L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l'offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La Commission Européenne a, au cours de l’été, retenu l'offre du consortium Scale, coordonné par la SPL Lyon Confluence afin de piloter et animer un réseau qui fédère 116 villes bénéficiant d'aides de l'Union Européenne pour développer des solutions innovantes face au réchauffement climatique. « Cette nouvelle mission vient conforter l'expertise reconnue de la SPL Lyon Confluence dans la fabrication de la ville durable », a indiqué la SPL dans un communiqué.

Celle-ci souligne que les villes s’avèrent être de puissants leviers dans l'adaptation et la lutte face au réchauffement climatique, en agissant sur les choix de production d'énergie, sur la conception et la rénovation thermique des bâtiments, mais aussi sur les mobilités, la végétalisation, l'engagement des habitants, et les services numériques.

Un programme engagé en 2015

Le programme Smart Cities & Communities avait été engagé en 2015 par l'Union Européenne dans le cadre d’H2020, dont Lyon est l'une des villes phares. Il apporte un soutien financier à 116 villes dans le but de les aider à développer des innovations sociales et technologiques réduisant les émissions de gaz à effet de serre et améliorant la santé et la qualité de vie de ses habitants.

Il s'agit aujourd'hui du plus important programme au monde de recherche et d'innovation urbaine, avec plus de 550 projets mis en œuvre ou en cours de développement, portant sur l’éco-rénovation de bâtiments anciens, la construction de bâtiments intelligents, la création de réseaux et infrastructures et la gestion des données, ou encore la mise en place de dispositifs de participation citoyenne.

Face à l'urgence climatique, l'Union Européenne entend accélérer le déploiement des solutions les plus efficientes et les faire essaimer le plus largement possible, tout en permettant aux territoires engagés de réaliser des économies d’échelle. Pour ce faire, elle a choisi de regrouper les villes bénéficiaires au sein d'un réseau afin d’analyser et évaluer les innovations mises en œuvre, de partager les retours d'expérience et de favoriser la duplication de ces solutions.

Plusieurs partenaires

Pour piloter et animer ce réseau pendant 5 ans, la Commission Européenne a sélectionné, dans le cadre d'un appel d'offres, le consortium SCALE, formé par la SPL Lyon Confluence, laquelle est engagée avec d’autres partenaires, à savoir l'institut de recherche et de technologie autrichien AIT, la société de service énergétique italienne CiviEsco, le réseau européen des villes en transition énergétique EnergyCities, l'agence de communication Twenty communications, ainsi qu’Algoe Consultants et Blue Sight Conseil pour la coordination.

La SPL Lyon Confluence est l’unique aménageur parmi les candidats à cet appel d'offres. Il peut de facto se prévaloir de son appréhension très concrète des enjeux de la ville durable grâce à son expérience du terrain forgée depuis 20 ans. « La décision de la Commission européenne constitue une reconnaissance de l'expertise et de l'ambition de la SPL Lyon Confluence en matière d'adaptation et de lutte face au changement climatique. Elle souligne également la place de Lyon parmi les territoires les plus engagés en Europe dans la construction d'une ville durable et résiliente », note la SPL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon veut rester volontariste en matière de foncier

nullAprès avoir engagé 140 millions d’euros l’année dernier sur toutes les enveloppes de la politique foncière, la collectivité prévoit de mobiliser des montants similaires en 2022.


Le budget 2022 de la Métropole de Lyon adopté

Le budget comprend notamment une aide de 10 millions d’euros aux communes qui construisent des logements.


La mixité, sujet d’échanges lors de la conférence de la FNAIM Entreprises

La FNAIM Entreprises du Rhône organisait mercredi sa réunion annuelle de présentation des chiffres 2021 de l’immobilier d’entreprise en région lyonnaise. Une table ronde a également été organisée sur le thème de la mixité fonctionnelle et de la transition écologique.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


Vinci Immobilier vise le zéro artificialisation nette à l’horizon 2030

null
Le groupe, qui compte parmi les leaders de la promotion immobilière en France, s’est engagé ce jeudi sur cet objectif.


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Urbanisme, mobilités, transition énergétique: ce qui attend les lyonnais en 2022

La Ville de Lyon a détaillé les grandes mesures à venir et les grandes orientations.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Clermont Auvergne Métropole : les orientations du PADD validées

La conception du plan local d’urbanisme de la Métropole a passé une nouvelle étape, avant la conception du nouveau règlement en 2022.


Un projet de réhabilitation des grandes cités TASE à Vaulx-en-Velin

nullCe projet de requalification au cœur du Carré de Soie, concerne près 299 logements locatifs sociaux Le montant de celui-ci s’élève à 26.1 millions d’euros.


Guillotière / Part-Dieu : l’État crée une brigade spécialisée de terrain

Cette solution vise à répondre à la dégradation de la situation sécuritaire dans le quartier de la Guillotière.


2,3 millions d’euros engagés par la Métropole pour la place Gabriel Peri

Par cet engagement, la Métropole vise à améliorer les espaces publics du cœur du quartier de la Guillotière.


Rive droite du Rhône : un espace d’échanges sur la place des Terreaux

Dans le cadre de la concertation lancée le mois dernier, un espace est mis en place du mercredi 15 au samedi 18 décembre pour imaginer les quais de demain.


Vallon des hôpitaux à Saint-Genis-Laval : le dossier de réalisation approuvé

null
Le dossier de réalisation a été approuvé par le Conseil de la Métropole de Lyon durant la séance du 13 et 14 décembre.


Inauguration de la rue de la République réaménagée à Vaulx-en-Velin

Cette inauguration a eu lieu mercredi 8 décembre, à l’occasion de la fête du Cardon.