La CAPEB déçue par le plan d’accompagnement du BTP

La confédération a fait plusieurs propositions pour amplifier le soutien au secteur, malmené par la crise.

Comme la FFB quelques jours plus tôt, la CAPEB a fait part mardi de son insatisfaction vis-à-vis du plan d’accompagnement du secteur de la construction dévoilé par le gouvernement. Ce plan s’inscrit dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificatives pour 2020, alors que le secteur artisanal du bâtiment est touché de plein fouet par la crise déclenchée par la Covid 19.

«Pas à la hauteur de la situation d’urgence»

Or celui-ci « n’est cependant pas à la hauteur de la situation d’urgence dans laquelle se trouvent les entreprises artisanales du bâtiment », indique la CAPEB. « Le Gouvernement occulte la question de la prise en charges des surcoûts liés aux précautions sanitaires et exclut les entreprises du BTP des mesures d’exonération de cotisations et contributions sociales. La CAPEB souhaite donc alerter les parlementaires et propose des mesures fortes, parfois déjà formulées lors du précédent projet de loi de finances pour 2020, qui permettront au secteur de se maintenir et de relever le défi de la reprise de l’activité économique ». La confédération formule six propositions pour déverrouiller certains obstacles à la reprise totale de l’activité.

« La crise qui frappe nos entreprises est un choc d’une ampleur inédite. La situation est grave : nous faisons face à de très fortes contraintes de trésorerie et nous devons nous organiser pour accroitre progressivement notre niveau d’activité, notamment en ce qui concerne les chantiers les plus complexes. N’oublions pas que notre secteur représente 6,4% de l’emploi et 5% de la valeur ajoutée en France et qu’il offre, au redémarrage de l’économie nationale, de puissants effets d’entraînement ! nous avons donc formulé des demandes concrètes et adaptées à la réalité du terrain, que les pouvoirs publics doivent prendre en compte pour relever le défi de la reprise de l’activité de l’artisanat du bâtiment. A situation exceptionnelle, nous voulons des mesures exceptionnelles. C’est le moment de prendre en considération certaines de nos propositions rejetées l’an passé, mais également d’en retenir de nouvelles. Nous demandons à nos CAPEB départementales de les porter à la connaissance de leurs parlementaires», affirme Patrick Liébus, président de la CAPEB.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous

LIRE AUSSI
» La FFB insatisfaite du plan de soutien au BTP
» Le gouvernement présente son plan de soutien au BTP






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


MaPrimeRénov’ devient accessible aux bailleurs


Ceci va permettre aux propriétaires bailleurs de déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020.


Le nouveau DPE entre en vigueur

C’est ce jeudi 1er juillet qu’est entré en vigueur le nouveau diagnostic de performance énergétique.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Qualification chantier par chantier : premier bilan positif

Cette expérimentation a été initiée il y a quelques mois par la CAPEB, qui a fait part de retours satisfaisants.


L’ANAH adopte un budget rectificatif pour faire face au succès de Maprimerenov

L’agence nationale de l’habitat a adapté son budget afin d’être au rendez-vous des besoins des territoires, dont Saint-Étienne, mais aussi pour faire face au succès de Maprimerenov, qui a vu ses objectifs nettement relevés.


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.


Elections régionales en Auvergne-Rhone-Alpes : la CAPEB interpelle les candidats

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes rencontre les candidats têtes de liste pour évoquer les priorités du secteur.


La suppression du GNR pour le BTP repoussée au 1er janvier 2023

null
Cette suppression était initialement prévue au 1er juillet 2021. Cette mesure avait été sévèrement critiquée par la CAPEB et la FNTP, qui se sont félicitées de cette décision.


L’UNIS veut accélérer sur la rénovation énergétique


L’Union nationale des syndicats de l’immobilier organisait ce mardi une conférence de presse à Lyon avec sa présidente, Danielle Dubrac pour sensibiliser ses adhérents à la question de la rénovation des logements, mais aussi alerter sur les risques pesant sur l’offre locative.


Activité soutenue au 1er trimestre pour l’artisanat du bâtiment

La CAPEB, confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment, a fait un premier bilan portant sur les trois premiers mois de l’année au niveau national. En Auvergne-Rhône-Alpes, la croissance est également présente, mais la prudence reste de mise.


Un exécutif renouvelé pour la CAPEB

Un nouveau bureau a été élu le 6 mai autour du président de la confédération des petites entreprises du bâtiment. Six artisans d’Auvergne-Rhône-Alpes sont par ailleurs présents au conseil d’administration.