant les consignes de sécurité sanitaire et les gestes barrières », a indique la FNAIM.

Une engagement de tous les acteurs

« S’agissant spécifiquement des actes, le président du CSN, Jean-François Humbert a rassuré les professionnels de l’immobilier sur la capacité des études à utiliser les nouvelles technologies dans un cadre règlementaire approprié. L’État devra également maintenir les services nécessaires à l’établissement de ces actes », ajoute-t-elle.

La fédération de l’immobilier a ainsi informé ses 59 chambres syndicales de l’engagement pris par tous les acteurs présents à cette réunion. Elle s'engage de facto « à tout mettre en œuvre afin de maintenir l'activité économique du marché immobilier ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Lyon 6 : Foncière Valaura Investissements acquiert un immeuble

Cet immeuble mixte situé dans le 6e arrondissement de Lyon développe une superficie de 2.000 m².


La FNAIM a pris position sur le projet de loi «Climat et résilience»

La fédération de l’immobilier a évoqué vendredi le projet de loi, en appelant à engager les moyens nécessaires à la mise en œuvre des objectifs.


Reconfinement : les visites restent autorisées pour les résidences principales

null
Si les agences restent fermées dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser plus largement les visites que lors des premiers confinements.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


La FNAIM juge le nouveau DPE « plus fiable et plus lisible »

La fédération de l’immobilier s’est félicitée du nouveau diagnostic de performance énergétique annoncé par les ministres de l’Ecologie et du Logement.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


La FNAIM alerte sur les agences immobilières de montagne

La fédération a sensibilisé le gouvernement sur la situation des agences immobilières de montagne.


Accord Century 21 / Action Logement pour le logement des jeunes

Les deux acteurs ont renouvelé leur partenariat visant à accompagner les jeunes actifs.


Square Habitat rejoint la FNAIM

null
Le réseau compte 510 agences et 3.200 collaborateurs.


Immobilier : vers une nouvelle baisse des ventes en 2021

C’est ce que prévoit la FNAIM, qui organisait ce mardi à Paris sa traditionnelle conférence de presse de début d’année.


2020, un tournant dans l’immobilier selon PAP

L’année a été marquée par la survenue de la crise sanitaire, impliquant de nouvelles pratiques comme le télétravail, qui ont eu des implications structurantes sur les recherches immobilières des français.


Le retour en force de la maison

Selon Orpi, ce type de logement n’a jamais autant fait rêver les Français.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.