Sanofi va créer un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône

A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron à Marcy-l’Etoile, Sanofi a annoncé qu’il allait investir près d’un demi-milliard d’euros pour créer ce site de production flexible et digitalisé. 120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile.

Emmanuel Macron était ce mardi à Marcy-l’Etoile pour visiter le site de recherche et de production de vaccins de Sanofi, qui avec 3.500 salariés, constitue l’un des pôles les plus importants au monde .

Le groupe pharmaceutique en a profité pour officialiser l’annonce de la création d’un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône. Il s’agit pour le groupe de renforcer par ce biais ses capacités de recherche et de production dans le domaine des vaccins, et « de faire de la France son pôle d’excellence mondial dans la recherche et la production de vaccins ». Cet investissement permettra en outre « de répondre aux risques de pandémies futures ». Il investira ainsi 610 millions d’euros pour la création en France d’un nouveau site de production flexible et digitalisé à Neuville-sur-Saône, ainsi qu’un nouveau centre de recherche à Marcy-l’Etoile dédiés aux vaccins.

« Ces investissements qui s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise viennent renforcer la contribution et le leadership de Sanofi dans la recherche de nouveaux vaccins et leur production à grande échelle. Les technologies innovantes de ces installations fourniront à Sanofi la flexibilité et l'agilité nécessaires pour répondre à de futures pandémies », a noté le groupe dans un communiqué.

Investissement de 490 millions d’euros sur 5 ans à Neuville sur Saône

Pour rassurer suite à une récente polémique sur une possible mise à disposition plus rapide du vaccin aux Etats-Unis, Sanofi s’est par ailleurs engagé à ce que son vaccin contre le Covid-19 soit accessible à tous et dans le monde entier. « Le cœur de Sanofi bat en France. Nous y avons une histoire, des valeurs fortes et des équipes exceptionnelles présentes sur l’ensemble du territoire. En y investissant dans un nouveau site industriel et un centre de R&D, Sanofi place plus que jamais la France au cœur de sa stratégie, pour en faire son pôle d’excellence mondial dans la recherche et la production de vaccins », a indiqué Paul Hudson, directeur général de Sanofi. « Sanofi est un acteur majeur de la santé en France, en Europe et dans le monde, il est évidemment de notre responsabilité d’agir, en apportant nos moyens et notre expertise face à la pandémie actuelle, mais aussi en investissant pour répondre aux pandémies futures. Nous nous félicitons de la collaboration et de l’engagement de l’État à nos côtés depuis plusieurs mois pour y parvenir. »

Sanofi va ainsi créer son « Evolutive Vaccine Facility » (EVF) à Neuville sur Saône, un nouveau site industriel de pointe qui fera appel aux technologies les plus innovantes dans le domaine de la production de vaccins. Le projet représente un investissement de 490 millions d’euros sur 5 ans et devrait créer 200 nouveaux emplois. « Cet investissement a été possible grâce au soutien et à une étroite collaboration avec les autorités françaises au cours de ces derniers mois », a indiqué Sanofi.

« La construction de cette usine permettra à Sanofi Pasteur, l’entité mondiale de Sanofi dédiées aux vaccins, d’être le premier acteur de l’industrie pharmaceutique à disposer d'un tel outil industriel et à sécuriser les approvisionnements en vaccins de la France et de l’Europe en cas de nouvelles pandémies. L’EVF est une usine d’un nouveau type conçue autour d’une unité centrale hébergeant plusieurs modules de production totalement digitalisés qui permettront de produire 3 à 4 vaccins simultanément, contre un seul dans les sites industriels actuels. Cette modularité permettra de prioriser la production d’un vaccin spécifique dans des délais plus rapides, en fonction des enjeux de santé publique », a détaillé le groupe.

