La suppression de 463 postes chez Renault Trucks « inacceptable » pour Michèle Picard

L’édile de Vénissieux a interpellé le président de la République sur cette annonce faite par le groupe Volvo, qui va toucher de plein fouet le site de Lyon/Saint-Priest/Vénissieux.

Le groupe Volvo a annoncé mardi la suppression de 463 postes en France chez Renault Trucks SAS, à l’automne prochain. 360 emplois vont être supprimés sur le site de Lyon / Saint-Priest / Vénissieux, dont 285 au secteur « Recherche et Développement », tandis qu’un projet de nouveau centre « R & D » était annoncé pour 2021.

Le groupe a, pour justifier cette décision, argué de la crise économique mondiale due au Covid 19 qui aurait eu un impact négatif sur le spécialiste du poids lourd. Par ces suppressions de postes, le groupe entend réajuster ses effectifs afin de restaurer sa compétitivité.

Une décision incompréhensible et inacceptable !

Michèle Picard, maire de Vénissieux, a réagi à cette annonce, rappelant que le groupe avait, ces derniers mois, pleinement bénéficié de la solidarité nationale, via le chômage partiel« Les emplois comme variable d’ajustement… alors que, depuis des années, Volvo a accumulé des milliards d’euros de bénéfices, multipliant par 3 les dividendes versés aux actionnaires. Sans compter que Renault Trucks a eu recours, depuis mi-mars, à l’activité partielle, financée à hauteur de 70 % des salaires bruts par l’État. Une aide substantielle qui a dû réduire l’impact financier de cette période », note l’édile.

« La grave crise sanitaire que nous venons de traverser a, sans aucun doute, touché de nombreux secteurs d’activités, notamment les PME et les commerces. Dans les semaines, les mois à venir, la situation de millions de salariés risque de devenir catastrophique. Les grandes entreprises doivent-elles en rajouter et profiter de la crise pour installer plus de flexibilité, plus de licenciements, alors qu’elles sont rentables, font des bénéfices et profitent, en plus, d’aides gouvernementales », interroge-t-elle tout en rappelant qu’en 2014 et 2015, Renault Trucks « avait mené des plans sociaux pour améliorer la rentabilité du groupe Volvo ».

L’élue de Vénissieux candidate à sa réélection en appelle au président de la République. « Face à cette situation, l’État doit prendre ses responsabilités et refuser de laisser un grand groupe, comme Volvo, licencier, qui plus est dans le contexte actuel. Le Covid-19 ne saurait-être ‘le Patient Zéro’ d’une épidémie économique. Au lieu de détruire nos emplois, nos entreprises et les droits des salariés, prenons, au contraire, un autre chemin vers ce fameux monde d’après tant annoncé. Monsieur le Président, je vous demande de confiner toute nouvelle attaque sur les emplois, de refuser cette nouvelle saignée et défendre dans les actes l’industrie française », conclut-elle.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Park View», «Green campus», et «Gingko» lauréats des trophées CIEL-Mag2Lyon

Malgré l’annulation du «Carrefour de l’immobilier lyonnais », les Trophées organisés en partenariat avec Mag2Lyon ont été maintenus. 10 entreprises ont été récompensées.


CTM Style prend à bail 884 m² de locaux à Caluire


La société s’est installée dans ce local d’activité qui comprend 664 m² de bureaux.


Contrôle des installations classées « Seveso seuil haut » sur 5 sites

Des inspecteurs ont déclenché, dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2020, cinq exercices inopinés dans cinq établissements « Seveso seuil haut » du Rhône et de l’Isère


« Orange Lumière » inauguré à la Part-Dieu


Cet ensemble qui s’étend sur 36.000 m² a été inauguré en présence du maire de Lyon, Grégory Doucet, des dirigeants d’Orange, ainsi que ceux de Pitch Promotion, promoteur qui a réalisé ce campus.


L’édition 2020 du CIEL n’aura pas lieu


Le salon qui devait se tenir ce mercredi 14 octobre au Palais de la Bourse est reporté en juin prochain.


La dégradation de la situation sanitaire place la Métropole en alerte maximale

La reprise de l’épidémie de Covid-19 a fait réagir le maire de Lyon et le président de la Métropole, qui dénoncent une opération de communication de la part de Jean Castex. Des évènements sont remis en cause, dont le CIEL.


CBRE accompagne Bayer pour un projet de 5.000 m² à Gaillard

Ce projet immobilier portait sur le développement des nouveaux locaux de sa Division Consumer Health.


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.