Sanofi va créer un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône

A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron à Marcy-l’Etoile, Sanofi a annoncé qu’il allait investir près d’un demi-milliard d’euros pour créer ce site de production flexible et digitalisé. 120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile.

Emmanuel Macron était ce mardi à Marcy-l’Etoile pour visiter le site de recherche et de production de vaccins de Sanofi, qui avec 3.500 salariés, constitue l’un des pôles les plus importants au monde .

Le groupe pharmaceutique en a profité pour officialiser l’annonce de la création d’un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône. Il s’agit pour le groupe de renforcer par ce biais ses capacités de recherche et de production dans le domaine des vaccins, et « de faire de la France son pôle d’excellence mondial dans la recherche et la production de vaccins ». Cet investissement permettra en outre « de répondre aux risques de pandémies futures ». Il investira ainsi 610 millions d’euros pour la création en France d’un nouveau site de production flexible et digitalisé à Neuville-sur-Saône, ainsi qu’un nouveau centre de recherche à Marcy-l’Etoile dédiés aux vaccins.

« Ces investissements qui s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise viennent renforcer la contribution et le leadership de Sanofi dans la recherche de nouveaux vaccins et leur production à grande échelle. Les technologies innovantes de ces installations fourniront à Sanofi la flexibilité et l'agilité nécessaires pour répondre à de futures pandémies », a noté le groupe dans un communiqué.

Investissement de 490 millions d’euros sur 5 ans à Neuville sur Saône

Pour rassurer suite à une récente polémique sur une possible mise à disposition plus rapide du vaccin aux Etats-Unis, Sanofi s’est par ailleurs engagé à ce que son vaccin contre le Covid-19 soit accessible à tous et dans le monde entier. « Le cœur de Sanofi bat en France. Nous y avons une histoire, des valeurs fortes et des équipes exceptionnelles présentes sur l’ensemble du territoire. En y investissant dans un nouveau site industriel et un centre de R&D, Sanofi place plus que jamais la France au cœur de sa stratégie, pour en faire son pôle d’excellence mondial dans la recherche et la production de vaccins », a indiqué Paul Hudson, directeur général de Sanofi. « Sanofi est un acteur majeur de la santé en France, en Europe et dans le monde, il est évidemment de notre responsabilité d’agir, en apportant nos moyens et notre expertise face à la pandémie actuelle, mais aussi en investissant pour répondre aux pandémies futures. Nous nous félicitons de la collaboration et de l’engagement de l’État à nos côtés depuis plusieurs mois pour y parvenir. »

Sanofi va ainsi créer son « Evolutive Vaccine Facility » (EVF) à Neuville sur Saône, un nouveau site industriel de pointe qui fera appel aux technologies les plus innovantes dans le domaine de la production de vaccins. Le projet représente un investissement de 490 millions d’euros sur 5 ans et devrait créer 200 nouveaux emplois. « Cet investissement a été possible grâce au soutien et à une étroite collaboration avec les autorités françaises au cours de ces derniers mois », a indiqué Sanofi.

« La construction de cette usine permettra à Sanofi Pasteur, l’entité mondiale de Sanofi dédiées aux vaccins, d’être le premier acteur de l’industrie pharmaceutique à disposer d'un tel outil industriel et à sécuriser les approvisionnements en vaccins de la France et de l’Europe en cas de nouvelles pandémies. L’EVF est une usine d’un nouveau type conçue autour d’une unité centrale hébergeant plusieurs modules de production totalement digitalisés qui permettront de produire 3 à 4 vaccins simultanément, contre un seul dans les sites industriels actuels. Cette modularité permettra de prioriser la production d’un vaccin spécifique dans des délais plus rapides, en fonction des enjeux de santé publique », a détaillé le groupe.

120 millions d’euros investis sur le site de Marcy-l’Etoile

120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile, qui permettra de mettre au point les vaccins de demain. Le complexe « abritera des laboratoires de biosécurité de niveau de confinement 3 (BSL3) qui permettront notamment le développement de vaccins contre les maladies émergentes et les risques pandémiques. Il a vocation à devenir une référence mondiale en matière de recherche pré‐clinique et de développement pharmaceutique et clinique ». Sanofi a par ailleurs remercié la région Auvergne-Rhône-Alpes pour son soutien dans ce projet.

Sanofi a par ailleurs annoncé se tient prêt « à collaborer avec la France et l’Union européen (UE) sur d’autres projets industriels qui permettraient de doter l’UE de capacités de production supplémentaires de vaccins (projet d’extension de l’usine EVF) ou d’anticorps monoclonaux (projet d’installation et de mise en fonctionnement de cuves de culture cellulaire) ».

Sanofi, avec son entité mondiale Sanofi Pasteur, compte 16.000 collaborateurs et un réseau international de 12 sites industriels dédiés à la fabrication de vaccins, dont 3 sont situés en France, dont deux en région lyonnaise (Marcy-l’Etoile, Neuville sur Saône), et un autre à Val-de-Reuil. « Sanofi est le 3ème producteur mondial de vaccin en valeur avec une empreinte unique en Rhône-Alpes et près de 7200 collaborateurs, faisant du site de Sanofi Pasteur à Lyon un pôle d’excellence mondial dans le domaine des vaccins », rappelle le groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vaulx-en-Velin :  Le Fourgon prend à bail 1.088 m²

nullValoris Real Estate a fait part d’une transaction dans la commune de l’Est lyonnais.


Colombier-Saugnieu : livraison du parc d’activité de l’Aéropostale

Sorovim proposait à la commercialisation les lots de ce bâtiment.


Le World Trade Center Lyon intègre le groupe Bel Air Camp

Après la reprise de la direction générale du centre d’affaires situé aux 27e et 28e étage de la tour Oxygène, le World Trade Center change de nom et devient « Bel Air Center ».


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Pépites » : un 10ème anniversaire et 100 entreprises labellisées

Le programme de la Métropole de Lyon et de la CCI vise à un accompagnement sur-mesure pour les entreprises en situation d’hyper-croissance.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Sarcey : prise à bail de 4.360 m² de locaux d’activités

Cette location d’un bâtiment industriel dans la zone d’activités de la Noyeraie été réalisée par une entreprise de menuiserie. Valoris Real Estate était conseil du bailleur.


La commercialisation de « Plug&Play » avance à grands pas

null
Le promoteur DCB International a inauguré il y a quelques jours les deux premiers bâtiments de son programme de bureaux lancé en blanc à Limonest.


Auvergne-Rhône-Alpes met en place un « G6 de la relocalisation »

Ce groupe de travail, présenté mardi dernier par la vice-présidente de la Région, Stéphanie Pernod, vise à faciliter les relocalisations en Auvergne-Rhône-Alpes.