120 millions d’euros investis sur le site de Marcy-l’Etoile

120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile, qui permettra de mettre au point les vaccins de demain. Le complexe « abritera des laboratoires de biosécurité de niveau de confinement 3 (BSL3) qui permettront notamment le développement de vaccins contre les maladies émergentes et les risques pandémiques. Il a vocation à devenir une référence mondiale en matière de recherche pré‐clinique et de développement pharmaceutique et clinique ». Sanofi a par ailleurs remercié la région Auvergne-Rhône-Alpes pour son soutien dans ce projet.

Sanofi a par ailleurs annoncé se tient prêt « à collaborer avec la France et l’Union européen (UE) sur d’autres projets industriels qui permettraient de doter l’UE de capacités de production supplémentaires de vaccins (projet d’extension de l’usine EVF) ou d’anticorps monoclonaux (projet d’installation et de mise en fonctionnement de cuves de culture cellulaire) ».

Sanofi, avec son entité mondiale Sanofi Pasteur, compte 16.000 collaborateurs et un réseau international de 12 sites industriels dédiés à la fabrication de vaccins, dont 3 sont situés en France, dont deux en région lyonnaise (Marcy-l’Etoile, Neuville sur Saône), et un autre à Val-de-Reuil. « Sanofi est le 3ème producteur mondial de vaccin en valeur avec une empreinte unique en Rhône-Alpes et près de 7200 collaborateurs, faisant du site de Sanofi Pasteur à Lyon un pôle d’excellence mondial dans le domaine des vaccins », rappelle le groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Malsch devient Malsh Realty & Property


Le cabinet repris par Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille en fin d’année dernière adopte une nouvelle identité.


L’usine ASF 4.0 inaugurée à Ardoix, en Ardèche

Cette inauguration s’est faite en présence de Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Villefranche-sur-Saône : exercice de sécurité civile sur un site industriel

Un exercice de sécurité civile est programmé au cours de cette matinée du 14 septembre sur le site Rhône-Saône-Engrais.


Laetitia Sago rejoint le groupe em2c en qualité de directrice « Grands Projets »

Le groupe a annoncé le retour de cette ancienne collaboratrice au sein du promoteur basé à Vourles.


La Métropole de Lyon veut soutenir la transformation de l’industrie

nullA l’occasion du Salon Global Industrie 2021, la président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a exposé les nouvelles orientations de la collectivité en matière de soutien à l’industrie. Le salon a également permis le lancement avec Saint-Étienne Métropole du fonds d’amorçage à impact environnemental et social, mais aussi de la Fondation pour la reconnexion industrielle.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Le MIPIM 2021 ouvre ses portes

Le salon international de l’immobilier se tient exceptionnellement en septembre, pendant deux jours.


Olivier Durif prend du galon chez JLL

Le professionnel a été nommé « Directeur France Transactions Supply Chain & Logistics Solutions », et est désormais en charge des équipes transactionnelles « Industrie et Logistique » basées sur les grands pôles de la dorsale.


Villeurbanne Saint-Jean : Célestin Nettoyage acquiert un local de 350 m²

Valoris Real Estate était le conseil de Célestin Nettoyage dans sa recherche d’un local à l’achat.


Un rapport sur les tiers-lieux remis au gouvernement

France Tiers-Lieux a remis son rapport intitulé « Nos territoires en action : dans les tiers-lieux se fabrique notre avenir ».


Trévoux : Zitron acquiert un local d’activité

null
Ce local, qui comprend un atelier et des bureaux en étage, est localisé au sein du Parc de Fétan, situé dans la commune de l’Ain.


Genay : Cozip acquiert des locaux d’activités

Valoris Real Estate était conseil de la transaction.


Locaux d’activités : 175.259 m² placés au 1er semestre à Lyon

nullCe chiffre est en hausse de 30% sur un an et supérieur de 5% à la moyenne décennale. JLL a commenté les derniers chiffres de ce segment de l’immobilier d’entreprise.


400 m² de bureaux/showroom aménagés vendus par Espace 39

nullValoris Real Estate assurait la commercialisation de ce bien situé au sein du programme Greenopolis, dans le 9e arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : SAS Coursier.fr prend à bail 950 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué des transactions sur les mois de mai et juin.