La suppression de 463 postes chez Renault Trucks « inacceptable » pour Michèle Picard

L’édile de Vénissieux a interpellé le président de la République sur cette annonce faite par le groupe Volvo, qui va toucher de plein fouet le site de Lyon/Saint-Priest/Vénissieux.

Le groupe Volvo a annoncé mardi la suppression de 463 postes en France chez Renault Trucks SAS, à l’automne prochain. 360 emplois vont être supprimés sur le site de Lyon / Saint-Priest / Vénissieux, dont 285 au secteur « Recherche et Développement », tandis qu’un projet de nouveau centre « R & D » était annoncé pour 2021.

Le groupe a, pour justifier cette décision, argué de la crise économique mondiale due au Covid 19 qui aurait eu un impact négatif sur le spécialiste du poids lourd. Par ces suppressions de postes, le groupe entend réajuster ses effectifs afin de restaurer sa compétitivité.

Une décision incompréhensible et inacceptable !

Michèle Picard, maire de Vénissieux, a réagi à cette annonce, rappelant que le groupe avait, ces derniers mois, pleinement bénéficié de la solidarité nationale, via le chômage partiel« Les emplois comme variable d’ajustement… alors que, depuis des années, Volvo a accumulé des milliards d’euros de bénéfices, multipliant par 3 les dividendes versés aux actionnaires. Sans compter que Renault Trucks a eu recours, depuis mi-mars, à l’activité partielle, financée à hauteur de 70 % des salaires bruts par l’État. Une aide substantielle qui a dû réduire l’impact financier de cette période », note l’édile.

« La grave crise sanitaire que nous venons de traverser a, sans aucun doute, touché de nombreux secteurs d’activités, notamment les PME et les commerces. Dans les semaines, les mois à venir, la situation de millions de salariés risque de devenir catastrophique. Les grandes entreprises doivent-elles en rajouter et profiter de la crise pour installer plus de flexibilité, plus de licenciements, alors qu’elles sont rentables, font des bénéfices et profitent, en plus, d’aides gouvernementales », interroge-t-elle tout en rappelant qu’en 2014 et 2015, Renault Trucks « avait mené des plans sociaux pour améliorer la rentabilité du groupe Volvo ».

L’élue de Vénissieux candidate à sa réélection en appelle au président de la République. « Face à cette situation, l’État doit prendre ses responsabilités et refuser de laisser un grand groupe, comme Volvo, licencier, qui plus est dans le contexte actuel. Le Covid-19 ne saurait-être ‘le Patient Zéro’ d’une épidémie économique. Au lieu de détruire nos emplois, nos entreprises et les droits des salariés, prenons, au contraire, un autre chemin vers ce fameux monde d’après tant annoncé. Monsieur le Président, je vous demande de confiner toute nouvelle attaque sur les emplois, de refuser cette nouvelle saignée et défendre dans les actes l’industrie française », conclut-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


6e Sens Immobilier s’offre les conseils de Sonny Anderson

null
L’ancien international brésilien devient ambassadeur sponsoring et mécénat du groupe. Ce dernier fait appel à l’ancien joueur lyonnais pour le conseiller dans le cadre de ses différents partenariats.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.


Les Jardins du LOU, Lauréat du Grand Prix SIMI 2020

Le projet porté par AIA Life Designers et Albert Constantin pour le compte de Foncière Polygone, 6ème Sens Immobilier et le Lou Rugby, a a été récompensé par le Grand Prix SIMI 2020 dans la catégorie parc de bureaux de plus de 10.000 m².


Gifrer: aucune transaction n’est en cours

Suite à la communication de la Métropole de Lyon, Gifrer a tenu à préciser qu’aucune transaction n’était pour l’heure en cours s’agissant des biens fonciers de l’entreprise.


La Métropole veut racheter le foncier du site de Gifrer à Décines

Ce rachat par la Métropole de Lyon vise à permettre le maintien des activités productives du site et tenter de sauver les 125 postes menacés de suppression.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : prise à bail de 2.100 m² dans « Impulse »

L’école de cinéma Factory a pris ces surfaces au sein du programme développé par 6e Sens Immobilier et Promoval.


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Lyon 2 : 6e Sens Retail acquiert 1.100 m²

La filiale de 6ème Sens Immobilier a annoncé avoir acquis cette surface commerciale située place Bellecour.


Genas : MNA automobile prend à bail 2.446 m² de locaux d’activité


L’immeuble est situé au sein de la Zone industrielle Mi-Plaine.


Genay : GLS France prend à bail un local industriel de 3.880 m²

Ces locaux ont été commercialisés au nord de Lyon par Valoris Real Estate.