Sanofi va créer un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône

A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron à Marcy-l’Etoile, Sanofi a annoncé qu’il allait investir près d’un demi-milliard d’euros pour créer ce site de production flexible et digitalisé. 120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile.

Emmanuel Macron était ce mardi à Marcy-l’Etoile pour visiter le site de recherche et de production de vaccins de Sanofi, qui avec 3.500 salariés, constitue l’un des pôles les plus importants au monde .

Le groupe pharmaceutique en a profité pour officialiser l’annonce de la création d’un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône. Il s’agit pour le groupe de renforcer par ce biais ses capacités de recherche et de production dans le domaine des vaccins, et « de faire de la France son pôle d’excellence mondial dans la recherche et la production de vaccins ». Cet investissement permettra en outre « de répondre aux risques de pandémies futures ». Il investira ainsi 610 millions d’euros pour la création en France d’un nouveau site de production flexible et digitalisé à Neuville-sur-Saône, ainsi qu’un nouveau centre de recherche à Marcy-l’Etoile dédiés aux vaccins.

« Ces investissements qui s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise viennent renforcer la contribution et le leadership de Sanofi dans la recherche de nouveaux vaccins et leur production à grande échelle. Les technologies innovantes de ces installations fourniront à Sanofi la flexibilité et l'agilité nécessaires pour répondre à de futures pandémies », a noté le groupe dans un communiqué.

Investissement de 490 millions d’euros sur 5 ans à Neuville sur Saône

Pour rassurer suite à une récente polémique sur une possible mise à disposition plus rapide du vaccin aux Etats-Unis, Sanofi s’est par ailleurs engagé à ce que son vaccin contre le Covid-19 soit accessible à tous et dans le monde entier. « Le cœur de Sanofi bat en France. Nous y avons une histoire, des valeurs fortes et des équipes exceptionnelles présentes sur l’ensemble du territoire. En y investissant dans un nouveau site industriel et un centre de R&D, Sanofi place plus que jamais la France au cœur de sa stratégie, pour en faire son pôle d’excellence mondial dans la recherche et la production de vaccins », a indiqué Paul Hudson, directeur général de Sanofi. « Sanofi est un acteur majeur de la santé en France, en Europe et dans le monde, il est évidemment de notre responsabilité d’agir, en apportant nos moyens et notre expertise face à la pandémie actuelle, mais aussi en investissant pour répondre aux pandémies futures. Nous nous félicitons de la collaboration et de l’engagement de l’État à nos côtés depuis plusieurs mois pour y parvenir. »

Sanofi va ainsi créer son « Evolutive Vaccine Facility » (EVF) à Neuville sur Saône, un nouveau site industriel de pointe qui fera appel aux technologies les plus innovantes dans le domaine de la production de vaccins. Le projet représente un investissement de 490 millions d’euros sur 5 ans et devrait créer 200 nouveaux emplois. « Cet investissement a été possible grâce au soutien et à une étroite collaboration avec les autorités françaises au cours de ces derniers mois », a indiqué Sanofi.

« La construction de cette usine permettra à Sanofi Pasteur, l’entité mondiale de Sanofi dédiées aux vaccins, d’être le premier acteur de l’industrie pharmaceutique à disposer d'un tel outil industriel et à sécuriser les approvisionnements en vaccins de la France et de l’Europe en cas de nouvelles pandémies. L’EVF est une usine d’un nouveau type conçue autour d’une unité centrale hébergeant plusieurs modules de production totalement digitalisés qui permettront de produire 3 à 4 vaccins simultanément, contre un seul dans les sites industriels actuels. Cette modularité permettra de prioriser la production d’un vaccin spécifique dans des délais plus rapides, en fonction des enjeux de santé publique », a détaillé le groupe.

120 millions d’euros investis sur le site de Marcy-l’Etoile

120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile, qui permettra de mettre au point les vaccins de demain. Le complexe « abritera des laboratoires de biosécurité de niveau de confinement 3 (BSL3) qui permettront notamment le développement de vaccins contre les maladies émergentes et les risques pandémiques. Il a vocation à devenir une référence mondiale en matière de recherche pré‐clinique et de développement pharmaceutique et clinique ». Sanofi a par ailleurs remercié la région Auvergne-Rhône-Alpes pour son soutien dans ce projet.

Sanofi a par ailleurs annoncé se tient prêt « à collaborer avec la France et l’Union européen (UE) sur d’autres projets industriels qui permettraient de doter l’UE de capacités de production supplémentaires de vaccins (projet d’extension de l’usine EVF) ou d’anticorps monoclonaux (projet d’installation et de mise en fonctionnement de cuves de culture cellulaire) ».

Sanofi, avec son entité mondiale Sanofi Pasteur, compte 16.000 collaborateurs et un réseau international de 12 sites industriels dédiés à la fabrication de vaccins, dont 3 sont situés en France, dont deux en région lyonnaise (Marcy-l’Etoile, Neuville sur Saône), et un autre à Val-de-Reuil. « Sanofi est le 3ème producteur mondial de vaccin en valeur avec une empreinte unique en Rhône-Alpes et près de 7200 collaborateurs, faisant du site de Sanofi Pasteur à Lyon un pôle d’excellence mondial dans le domaine des vaccins », rappelle le groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


Ideal Formation preneur de 1.824 m² à Saint Quentin Fallavier

C’est NAI Kyrios qui a installé la société.


Villeurbanne : Bel Air Camp lance son coworking d’ateliers

nullLa structure lance un appel à candidature afin d’accueillir, dans son bâtiment Bel Air Industrie, des artisans innovants, startups industrielles, logisticiens et e-commerçants.


Lyon 7 : Ref’R prend à bail des bureaux

Rudigoz & Associés accompagnait la société dans sa recherche de bureaux à la location.


Focus prend à bail 1.019 m² dans « Le Mat’ »

Brice Robert Arthur Loyd a dévoilé cette semaine ses dernières transactions.


Nomination au sein de Brice Robert Arthur Loyd

Le conseil en immobilier d’entreprise renforce son pôle « Locaux d’activités », avec l’arrivée, au sein de celui-ci, de Bastien Sorg.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Le campus numérique de la Région, pour penser l’usine du futur

nullLa région Auvergne-Rhône-Alpes organisait récemment une visite de presse au sein du nouveau « Campus Région du numérique » de Charbonnières.


Vallée de la Chimie : 10 lauréats pour l’AMI « Les Ateliers Cleantech »

10 lauréats ont été sélectionnés pour accélérer le déploiement d’activités innovantes et la transition sur la plateforme Lyon Vallée de la Chimie.


Saint-Étienne : la commercialisation de la «Grande usine créative 2» lancée

null
L’EPASE organisait ce mardi une visite de l’immeuble situé au sein de l’ancienne manufacture d’armes de Saint-Étienne, en présence du maire, Gaël Perdriau.


Genas : Approsud Environnement prend à bail des locaux de 393 m²

Brice Robert Arthur Loyd a récemment fait part de ses transactions de décembre.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.